• Episode 1 : La fin des temps

    Charmed 10x01 La fin des temps
     
    La mort, un concept que le commun des mortels ne peut comprendre quand celui-ci ne se retrouve jamais en face de l'inévitable. Phoebe avait cherché absolument partout pour retrouver sa soeur, espérant un miracle sans précédent, mais plus elle continuait, moins l'espoir était de mise. Elle pleurait toutes les larmes de son corps de cette perte immense sous une musique de Sonata Arctica : The Misery :
     
    "I write the lines you want me to, with the words.
    I dare to use of all the ones that you have taught me, along the years.

    You cast a perfect shadow on the paper.
    Fade away with sunlight, I fear the way you know me, love can leave a stain...

    You steal my only hope and make me stay awake another night.
    I wish you bear with me, stay near me.
    When the autumn leaves have fallen. Solitude, my pain, the last thing left me...

    If you fall I'll catch, if you love I'll love, and so it goes, my dear, don't be scared,
    you'll be safe, this I swear.
    If you only love me back.

    Seven lonely lies written on Deadwinter's night,
    open the only book with the only poem I can read...
    In blood I sign my name and seal the midnight with a tear.
    Burn the paper, every line for them I cried...

    If you fall I'll catch, if you love I'll love, and so it goes, my dear, don't be scared,
    you'll be safe, this I swear.
    If you only love me back.

    I am the Playwrite and you are my Crown, make me cry for your love,
    like you've done many times, so I know.
    I can't write these storylines without you, lady pain, make me strong,
    can't we be together without them forever...

    The words I write can only hurt you, sorry for the rain.
    Thank you, my only one, you gave me this pain...I leave you gently on the floor,
    take one step towards the door.
    Where's the letter never written, good night now...

    If you fall I'll catch, if you love I'll love, and so it goes, my dear, don't be scared,
    you'll be safe, this I swear.
    If you only love me back.

    If you fall I'll catch, if you love I'll love, and so it goes, my dear, don't be scared,
    you'll be safe, this I swear.
    If you only love me back."
     
    Paige venait directement la voir, afin de donner les nouvelles des recherches, mais surtout vient la consoler.
     
    Paige : "Je te promets que l'on va la retrouver, et Nikki nous paiera ça.
     
    Phoebe : Tu es sûr ? Je ne crois plus en rien sans Piper. Prue est morte à cause d'un démon. Je ne supporterais pas que Piper parte à cause de ça aussi.
     
    Paige : Piper est beaucoup plus forte que ça. Je crois encore à sa survie.
     
    Phoebe : Mais pour le moment, le pouvoir des trois est mort, on fait comment ?
     
    Paige : Billie va nous aider.
     
    Phoebe : Elle est où ?
     
    Paige : Elle doit encore mener des recherches que ce soit pour Piper ou bien pour Dean et Sam.
     
    Phoebe : J'espère qu'on va les retrouver.
     
    Paige : Je suis tenace, on va y arriver."
     
    Paige prenait Phoebe dans ses bras, et la dernière se lachait pour pleurer sur leur sort quand soudain Billie frappa à la porte.
     
    Billie : "Excusez-moi les filles, mais les démons attaquent et une femme brune leur fout la méga patée du siècle.
     
    Paige, Phoebe : On arrive."
     
    Elles allaient vite en bas pour découvrir ce qui se passe, alors qu'elles n'avaient même pas un temps de répit pour souffler. En effet, une jeune femme se battait avec un démon qui visiblement avait été envoyée par la force avant que son plan n'ait été anéanti. Elle lançait de la télékinésie et celui-ci est envoyé contre l'escalier. Phoebe, Paige et Billie se baissent, et regardent la scène puis elle envoie de l'éléctricité, ce qui met le démon hors d'état de nuire. Phoebe se rapprochait.
     
    Phoebe : "Vous ne manquez pas de culot de combattre dans ses lieux, c'est sacré.
     
    La femme : Je sais Phoebe.
     
    Phoebe (surprise) : Prue ?
     
    Prue : C'est moi.
     
    Phoebe (heureuse et se jettant dans ses bras) : Ah !!!!!!
     
    Paige (choquée et s'approchant) : Prue...
     
    Prue : Bonjour Paige, je suis enfin heureuse de faire ta connaissance. Je rêvais depuis un moment.
     
    Paige (en pleurs) : J'en ai rêvé aussi."
     
    Les trois soeurs se serrèrent dans les bras, pour un moment de répit dans ce lourd combat, alors que des questions étaient en suspens. Phoebe se retirait légèrement, et regardait sa grande soeur dans les yeux.
     
    Phoebe : "Pourquoi tu n'es revenue que maintenant ?
     
    Prue (en pleine réflexion) : Pour vous aider.
     
    Phoebe : Explique-nous comment ?
     
    Prue : Je sais ce qui arrive, que Piper a disparu, et nous allons la retrouver ensemble pour former une grande famille mais ce qui est bizarre est que je ne la ressens nulle part. Certes, il ne faut pas perdre espoir, mais les faits sont là.
     
    Paige (triste) : On ne doit pas partir défaitisite.
     
    Billie : Si c'était la fameuse Prue qui aime les défis, franchement je ne la vois pas.
     
    Prue (voyant Billie) : Qui est-ce ?
     
    Billie : Je suis Billie Jenkins, la protégée de Paige.
     
    Prue : Tu ne manques pas de cran.
     
    Billie : Non, et je dois dire que Piper compte autant pour moi que toi, ou toutes les personnes ici présentes. Piper s'est sacrifiée pour nous, alors nous devons nous sacrifier pour la sauver, et retrouver Nikki est ce qu'il faut.
     
    Prue : Nous devons avant tout faire pour la sauver, et le combat n'est pas une nécessité.
     
    Phoebe : Je ne réclame que justice envers cette fille.
     
    Prue : Chaque chose en son temps, mais établissons une stratégie pour la retrouver."
     
    Prue établissait une stratégie hors-pair, mais avec Billie, elle voyait en face une très forte tête, qu'elle va avoir du mal à manipuler. Elle ne perdait pas son sang-froid, espérant toujours mener sa barque. Du côté des enfers, c'est le carnage, avec un chef qui n'était plus en ses lieux. La guerre entre les démons faisait rage, pour savoir qui allait prendre les commandes mais soudain, une boule d'éléctricité tuant un des démons mettait tout le monde d'accord. Ils regardaient vers la personne ayant commis cet acte et avec stupeur, c'était Nikki.
     
    Nikki : "Alors les gars, je vous ai manqués ?
     
    Un des démons : Tu fais partie de l'ancien règne, dégage, ta place n'est plus dans ce monde.
     
    Nikki : Je vous rappelle qu'il n'y a que moi seule qui ait réussi à faire des dégâts considérables chez les soeurs Halliwell. (en colère) Alors tu me dois le respect connard ! Je suis la mieux placée pour prêcher les paroles de la Force, notre seul maître à tous."
     
    Nikki tua finalement le traitre en renvoyant l'attaque du démon.
     
    Nikki : "Quelqu'un d'autre veut prendre la parole ? Non ? Alors écoutez-moi bien bande de chiens errants. Maintenant on peut en finir avec les soeurs Halliwell, mais ensemble, sinon je vous abattrais tels les bâtards que vous êtes."
     
    Les démons disparaissaient les uns après les autres. Nikki se retrouvait seule à réfléchir à son futur plan quand quelqu'un venait devant elle. Elle le prenait par le cou et le bloquait.
     
    Nikki (colérique) : "Question, tu es inconscient ou tu le fais exprès, tu es qui ?"
     
    Nikki n'aimait jamais les surprises, bien au contraire. Elle aimait les choses bien établies, dans les règles de l'art. Elle pensait déjà à son prochain combat.
     
    L'inconnu : "Tu me connais Nikki, je suis envoyé par qui tu sais.
     
    Nikki : Il m'avait parlé de vous. Comment dois-je vous appeler ici ?
     
    L'inconnu : Appelez-moi Tony. Vous me retrouverez au sein de la police à différentes occasions de telle sorte à protéger vos actions.
     
    Nikki : Quel serait la suite des évènements ?
     
    Tony : Le but est de s'approcher des Petrelli maintenant, de les mettre hors d'état de nuire. Vous pouvez aller voir une femme qui d'ailleurs est proche d'eux, mais il faudrait laisser les soeurs tranquille un moment.
     
    Nikki : Je suis proche du but avec elles, les laisser, hors de question.
     
    Tony : C'est ce qu'il faut. En éliminant Piper, tu as affaibli le pouvoir des trois, et donc elles sont vulnérables constamment.
     
    Nikki : La prudence est de mise.
     
    Tony : Assure-toi de tous les détails et ensuite, passe par New York pour te manifester, c'est important.
     
    Nikki : D'accord."
     
    Tony disparaissait laissant Nikki aux préparatifs puis disparait à son tour vers un lieu inconnu. Au manoir, ce n'était pas l'heure à l'eufforie, même si Prue était revenue, mais en voyant que Billie mettait en cause son jugement, elle préférait s'éclipser vers l'une des chambres. Billie allait vers Phoebe.
     
    Billie : "Quelque chose ne va pas ? Tu l'as senti toi aussi ?
     
    Phoebe (tiraillée) : C'est dur à le dire, mais je pense comme toi. Prue cache quelque chose, j'en suis persuadée et je le découvrirais tôt ou tard.
     
    Billie : Et plus vite que ça, il en va de Piper. Tu sais que je l'aime n'est-ce pas ? Comme ma soeur ?
     
    Phoebe : Je sais, tu fais partie de notre famille et je suis la première à te défendre."
     
    Soudain un homme apparaissait tel un être de lumière, Billie par instinct expulsait l'individu contre le mur, mais heureusement, Léo passant par là venait tout stopper, ayant ses enfants auprès de lui Chris et Wyatt. 
     
    Léo : "Laisse-le, il est un être de lumière.
     
    Billie (surprise) : D'accord.
     
    Léo : Wyatt, emmène ton petit frère là-haut, Papa s'occupe d'une affaire urgente."
     
    Wyatt disparaissait avec Chris. Léo s'approchait de l'individu et le présentait à tout le monde.
     
    Léo : "Phoebe, Paige, Billie, voici Gabriel un ami être de lumière et Gabriel, voici Phoebe et Paige, mes belles-soeurs, ainsi que Billie, la protégée de Paige.
     
    Gabriel : Enchanté tout le monde (regardant Léo avec tristesse) Comment te sens-tu ?
     
    Léo (triste) : C'est difficile à décrire cette sensation. Ma Piper me manque. Son sourire, son visage, le fait de la ressentir tout contre moi, et pouvoir l'embrasser, de passer chaque petit moment avec elle.... il y a tellement de moments où elle laisse un vide dans mon coeur. (en pleurs) Je me sens anéanti, je suis brisé Gabriel. Tout mon être la réclame. Je voudrais lui dire à quel point je l'aime, qu'elle fait de moi un homme heureux, et mes fils sont les cadeaux les plus inestimables qu'elle m'ait donné.
     
    Gabriel (prenant Léo dans ses bras) : Tu vas la retrouver peu importe comment.
     
    Léo (triste) : Le pire c'est que j'ai l'impression qu'elle est en vie, et que je suis impuissant pour la retrouver.
     
    Phoebe (se montrant rassurante) : Tu sais Léo, Piper est une battante, et quand elle veut quelque chose, elle l'obtient, peu importe le prix.
     
    Léo (essuyant ses larmes) : Tu as raison. (reprenant sur Gabriel) Mais dis-moi, pourquoi es-tu ici ?
     
    Gabriel : Je voulais prendre de tes nouvelles, mais aussi, je souhaitais vous parler de Nikki."
     
    C'était la stupeur pour tout le monde. Phoebe s'approcha de lui et venait directement le gifler.
     
    Phoebe : "Comment avez-vous pu laisser Nikki nous faire autant de mal ?
     
    Gabriel (triste) : Je suis désolée de ne pas être venu plus tôt, mais jamais je n'aurais pu prévoir que Nikki serait cette personne.
     
    Phoebe : Qui êtes-vous par rapport à elle ?
     
    Gabriel : J'étais son être de lumière et elle m'a été arrachée de force par cette grande puissance que vous avez affronté.
     
    Paige : Comment elle était à ses débuts ?
     
    Gabriel : Elle était très douée, et elle pouvait être une sorcière du bien puissante, même qu'elle aurait pu rivaliser avec Wyatt. Les fondateurs m'avaient donné sa protection, et je m'étais retrouvé seul en face de cette puissance qui l'avait complètement retournée sur son passé.
     
    Paige (curieuse) : Passé ? Dites-nous davantage.
     
    Gabriel : Elle a été adoptée, enfin, c'est ce qu'on m'avait dit, avant que je ne découvre qu'on l'avait arraché à ses parents.
     
    Billie (se souvenant de ce qui était arrivé à Christy) : Et ses parents sont vivants ? Je les imagine mort de peur.
     
    Gabriel : On leur a jetté un sort. Ils n'ont même pas conscience d'avoir perdu une fille.
     
    Phoebe (effrayée) : Mais c'est horrible.
     
    Paige : Mais alors, ses parents que sont-ils devenus ?
     
    Gabriel (hésitant) : euh....
     
    Prue (apparaissant et interrompant) : Gabriel.
     
    Gabriel (effrayé) : Prue ? Mais que fais-tu là ?
     
    Prue (satisfait) : C'est pour Piper que je suis là.
     
    Gabriel (colérique) : Menteuse !"
     
    C'était l'incompréhension générale dans la maison, et tout le monde pouvait constater que Prue avait un grand secret. Prue voyant que le tout échappe à son contrôle préfèrait s'éclipser afin de laisser tout le monde à sa faim. Phoebe hurlait sur le coup, alors que Léo était en colère, lui qui savait parfaitement que sa femme admirait Prue. Il ne comprenait pas le changement soudain de la soeur ainée, mais il préférait se concentrer sur Gabriel, déterminé à retrouver sa dulcinée.
     
    Léo : "Dis-moi, est-ce que tu connais un point faible à Nikki en particulier.
     
    Gabriel : Je ne sais pas si on peut appeler cela un point faible, mais elle est particulièrement en colère quand on parle de son passé.
     
    Paige (participant à la conversation) : C'est intéressant tout ça.
     
    Billie : On pourrait peut-être la piéger avec ça, si elle est toujours de ce monde.
     
    Phoebe : Excellente idée, mais qui ferait l'appât ?
     
    Billie : Moi.
     
    Léo : Mais tu es folle, hors de question !
     
    Paige : Tu n'es pas assez forte face à elle.
     
    Billie (tenant tête) : Je vous rappelle que je possède un fort pouvoir, je suis la mieux placée pour la contrer. J'aurais pu dire quelqu'un d'autre, mais je ne fais pas confiance.
     
    Phoebe (sachant de qui Billie parlait) : Je comprends.
     
    Paige : Tu serais prête à la laisser faire ?
     
    Phoebe : On n'a pas le choix disons-le.
     
    Billie : Laissez-moi me préparer, et ensuite, on pourra la piéger."
     
    Billie montait les escaliers pour aller au grenier.  Phoebe décidait de la suivre, craignant le pire dans la préparation de la sorcière en herbe. Billie préparait une potion en vue de la future confrontation. Phoebe bloquait la porte afin que personne ne les dérange.
     
    Phoebe : "Depuis quand tu nous protèges ainsi ?
     
    Billie : Vous êtes ma famille.
     
    Phoebe : C'est du suicide ce que tu comptes faire !
     
    Billie (tentant de rassurer) : Piper elle aurait tout fait pour nous.
     
    Phoebe (réaliste) : Je sais.
     
    Billie : Elle a appris à me refaire confiance, et je lui dois ça.
     
    Phoebe : Tu penses à Dean et Sam ?
     
    Billie : Oui, et je veux les ramener.
     
    Phoebe : Pourquoi tu n'as pas confiance en Prue ?
     
    Billie : Tu ne trouves pas bizarre que comme par hasard elle revient et elle reste évasive ?
     
    Phoebe (dépitée) : Si.
     
    Billie : On va trouver des réponses, mais si tu as peur pour moi, tu peux rester.
     
    Phoebe : D'accord."
     
    Phoebe restait non loin de Billie qui préparait la potion. Quand elle était prête, elle récitait l'incantation censée faire venir une sorcière. Une fumée apparaissait dans la pièce et assez impressionnante. Nikki apparaissait alors qu'elle préparait son action contre les Petrelli, la deuxième famille qu'elle comptait détruire. Elle ne comprenait pas pourquoi elle se trouvait ici. Quand elle se tournait, elle voyait Phoebe et Billie. Soudain sa colère envers les Halliwell était revenue à son maximum qu'elle envoyait Phoebe contre le mur. Billie criait.
     
    Billie : "STOOOOOOOOOOPPPPPPPPPPP !"
     
    Nikki stoppait net surprise par la détermination de Billie.
     
    Nikki : "Tu ne manques pas de cran ma chère.
     
    Billie : On te croyait morte.
     
    Nikki : Je suis plutôt solide, mais par contre toi, tu vas crever tout comme ton amie.
     
    Billie : Tu ne vas pas nous tuer.
     
    Nikki : Et pourquoi ça ?
     
    Billie : Parce qu'on connait le secret entourant ton passé."
     
    Nikki était désorientée, mais elle gardait le contrôle, remuant Billie de haut en bas avec la télékinésie. Elle désirait utiliser son pouvoir secret, mais il fallait garder le secret le plus important de sa vie.
     
    Billie : "Où est Piper ?
     
    Nikki : Je l'ai tuée.
     
    Phoebe (en colère) : Tu mens !!!!!!!"
     
    Elle sentait quelque chose de nouveau en elle, comme si son pouvoir d'empathie avait augmenté. Est-ce que son bébé aurait un pouvoir ? Fort possible. Mais Nikki n'avait pas peur, loin de là. Piper n'étant plus là, Nikki avait la possibilité de faire ce bon il lui semble.
     
    Nikki : "Oh, mais voilà qu'elle s'énerve. Si je dis Piper, Piper, et encore Piper, tu vas me tuer ?
     
    Phoebe (en colère) : Je te hais !!!
     
    Nikki : C'est jouissif de te voir perdre le contrôle.
     
    Phoebe (en colère) : Qu'est-ce qu'on t'a fait ?
     
    Nikki (en colère) : Vous êtes des pariats !!!
     
    Phoebe : Est-ce à cause de ta famille ?
     
    Nikki (tentant de se contrôler) : Pourquoi parles-tu de mon passé ?
     
    Billie : Parce que tu nous fais vivre un enfer !
     
    Nikki : C'est mérité vous ne croyez pas ?
     
    Phoebe : Reviens vers la lumière !
     
    Nikki : Lumière ? Mais avec des mensonges pareils il n'y en a pas. Vous êtes des menteurs de première ordre.
     
    Billie : Dis-nous où est Sam et Dean Winchester ?
     
    Nikki : Loin de vos mensonges."
     
    Billie utilisait la télékinésie sur Nikki folle de colère. Nikki se relevait sans trop de mal puis serra le cou de sa victime.
     
    Nikki : "Si tu crois que tu peux me donner des ordres de cette façon, tu te goures espèce de grognasse !"
     
    Nikki serra davantage.
     
    Nikki : "Tu es à ma merci. Alors qui est la plus forte de nous deux maintenant hein ?
     
    Phoebe : Arrête !
     
    Nikki : Même pas en rêve !
     
    Phoebe : On sera calme si tu la lâches.
     
    Nikki : Tu passerais un contrat avec moi ?
     
    Phoebe : On veut juste discuter pour cette fois. Après on combattra si tu le souhaites la prochaine fois.
     
    Nikki : D'accord."
     
    Nikki lâcha Billie. C'était la première fois qu'elle se montrait collaborative, mais elle pensait que ce serait la dernière.
     
    Nikki : "Je vous écoute.
     
    Billie : Où sont Dean et Sam ?
     
    Nikki : Loin de vous.
     
    Billie : Comment ça ?
     
    Nikki : J'ai protégé Dean avec un pacte. Ils sont au loin pour leur protection.
     
    Billie : C'est gentil ça.
     
    Nikki : C'est particulier, mais je n'en dirais pas plus.
     
    Billie : Peux-tu annuler le sort qui fait qu'on ne les voit plus ?
     
    Nikki : Possible, mais je respecte ma part du marché."
     
    Nikki pensait au jour où elle avait accédé à la requête de John Winchester. Pour la première fois, elle ressentait un peu plus que de la colère et ça lui faisait bien. Elle ne savait pas comment allait réagir ses ennemis, mais dire la vérité avait été commee une libération. Elle ferait payer ce relan d'humanité à la famille Halliwell.
     
    Billie : "Fais ce qu'il faut pour les ramener.
     
    Nikki (en colère) : non !!!!!!!!!!"
     
    Elle expulsait les deux femmes contre le mur et disparaissait les laissant avec beaucoup de questions. Phoebe se relevait la première encore sonnée et aida Billie. Elle ressentait un mélange entre colère, tristesse, rancoeur. L'empathie était encore plus intense que tout ce qu'elle n'aurait jamais pu imaginer. Billie reprenait ses esprits et venait faire un câlin à l'une de ses amies les plus proches qu'elle ait.
     
    Billie : "On dirait ue ton pouvoir a augmenté.
     
    Phoebe (respirant un bon coup) : Oh oui.
     
    Billie : Dis-moi ce ue tu as ressenti.
     
    Phoebe : En Nikki, il y a tellement de choses qu'il me faudrait tout décrire. Jamais je n'aurais pensé que c'était possible.
     
    Billie (la rassurant) : Tu es devenu plus clairvoyante, c'est une bonne chose au contraire.
     
    Phoebe : Pourquoi ?
     
    Billie : On a peut-être un moyen de mettre Nikki hors d'état de nuire.
     
    Phoebe : Même sans le pouvoir des trois ?
     
    Billie : Si Prue est revenue, c'est sûrement pour ça, mais pour l'avoir, il faut qu'elle nous dise toute la vérité."
     
    Le fait qu'il n'y ait plus de confiance entre soeurs était une première dans la famille Halliwell. Phoebe et Billie décidèrent de descendre afin de rejoindre le reste de la famille. De son côté Léo montait voir ses enfants afin de voir comment ils surmontaient que leur mère ait disparu totalement de la circulation. Wyatt s'entrainait sur ses pouvoirs, et Léo l'ignorait complètement. Sa surprise fut de taille que rien ne sortait de sa bouche pendant quelques instants.
     
    Léo : "Wyatt, qu'est-ce que tu fais ?
     
    Wyatt : oops."
     
    Le petit était gêné par la situation, mais en voyant ça, Léo avait une idée, une qui pourrait enfin lui permettre d'être sûr sur la nouvelle situation. Il fermait les yeux, appelant Coop pour qu'il vienne immédiatement l'aider. Il se souvenait que lors du grand combat où le néant était intervenu alors que Billie et Christy étaient les ennemis, ce dernier était intervenu grâce à sa bague. Peut-être que grâce à elle, il sera certain que Piper était soit morte ou bien qu'il lui soit arrivé quelque chose pour qu'elle ne prenne pas contact avec les siens. Coop arrivait immédiatement devant lui.
     
    Coop : "Léo, pourquoi tu m'as appelé ?
     
    Léo : J'ai besoin de toi, et de tes conseils.
     
    Coop : Tu es anéantie pour Piper, je comprends.
     
    Léo : Je pense que tu peux m'aider.
     
    Coop : Qu'est-ce je peux faire ?
     
    Léo : Est-ce qu'avec sa bague, je peux rejoindre Piper ?
     
    Coop : On ne sait pas si elle est en vie.
     
    Léo : Je sais, mais Piper avec la bague a pu remonter le temps voyant sa mère et sa grand-mère pour sauver ses soeurs.
     
    Coop : Tu veux réitérer l'expérience ?
     
    Léo : Oui, c'est possible ?
     
    Coop : On peut essayer.
     
    Léo : C'est super !"
     
    Léo avait une lueur d'espoir, mais maintenant il fallait mettre cela en pratique. Coop se concentrait du mieux possible sur l'amour que porte Léo pour Piper, un amour même plus qu'inconditionnel. Seulement, ce qu'il ne comprenait pas, c'est qu'il ne trouvait rien. Léo décidait de prendre la bague et de ressentir où était sa dulcinée, mais rien n'y faisait, à croire qu'il n'y avait plus aucune trace d'elle. Il était complètement anéantie. Coop était triste pour lui.
     
    Léo (triste) : "Mais pourquoi ?
     
    Coop : Je ne comprends pas.
     
    Léo (triste) : On ne trouve rien.
     
    Coop : C'est la première fois que ça arrive.

    Léo (en réfléchissant) : A moins que.....
     
    Coop (en l'interrompant) : ... la magie bloque notre action.
     
    Léo (surpris) : Quoi ?
     
    Coop : Oui, quelqu'un veut peut-être nous empêcher de trouver la vérité.
     
    Léo (réfléchissant à la discussion avec les filles) : Prue.
     
    Coop : Pourtant Phoebe m'avait parlé d'une soeur exemplaire.
     
    Léo : Mais Billie a mis le doigt sur quelque chose d'important.
     
    Coop : Tu devrais te confronter à elle.
     
    Léo : Je le ferais.
     
    Coop : Sinon, tu as pensé à quelqu'un d'autre ?
     
    Léo : Nikki."
     
    Léo était en colère contre cette fille. Elle était la cause dans la crise de la famille. Nikki de son côté réapparaissait loin de la demeure familiale, dans les profondeurs de l'enfer et tuant de nombreux démons à cause de sa colère quand soudain un homme venait de suite la rassurer posant sa main sur son épaule. Nikki se retourna et voyait un visage plutôt familier, que même elle refreinait sa boule d'éléctricité, prenant dans ses bras cet individu.
     
    Nikki (avec le sourire) : "Ethan !
     
    Ethan : Ma toute belle :"
     
    Le démon prenait dans ses bras sa belle lui donnant des baisers tendres et passionnés sur sa joue et plaçant sa main dans ses cheveux. Entre eux, cette histoire entre eux remontait à bien longtemps entre la passion et la luxure. Il prenait son visage dans ses mains, puis l'embrassa sauvagement, y mêlant sa langue avec la sienne dans un moment bien charnel pour faire monter en elle un désir des plus grands qu'elle ne pourra pas résister.
     
    Nikki : "Que fais-tu ici ?
     
    Ethan : Je suis là pour te remettre sur les rails.
     
    Nikki : Comment ça ?
     
    Ethan : Visiblement les Halliwell t'ont bien eu sur ta sensibilité.
     
    Nikki : Je sais, mais cette famille a le don de m'énerver.
     
    Ethan : On en a souvent parlé tu sais.
     
    Nikki : Je dois me contenir comme personne.
     
    Ethan : Concentre-toi sur les Petrelli maintenant.
     
    Nikki : Exact, et tu pourrais m'aider ?
     
    Ethan : Pars direct pour New York, je t'accompagne.
     
    Nikki (heureuse) : On va y aller tous les deux, mais avant, j'ai disons une envie d'un beau gosse canon, toi mon chou.
     
    Ethan : Grande coquine tu es, allez viens par là ma toute belle, tu es cannonissime.
     
    Nikki : Je te veux."
     
    Nikki enlevait ses vêtements, affichant son corps de rêve devant le jeune homme, et le plaqua contre les parois de l'enfer. Elle embrassait mordant la lèvre de cet homme au sang, la léchant ardemment et lui murmurant à quel point elle voulait sentir ceci en elle, prenant son point faible à pleine main. Ethan semblait satisfait de la voir se donner avec tellement de fougue et de passions qu'inspiré, il lui faisait sentir à quel point elle était spéciale. Il s'adonnait tous les deux à des plaisirs bien charnels et torrides que leurs cris se faisaient entendre dans les enfers. Lorsqu'ils avaient terminés, Ethan lui murmurait à quel point elle était fantastique, et elle souriait.
     
    Ethan : "Il est temps ma belle.
     
    Nikki (souriante) : Oui.
     
    Ethan : Marchons sur les traces de la victoire et du pouvoir.
     
    Nikki : Je me sentirais enfin libre de dominer chaque parcelle de cette Terre.
     
    Ethan : La force t'a bien guidée. 
     
    Nikki : Mais c'est surtout toi qui a su me montrer la voie."
     
    Ethan serait-il responsable du fait que Nikki soit maléfique ? On dirait bien. Nikki se blottissait contre Ethan et ensemble ils disparraissèrent dans un écran de fumée. Au manoir Léo décidait de redescendre, allant voir le reste de la famille qui était resté avec Gabriel. Voyant Phoebe et Billie qui étaient revenus, c'était l'occasion d'avoir de nouvelles informations. Paige se rapprochait de son beau-frère.
     
    Paige : "On dirait que ça ne va pas.
     
    Léo : J'ai essayé une tactique mais la bague de Coop ne localise rien de Piper.
     
    Paige : La magie nous bloquerait ?
     
    Léo : Je dirais que c'est Prue qui nous bloque ou Nikki.
     
    Phoebe (remarquant la discussion) : Quoi ?
     
    Léo : Je sais, c'est un choc, et je suis aussi en colère que toi tu peux l'être.
     
    Billie : Elle est plutôt désorientée.
     
    Léo : Comment ça ?
     
    Phoebe : Mon pouvoir d'empathie a pris d'énormes proporsions.
     
    Léo : Tu devrais aller voir Coop et te détendre, c'est pas bon dans ton état.
     
    Phoebe : Tu as raison.
     
    Paige : Oh Phoebe qui ne crie pas, c'est que tu n'es pas bien.
     
    Phoebe : Tu me taquines comme toujours.
     
    Paige : C'est ce qu'une soeur doit faire après tout."
     
    Paige lui faisait un clin d'oeil. Phoebe écouta quand même les recommandations nécessaires et s'en alla rejoindre son homme. La discussion de groupe reprenait ses droits. Billie sachant que l'on parlait de Prue et de ses secrets reprenait les choses en main.
     
    Billie : "J'avais bien remarqué son petit manège.
     
    Paige : Je sais, mais dire qu'une Halliwell nous fait ça, j'en ai froid dans le dos.
     
    Billie : Je sais, mais mieux vaut prendre soin de Phoebe.
     
    Paige : Absolument d'accord, mais elle pourrait utiliser son pouvoir sur Prue.
     
    Billie : Pas bête.
     
    Léo : C'est une idée tout ça, mais je préfère me confronter à elle.
     
    Paige : Je sais qu'il s'agit de ta femme.
     
    Léo (en colère) : Elle va payer pour ses secrets.
     
    Paige : Calme-toi, on va savoir la vérité.
     
    Gabriel : Si jamais je peux vous aider, n'hésitez pas.
     
    Léo : Sachant que tu connais Nikki, tu pourrais nous dire des secrets sur elle.
     
    Gabriel : D'accord.
     
    Léo : Qui reste avec Gabriel ?
     
    Paige : Je reste avec lui, occupez-vous de Prue.
     
    Léo : Parfait. Allons retrouver Phoebe.
     
    Billie : Quand je pense qu'elle devait se reposer, c'est râté.
     
    Léo : Je sais, mais là il est question d'un des notres.
     
    Billie : C'est parti."
     
    Le plan de bataille était bien engagé. Paige s'éloignait avec Gabriel afin de pouvoir connaître Nikki, cette fille qui avait mis à mal le clan familial. Billie et Léo partaient rejoindre Phoebe qui se trouvaient avec Coop.Cette dernière s'était mis sur le lit, blottis dans les bras de son homme qui caressait ses cheveux et son corps de déesse. Il s'attardait à placer sa main sur le ventre de sa déesse, désirant tant connaître son enfant. Il rêvait d'être le père idéal.
     
    Coop : "Tu es tellement belle.
     
    Phoebe : Tu es un amour Coop.
     
    Coop : J'espère que ça va mon ange.
     
    Phoebe : Il y a eu tellement d'émotions fortes.
     
    Coop : Confie-toi à moi ma chérie.
     
    Phoebe : Piper, Prue, Nikki, c'est trop, et en plus, il y a même mon pouvoir qui augmente dûe à ma grossesse."
     
    Elle commençait à pleurer, se laissant submerger par ses émotions. Coop n'aimait pas la voir dans cet état qu'il caresait sa joue afin d'estomper ses larmes. Elle affichait un léger sourire. Il avait toujours su lui remonter le moral. Il effleurait ses lèvres l'embrassant ensuite passionnément. Elle était complètement charmée qu'elle laissait ses mains caresser le corps de son homme quand elle entendait frapper. Qui osait la déranger ? Quand elle faisait signe que la personne pouvait rentrer, elle était surprise de voir Léo et Billie se demandant ce qu'ils réservaient. Quand elle voyait leurs esprits déterminés concernant Prue, là, elle se sentait investie d'une mission. Coop s'inquiétait de la tournure des évènements qui voyait à l'horizon une confrontation irréversible de la famille Halliwell tout entière. Phoebe posait sa main sur la joue de son mari pour le rassurer que tout ira bien. Coop décida de les laisser discuter de la marche à suivre embrassant sa femme et allait à la cuisine. Phoebe elle allait tout faire pour découvrir la vérité.
     
    Léo : "Il faut absolument découvrir ce que Prue sait.
     
    Billie : Oui, car là, elle cache quelque chose et totalement.
     
    Léo : C'est peut-être elle qui bloque la magie.
     
    Phoebe (en colère) : C'est inacceptable.
     
    Léo : Je suis d'accord.
     
    Phoebe : On va l'appeler pour un mauvais prétexte et on va la confronter.
     
    Léo : J'ai trop envie de lui dire ce que je pense.
     
    Phoebe : Je sais, mais on va être plus subtil.
     
    Léo : D'accord.
     
    Billie : On va se cacher.
     
    Phoebe : Oui, je vais l'appeler seule, et voir si à sa propre soeur, elle est capable de dire la vérité ou bien de me mentir."
     
    Léo et Billie décidèrent de se cacher dans le placard. Phoebe pensait déjà à la future confrontation avec Prue, mais au lieu de penser constamment à ce qui pourrait arriver, elle se lance. Elle appelait Prue qui venait aussitôt.
     
    Prue (surprise) : "Phoebe ?
     
    Phoebe : Oui, je t'ai appelé car il faut que je te parle.
     
    Prue : Tu ne veux pas réunir la famille.
     
    Phoebe : J'aimerais que cette discussion reste privée si ça ne te dérange pas.
     
    Prue : Ca ne me dérange pas voyons mais dis-moi ce qui se passe.
     
    Phoebe (hésitante) : Ca concerne Piper.
     
    Prue (se montrant compréhensive) : Elle te manque je sais.
     
    Phoebe : Oui."
     
    Phoebe versait des larmes mais elle se ressaisissait pour mieux la confondre.
     
    Phoebe : "Mais voilà, quand on essaye de savoir ce qui se passe pour Piper, on est bloqués.
     
    Prue (faisant l'innocente) : Mais comment ça se fait ?
     
    Phoebe (déterminée) : Disons que quelqu'un nous bloque, tu ne saurais pas qui c'est ?
     
    Prue : Non, pourquoi ?
     
    Phoebe : Si je te disais que je savais qui c'est.
     
    Prue : Dis-moi.
     
    Phoebe (en colère) : C'est toi !!!!!!!"
     
    Phoebe utilisait son empathie pour mettre Prue contre le mur et la forçait à tout avouer. Léo et Billie assistaient à la scène surpris. Ils ne pensaient pas que Phoebe pouvait perdre le contrôle comme ça. Ils n'intervenaient pas, préférant voir la réaction de Prue. Si ça se trouve, elle pouvait céder.
     
    Prue (faisant l'innocente) : "Mais qu'est-ce que tu racontes ?
     
    Phoebe (en colère) : Je le sais rien qu'en sachant que même l'amour de Léo pour Piper ne peut pas donner des indications sur ce qui est arrivé à Piper."
     
    Prue ne savait pas quoi dire sur le coup, elle qui était mystérieuse sur la disparition de Piper. Visiblement sa réaction montrait que celle-ci en savait beaucoup plus que ce qu'elle disait.
     
    Prue (en colère) : "Non, mais tu crois réellement que j'y suis pour quelque chose ?
     
    Phoebe (en colère) : Vu comment tu caches les choses maintenant, ça ne m'étonnerais pas.
     
    Prue : Tu me déçois.
     
    Phoebe (en colère) : Tu oses me dire ça ?
     
    Prue : Oui vu que tu ne fais pas confiance à ta soeur.
     
    Phoebe (en colère) : Dis-moi la vérité Prue !!!
     
    Prue (faisant l'innocente) : Je n'ai rien fait.
     
    Phoebe : Arrête !
     
    Prue : Je ne peux rien dire.
     
    Phoebe : Tu es gonflée !"
     
    Phoebe tenait ses positions afin que Prue craque. La soeur ainée ne lâchait rien et même utilisait son pouvoir de télékinésie pour déstabiliser Phoebe. Prue tombait du mur où elle se trouvait. Léo et Billie étaient stupéfaits par ce que Prue venait de faire. Billie voulait directement intervenir mais Léo l'en empêcha ayant confiance en Phoebe qui pouvait encore faire la différence.
     
    Prue : "Qu'est-ce que tu veux ?
     
    Phoebe : La vérité Prue.
     
    Prue : Sur quel point ?
     
    Phoebe : Sur tout que ce soit Piper, ce qui lui est arrivé, la Force même.... tu veux que je continue ?
     
    Prue : Tu dois arrêter de vouloir la vérité Phoebe, sinon ça te mettra en danger.
     
    Phoebe : Qu'est-ce que la famille risque alors que nous sommes en difficulté ?
     
    Prue : Je sais que Nikki a causé de nombreux dommages."
     
    Evoquer Nikki était dur, et Phoebe voyait que Prue était encore secrète sur un autre point. La soeur ainée de la famille désirait finalement partir, mais voilà Phoebe revenait à la charge.
     
    Phoebe : "Que sais-tu de Nikki ?
     
    Prue : Mieux vaut se concentrer sur la reconstruction.
     
    Phoebe (en colère) : Arrête d'essayer de cacher les choses.
     
    Prue : Pourquoi tu veux que je cache quelque chose ?
     
    Phoebe (en colère) : Arrête de faire l'innocente !"
     
    Léo et Billie voyant que rien ne bougeait finalement dans la confrontation décidèrent de sortir de leur cachette. Prue était bien surprise de voir qu'elle était piégée. Elle se sentait étouffée, se demandant si elle pouvait finalement dire la vérité ou tout garder encore jusqu'au bout. Elle allait s'éclipser, mais Billie la retenait contre le mur.
     
    Billie : "Si tu crois que tu vas bouger, tu te goures.
     
    Prue (en colère) : Comment oses-tu ?
     
    Léo (furieux) : C'est plutôt à toi que je devrais te demander.
     
    Prue (surprise) : Léo ?
     
    Léo (furieux) : Oui, moi, alors tu vas dire la vérité ?
     
    Prue : Arrête Léo !
     
    Léo (furieux) : On te pose des questions sur ta soeur, ma femme, Nikki et toi, tu ne dis absolument rien, mais pour qui te prends Prue !
     
    Prue : .........
     
    Léo (furieux) : On te croyait intègre, sincère, et capable de tout pour sa famille mais là, c'est comme si tu t'es coupé des tiens."
     
    Jamais Léo n'avait été autant furieux que maintenant. Prue essayait de se débattre mais il n'y avait rien à faire. Léo ne lâcherait rien. Finalement Prue s'éclipsait à la stupeur générale. Léo frappait contre le mur encore plus furieux. Phoebe commençait à perdre les pédales. Billie baissait les mains de Léo. Elle l'emmenait à la salle de bains pour le soigner et ensuite, ils parleraient. Pendant ce temps, Paige s'occupait sérieusement de Gabriel. Ils s'installaient au salon. Gabriel ne semblait pas tenir en place, mais Paige lui prenait la main la caressant légèrement pour le rassurer. Il souriait à ce mouvement.
     
    Gabriel : "Dis-moi en quoi puis-je aider ?
     
    Paige : Il y a tellement de questions concernant Nikki.
     
    Gabriel : Par laquelle commencer ?
     
    Paige : Tout simplement comment vous vous êtes rencontrés tous les deux et ce qui est arrivé pour que vous soyez séparés."
     
    Gabriel était gêné par cette question enfin juste un peu, mais si son passé pouvait aider légèrement les Halliwell à reprendre l'avantage, il ne se gênerait pas. Paige souriait pour mieux l'attendrir. Gabriel se lançait dans un grand discours.
     
    Gabriel : "Je l'ai connu alors qu'elle était toute petite, disons qu'elle avait juste 5 ans à l'époque et elle avait déjà des aptitudes pour la magie assez développé.
     
    Paige : Vous voulez dire qu'elle ferait partie d'une grande famille de sorciers ?
     
    Gabriel :  Les siens n'ont montré aucune aptitude.
     
    Paige : Ca aurait donc sauté une génération ?
     
    Gabriel : Comment ça ?
     
    Paige : Disons que pour Billie, ses parents n'avaient aucune aptitude.
     
    Gabriel : C'est fort possible mais je n'ai pas étudié l'histoire de la famille de Nikki.
     
    Paige : Elle vivait dans quel cadre ?
     
    Gabriel : Plutôt agréable, mais je croyais que l'on devait parler de ses pouvoirs ?
     
    Paige : Oops."
     
    Le mystère Nikki intriguait Paige mais en même temps, savoir plus sur leur ennemie permettrait à la famille Halliwell de les vaincre. Gabriel allait donc commençait son récit.
     
    Gabriel : "Très vite, elle avait eu des aptitudes pour la télékinésie et un sacré tempérament pour obtenir ce qu'elle désirait. Elle était chouchoutée, mais elle se sentait toujours à l'écart des siens, comme s'ils la regardaient de manière bien étrange. Je ne savais pas comment interpréter cela. J'avais demandé aux fondateurs, mais ils m'ont tenu à l'écart.
     
    Paige : Quelles personnes as-tu interrogées ?
     
    Gabriel : Beaucoup, dont même ta grand-mère mais je n'avais obtenu rien en retour.
     
    Paige : Et Prue ?

    Gabriel : Avec elle, c'est assez dur."
     
    Paige était assez choquée. Jamais elle n'aurait pensé que sa famille serait aussi secrète alors que dans la magie, il fallait être unie et solidaire, sinon la magie ne s'opérait pas correctement. C'était toutes les leçons qu'elle avait apprises auprès de Piper qui étaient remises en cause. Piper lui manquait si fort, et elle rêvait de la voir temporiser tous ses égaux, ses têtus. Elle rêvait de leur donner un grand coup de pied au derrière pour les réveiller et leur dire ça suffit, qu'il fallait être solidaire pour combattre les forces du mal et les vaincre à distance comme la Force. Paige craignait que Nikki ne gagne que sur le long terme.
     
    Paige : "Qu'est-ce qui a changé avec Nikki ?
     
    Gabriel : Nikki au fil des années avait bien évolué avec des pouvoirs puissants. Elle était convoitée par les forces du mal et attaquée énormément par tous les démons puissants qui puissent exister. Seulement, jamais je n'avais pensé que la Force elle-même ne puisse la convoiter et en faire son agent secret. Elle a envoyé un démon plutôt séduisant et attirant pour Nikki.
     
    Paige : Qu'est-ce qu'il a fait ce démon ?
     
    Gabriel : Il a appuyé sur ce qui faisait mal et montrait qu'elle pouvait avoir toute la liberté désirée.
     
    Paige : Nikki se sentait prisonnière ?
     
    Gabriel : Oui, et elle désirait tout connaître d'elle, ses zones d'ombres qu'on lui cachait délibéremment.
     
    Paige : Je comprends mieux. "
     
    Paige réfléchissait à un plan d'attaque bien prédéterminé pour l'arrêter. L'apâter serait une idée et elle voyait en ceux qui cachaient les secrets la clé pour la victoire. Maintenant, il fallait en savoir plus, ou au moins connaître le nom de famille de celle ui leur causait de nombreux ennuis, pire que la Source à une certaine époque. Elle s'approchait de lui.
     
    Paige : "Maintenant, comment s'appelle Nikki en réalité ?
     
    Gabriel : Comment ça ?
     
    Paige : Son nom.
     
    Gabriel : Oh, et biene je l'ignore.
     
    Paige : Vraiment ? Comment ça se fait que les êtres de lumière l'ignorent ?
     
    Gabriel : Ca provient des êtres au-dessus. Je n'ai qu'une habilitation limitée.
     
    Paige : Je vais croire qu'il y a une conspiration.
     
    Gabriel : C'est ce que l'on peut se dire.
     
    Paige : J'ai peut-être donc un moyen de coincer Nikki, et qui sait de la refaire basculer de notre côté.
     
    Gabriel : Votre famille sera avec vous sur ce coup ?
     
    Paige : Vous avez dû entendre parler des Halliwell et surtout de mon côté têtue.
     
    Gabriel (souriant) : Bien sûr, je vous fais confiance surtout si le bien triomphe.
     
    Paige : J'espère que le plan du côté des autres personnes de ma famille, ça ait fonctionné.
     
    Gabriel : Oui, croisons les doigts."
     
    Paige appréhendait d'une certaine façon la suite des évènements, et surtout qu'il y ait une nouvelle disparition. Sa soeur Piper lui manquait tellement fort. Ils attendaient le retour des autres membres de la famille. Billie soignait Léo qui voulait revenir à la charge.
     
    Billie : Calme-toi, ça va aller ?
     
    Léo (triste) : Non.
     
    Billie (continuant) : Tu vas voir, tout va bien se passer.
     
    Léo : Savoir que l'on ne peut même pas compter sur sa famille, c'est dur.
     
    Billie : Je sais, mais tu sais, toi et les soeurs, vous êtes ma famille.
     
    Léo : J'ai oublié que tu avais tout perdu.
     
    Billie : Ce n'est rien."
     
    Léo effleurait délicatement la joue de Billie tel un grand frère protecteur.
     
    Léo : "C'est gentil d'être là.
     
    Billie : Je pense sincèrement que vous êtes de ma famille, mais s'il te plait, ne laisse pas la colère te détruire.
     
    Léo : Je sais.
     
    Billie : C'est ce que j'ai vécu et Christy m'avait emmené vers les profondeurs de mon côté sombre que je ne connaissais pas.
     
    Léo : J'ignorais tout ça.
     
    Billie : Je n'en avais pas parlé jusqu'ici.
     
    Léo : Tu peux me parler sans problème, je suis là.
     
    Billie : C'est gentil, mais maintenant il faut aller rejoindre Phoebe car elle va s'inquiéter.
     
    Léo : Oui, tu as raison, sinon elle va nous le faire payer et très cher."
     
    Léo et Billie se rendaient dans la chambre. Ils retrouvaient Phoebe qui s'était calmé suite à la conversation avec Prue qui avait disparu pour les laisser sur leur faim. Phoebe regardait avec attention Léo. Elle craignait de ressentir de la colère qui lui exploserait en pleine figure mais elle se sentait rassurée. Léo s'approchait de sa belle-soeur prenant sa main dans la sienne.
     
    Léo : "Tu te sens comment ?
     
    Phoebe : C'est dur à encaisser tout ça.
     
    Léo : Je comprends.
     
    Phoebe : Etre empathique et enceinte, ce n'est pas facile.
     
    Billie : Tu ressens absolument tout ?
     
    Phoebe : J'ai l'impression.
     
    Léo : Tu penses que ton enfant a un pouvoir ?
     
    Phoebe : Possible, et surtout s'il est un empathique comme moi, je comprends pourquoi ma force est décuplée.
     
    Léo : Il faut s'en servir pour la suite.
     
    Phoebe : Mais comment ?
     
    Léo : Avec toutes les personnes nous cachant des secrets.
     
    Phoebe : J'ignore si je vais en être capable.
     
    Léo : J'ai confiance en toi.
     
    Phoebe : Et toi ça va ?
     
    Léo : C'est dur mais je vais m'en sortir.
     
    Phoebe : Il faut aller voir Paige et savoir ce qu'elle a récolté comme information.
     
    Billie : Allons les rejoindre."
     
    Les trois descendent au rez de chaussée. Paige voyait enfin le trio revenir se demandant ce qui pouvait se passer. Phoebe serra de suite Paige dans ses bras ce qui laissait présager à la dernière des soeurs des questions. Elle regarda sa grande soeur d'un regard bien inquiet.
     
    Paige : "Ca n'a pas marché de votre côté ?
     
    Léo : Tu l'as deviné comment ?
     
    Paige : Phoebe faire un câlin comme ça tout d'un coup, ce n'est pas son genre.
     
    Léo : Tu es doué.
     
    Phoebe : Si on passait aux choses sérieuses,
     
    Billie : Oui, je suis d'accord.
     
    Léo : Pareil.
     
    Gabriel : Moi aussi.
     
    Paige : Vous n'avez rien appris ?
     
    Léo : Seulement que Prue fait partie d'une conspiration.
     
    Paige : Je n'arrive pas à le croire.
     
    Phoebe : Moi non plus mais je l'ai constaté.
     
    Billie : Et toi Paige, comment ça s'est passé ?
     
    Paige : J'ai trouvé un moyen grâce à Gabriel."
     
    Tout le groupe était à l'écoute de Paige. Celle-ci essayait de penser ses mots avant de parler de son plan.
     
    Paige : "C'est grâce à Gabriel si j'ai compris une chose.
     
    Phoebe : Raconte-nous.
     
    Paige : La clé est Nikki et le manque d'informations la concernant.
     
    Billie : Tu comptes te baser sur les émotions ?
     
    Paige : Mieux encore, son manque d'information sur la famille.
     
    Phoebe : C'est un bon point faible.
     
    Paige : Oui, et si en plus on agrémentait cela d'une proposition pour qu'elle retrouve les siens, on touchait le jackpot.
     
    Phoebe : Brillant."
     
    Phoebe était impressionnée par Paige. Maintenant il était temps de tout mettre en place et Phoebe prenait les choses en main.
     
    Phoebe : "Il faut localiser Nikki.
     
    Paige : Utilisons le pendule.
     
    Billie : Mais il faut un objet lui ayant appartenu, non ?
     
    Paige : On doit avoir ça quelque part.
     
    Gabriel : Vous pouvez m'utiliser pour la localiser.
     
    Billie : Comment ça ?
     
    Gabriel : J'étais son être de lumière, donc ayant un lien avec son passé et avec elle.
     
    Léo : Tu es sûr de toi ?
     
    Gabriel : Oui Léo, fais-moi confiance.
     
    Phoebe : On peut inventer une formule de liens être de lumière/Sorcière.
     
    Billie : Brillant.
     
    Paige : La combiner dans la formule pour retrouver une soeur perdue."
     
    Paige se rendait compte de l'erreur qu'elle venait de commettre au point de baisser la tête gênée. Léo lui levait la tête se montrant rassurant.
     
    Léo : "Ne t'en fais pas et surtout c'est grâce à cette formule si tu es présente à nos côtés.
     
    Paige : C'est vrai.
     
    Phoebe : Je réecris la formule.
     
    Billie : Je me charge du sang.
     
    Gabriel : Tenez ma main"
     
    Gabriel tendait sa main à Billie qui utilisait la télékinésie pour attraper un poignard et blessait l'être de lumière pour récolter du sang. Léo assistait à cette effervescence permettant de mettre Nikki à terre. Il sentait que l'on pouvait venger sa femme sans problème. Phoebe écrivait la formule lui permettant d'établir le plan.
     
    Phoebe : "Ecoutez cela tout le monde : "Emmène-moi où ce sang a été versé, que j'aide cette sorcière à se dépêtrer, toi sorcière liée à cet être de lumière, entends-moi, toi qui reconnait ce sang reviens-moi."
     
    Léo : Alors là, bravo !
     
    Phoebe : Merci.
     
    Billie : On le fait ici ?
     
    Phoebe : Mieux vaut là où on a perdu Piper.
     
    Paige : Tu es sûr ?
     
    Phoebe : C'est là où le pouvoir est le plus fort.
     
    Paige : Tu as raison.
     
    Phoebe : Par contre Léo, reste ici, il faut penser à mes neveux.
     
    Léo : Mais.....
     
    Phoebe (coupant sa parole) : Pas de mais.
     
    Léo (résigné) : D'accord mais bonne chance à vous tous.
     
    Phoebe : Merci, on en aura bien besoin."
     
    Le groupe partait laissant Léo dans le doute. De leur côté, Nikki et Ethan apparaissaient au coeur même de New York sous le regard suspect d'un ancien policier stupéfait. Nikki envoyait celui-ci par télékinésie à terre, partant pour la résidence Petrelli. D'ailleurs au sein de celle-ci, Peter était revenu et voyait son frère qui regardait la télévision. Il l'incitait à venir vers la chambre. Nathan ne comprenait pas pourquoi mais il voyait une jeune femme dans un lit. Nathan allait rebrousser chemin quand soudain celui-ci reconnaissait la personne. Il était choqué.
     
    Nathan : "Mais c'est pas possible."
     
    Fin de l'épisode

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :