• Chapitre 21 : Le grand combat (1/2)

    Chapitre 21 Le grand combat 1
     

     

    Andrew n'avait pas du tout prévu que quelqu'un puisse interrompre son plan et encore moins que ce soit la fille de sa cible : Nathan. Il était plus facile pour lui de faire pression sur l'ainé Petrelli afin d'obtenir ce qu'il désire, mais avec la fille de Claire dans les parages. C'était un challenge de garder le cap sur son objectif final. Il comptait le relever avec brio. Rien ne pourra l'arrêter même pas une jeune cheerleadeuse.

     

    Claire, elle, ne voulait pas perdre son père de nouveau embrassant ainsi le côté obscur à tout jamais. Elle avait enfin l'occasion après toutes ses années sans lui de pouvoir le connaître davantage. Elle voyait un peu plus que l'homme froid et supérieur qu'il semblait être devant tout le monde. Elle se rendait compte qu'il était prêt à tout pour que sa famille soit protégé quitte à se sacrifier lui-même. Seulement, elle savait qu'il faisait une erreur en ne venant pas parler à sa famille. Elle avait conscience que l'union de la famille était la meilleure solution pour venir à bout des ennemis. Andrew était le genre d'hommes qui lui tapait sur le système. En plus, celui-ci mettait à mal sa famille ce qui avait le don de l'énerver à un tel point qu'elle voulait l'envoyer pourrir en enfer. La famille, ses proches, c'était sacré pour elle. Elle fera absolument tout pour eux même si son oncle Peter était loin d'aimer ses décisions.

     

    Nathan lui, était à la croisée des chemins, entre le fait de faire le bien autour de lui, de penser au bien-être de ses enfants et de son frère mais aussi à la tentation du pouvoir, à savoir ce qu'Andrew offrait avec son partenariat. Il savait pertinemment que la deuxième idée était mal car cela provoquerait ce futur apocalyptique tant redouté par Peter et tout le groupe. Il avait été averti et même tentait de l'empêcher de réaliser le plan mais jusqu'à présent, il était contre. Le fait que sa fille soit là le tiraillait. Il était perdu. De plus, sa colère n'avait eu de cesse de monter au fil du temps. Ce qu'il avait vécu dernièrement notamment avec Jack n'avait en rien arrangé son état d'esprit.

     

    Les trois sortirent vite de leurs pensées quand Andrew se releva et prit Claire entre ses mains. Il voulait à tout prix lui faire comprendre que rien ne pourrait se mettre en travers de son chemin. Claire n'était pas le genre de fille à être effrayée au premier regard même s'il était hostile. Elle aimait se jeter dans la gueule du loup pour sauver les personnes qui étaient importantes pour elle. La tension était à son comble entre eux. Un combat semblait inévitable. Nathan observait inquiet ce qui était en train d'arriver. Il était hors de question pour lui de perdre sa fille. Il tenait trop à elle et à son bien-être. Alors il se mit en travers du chemin d'Andrew pour tenter de sauver sa fille. Andrew était surpris de l'attitude de sa proie mais il avait un moyen de le faire plier complètement à ses exigeances. Claire de même que les jeunes garçons étaient les points faibles de l'ainé Petrelli. Le pheonix comptait faire chanter Nathan en les menaçant pour le faire plier. Il se montrera subtil et déterminé pour arriver à ses fins.

     

    N (protecteur) : « Laisse ma fille, ce qui se passe c'est entre nous, compris ? Elle n'a absolument rien à voir avec ce qui se passe et tu le sais.

     

    A (se montrant calme et lui rappelant les termes de leur accord pour le déstabiliser) : Tu crois sincèrement que je vais mettre à mal notre collaboration ? Mais voyons, je n'ai aucune raison de faire quoi que ce soit sauf si tu reviens sur ta parole. Tu ne veux pas qu'il arrive quoi que ce soit à cette frimousse et à tes deux petits n'est-ce pas ? Alors partons d'ici et accomplissons ce que nous avons affaire. Si tu as changé d'avis, je.... enfin tu connais la suite. Je n'ai pas besoin de te faire un dessin sur ce qu'il peut les attendre.

     

    C (tenant tête à Andrew pour lui faire perdre son calme tout en tentant de convaincre son père de renoncer) : Papa, ne l'écoute pas, il ne sera pas cap de faire quoi que ce soit car tu es trop précieux pour lui. Résiste, ne fais pas ce qu'il te demande et ne respecte pas le pacte que tu as fait avec lui. On peut se battre ensemble. On peut mettre hors d'état de nuire cet espèce de porc.

     

    A (jouant sur l'ironie pour la faire enrager) : Porc ? Au moins, tu ne prends pas de gants avec de beaux compliments. Non, là, franchement, ça me va droit au coeur Claire. Cependant, si tu crois que ça va me faire changer d'avis sur ce que je veux faire, tu te trompes. Je t'ai dit de ne pas t'approcher et pourtant, tu es venue, alors dans ce genre de cas, il y a des conséquences. Tu aurais dû réfléchir avant d'agir ma chère même si tu es divine faut le dire.

     

    C (déterminée en usant de bons mots et se montrant exaspérée pour l'énerver) : Oh, mais je peux dire fumier, espèce de connard …. J'ai plein de petits surnoms pour un cafard comme toi. C'est ce que tu es pour oser tout détruire sur ton passage. On peut comprendre ce qui t'es arrivé mais pour en arriver à une telle extrémité où tu te montres le roi des cons, non. Essaye pour voir, essaye juste un petit peu de me toucher ou de me faire mal et tu perdras tout sur ton passage. Je n'ai pas peur d'une merde comme toi.

     

    A (surpris par la belle mais le cachant en se montrant bien froid et usant de bons mots pour la déstabiliser) : Tu es vraiment une sacrée comique. Non, là franchement, tu devrais monter sur scène, tu ferais un tabac monstrueux. Tu crois franchement que tu vas m'avoir avec de belles paroles et une allure comme tu le fais. Tu es loin de pouvoir me tenir tête, de pouvoir ne serait-ce que m'érafler le visage une seule seconde. Ma chère tu n'es rien face à moi. ..

     

    C (lui tenant tête pour le dérouter) : Qu'est-ce que tu paries hein vers de terre ? N'essaye surtout pas de me dévaloriser car cela me donne encore plus envie de te mettre en pièce. J'ai envie de voir ta face de rat définitivement éliminer de la carte.

     

    N (tentant de remettre de l'ordre) : Andrew, je te suis, laisse ma fille en paix selon les termes. Je suis prêt à affronter mon destin. Je n'ai pas changé d'avis comme tu peux le constater alors ce que l'on a conclu est toujours d'actualité.

     

    C (inquiète) : Papa, je t'en prie, ne fais pas ça !

     

    N (s'approchant de sa fille en la prenant dans ses bras et lui effleurant délicatement la joue) : Mon ange, sache qu'avec toi et tes frères, vous êtes ma plus grande fierté et je suis plus que ravi d'être ton père. Tu es une jeune femme étonnante. Sache que je t'aime plus que tout et pense à le dire à tes deux frangins. Prend soin de toi, montre à ce monde que tu es une Petrelli, quelqu'un qui compte.

     

    C (désespérée) : Papa, si tu laisses faire, il détruit tout et il a gagné. Il aura détruit notre famille car après s'en être pris à toi, qu'est-ce qu'il va faire selon toi ? Il fera tout pour arriver jusqu'à moi, jusqu'à notre famille. Il aura juste pris un chemin détourné comme les politiciens. D'ailleurs, cela te parle ? Il est en train d'utiliser tes propres tactiques. Réveille-toi bon sang ! Agis ! Montre-moi que tu es toujours le flying man auquel on croit tous !

     

    A (satisfait et se montrant supérieur pour dérouter Claire) : Voilà qui est parfait alors partons rapidement. Tu vois Claire, je n'ai même pas besoin de dire quoi que ce soit, tu sais pertinemment qui a gagné.

     

    C (déterminée pour récupérer son père et éviter que le pire ne se produise) : C'est ce qu'on verra. Tu ne t'en tireras pas comme ça, crois-moi. »

     

    Claire asséna un coup de pied plutôt violent vers Andrew. Le pheonix semblait être bousculé mais il restait tout de même debout. Cela l'inspirait à donner une bonne leçon à la cheerleadeuse. Il usa de sa force pour la plaquer contre le mur. Elle était à sa merci sentant la force s'en aller. Avec lui, c'était particulier. Elle arrivait à guérir de toutes les blessures, mais en la présence de cet individu, c'était compliqué. Andrew était son nemesis.

     

    A cet instant, elle pensa à un plan contre lui. Andrew était revenu différemment à la vie et de plus, il pouvait agir sur celle des autres. Il était lié directement à la mort, à la destruction. En y réfléchissant, c'était plausible surtout que le pheonix en revenant à la vie était devenu plus cruel. Elle pensait à son pouvoir, au fait que s'il pouvait la guérir, il pouvait également guérir d'autres personnes. Elle en déduisait que si elle utilisait ce don envers d'autres personnes cela contrecarrerait les desseins du pheonix, synonyme de résurrection et de renaissance. Claire, elle, n'avait pas eu besoin de mourir pour avoir son don. Peut-être qu'elle peut influencer à son avantage les personnes comme Jessica avec son don. Cependant, il restait le soucis de la mise en situation.

     

    La réalité vint vite à elle lorsqu'elle sentit qu'Andrew avait bien le dessus sur elle. Elle sentait les forces en train de l'abandonner et voir que son père ne faisait rien l'attristait au plus haut point. Elle se disait que finalement elle ne le connaissait pas. Ce qu'elle ressentait au plus profond de son c?ur à cet instant était bien pire que la douleur physique qu'Andrew lui infligeait. Le pheonix était satisfait de ce qui était en train d'arriver. Il avait pensé respecter sa parole mais jamais il n'avait dit qu'il ne ferait rien si on l'attaquait. Claire lui avait offert l'opportunité de montrer ses compétences et la puissance qu'il possédait. Il aimait qu'on le craigne et en observant son environnement, il avait la pleine satisfaction de réussir sa tâche. Ca lui permettait d'oublier ce qui lui était arrivé lors de son propre meurtre. Nathan était plus qu'effrayé à l'idée qu'il arrive quelque chose à sa fille. Il resta stoique. Il savait qu'il devait intervenir, tout faire pour la protéger mais la peur prenait le pas sur tout le reste. Il détestait être ainsi, surtout de voir sa fille en train de souffrir. Il devait prendre son courage à deux mains pour la sauver et lui permettre de vivre. Cela voulait dire qu'il fallait éloigner le pheonix loin d'elle et faire ce que celui-ci désirait. L'ainé Petrelli intervint finalement prenant son envol et éloignant Andrew loin de sa fille qui était plus que désespérée et énervée. Elle était saine et sauve. Elle avait eu peur de la réaction de son père mais finalement, il était toujours la personne prête à tout pour les siens. Elle partit de son côté bien décidée à retrouver les deux. Elle n'avait pas pu avoir le pheonix au premier round mais au deuxième, elle comptait le mettre à terre. Claire arrivera-t-elle à sauver son père ? Nathan était-il complètement piégé face à Andrew ? Andrew réussira-t-il son projet ?

     

     

    Pendant ce temps, du côté de l'équipe d'Andrew, c'était l'effervescence, sachant que l'heure du moment final approchait à grand pas. Tout le monde était prêt à affronter l'équipe du bien, en vue que le monde ait enfin conscience de ce qui se passe réellement dans le monde et instaurer une nouvelle donne. En l'absence d'Andrew et de Jessica, le groupe était en pleine anarchie. Il fallait dire qu'à l'intérieur, il y avait de fortes personnalités avec des pouvoirs aussi ravageurs que destructeurs. Maya n'était rien comparé aux personnalités de Cassie, d'Ethan, d'Adam et de Sylar.

     

    Adam, depuis que la famille d'Andrew était réunie, ne se sentait plus à l'aise. Il fallait dire qu'avec deux pheonix accompagné de Sylar, puis de l'énigmatique Cassie, il ne pouvait pas sortir son épingle du jeu malgré sa capacité de combat acquise depuis des siècles. Cependant, il était un grand manipulateur et savait obtenir ce qu'il désirait. Il avait conscience qu'avec de fortes puissances, Andrew pourrait déduire que le jeune homme était obsolète. Il voulait garder sa place dans le groupe et sortir par la suite de manière subtile son épingle du jeu pour obtenir tout le pouvoir qu'il désirait. Avec de l'observation, il avait bien noté que Sylar n'était pas le genre de personnes à aimer se retrouver au coeur d'une équipe. Il se montrera subtil pour titiller Sylar et provoquer des désaccords avec le reste de l'équipe. De plus, entre Adam et Sylar, ils formaient une équipe du tonnerre. Selon lui, Sylar lui ferait confiance.

     

    Sylar, lui était plus que patient envers toute l'équipe. Sa soif de pouvoir, d'avoir plus de dons était présente. Se retenir face au groupe était plus que compliqué. Il y avait tellement de candidats qui lui permettrait d'être plus puissant mais voilà, les pheonix étaient plus forts. Il ne s'avouait pas vaincu loin de là. Il se disait qu'à un moment donné, il trouverait leurs points faibles.

     

    Ethan de son côté était ravi de pouvoir agir et en même temps d'avoir retrouvé son frangin. Il avait attendu cela depuis longtemps. Par le passé, entre lui et Andrew, c'était la guerre. Il n'avait jamais aimé le côté sauveur de son frère, le fait qu'il aide son prochain. Quand son frère fréquentait Samantha, là, c'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase mais en même temps, il voyait une opportunité. Il avait des contacts avec la Compagnie pour qu'ils agissent. Son plan avait marché qu'au moment où Andrew était revenu, ils étaient devenus proches et avaient prévu le plan de dévoiler les pouvoirs puis de changer la face du monde. Les deux frères s'étaient rapprochés. Cependant, depuis qu'il est arrivé au sein du refuge où Andrew était devenu le chef doté de pouvoirs, il le jalousait. Il avait l'impression d'être un fair-valoir, un moins que rien. Il enviait la position de son frère qui avait réussi à réunir tout le monde. Il pourrait être simplement content pour lui mais non. Il attendait le bon moment pour inverser la tendance et prendre la place de chef. Il savait qu'il pouvait avoir le soutien de son épouse, enfin, c'était ce qu'il pensait. Il se croyait dans une relation des plus idylliques où les deux faisaient équipe, partenaires dans la vie. La réalité fut tout autre.

     

    Cassie, même si elle était mariée, n'était pas heureuse mais avait surtout caché ses véritables motivations. La famille Turner était pour elle un moyen d'accéder au pouvoir, à la richesse. Elle avait mené son enquête sur eux découvrant par la même occasion la particularité de chacun de ses membres. Il y avait deux frères qui étaient célibataires et qui avaient de l'avenir. Elle avait vu Ethan comme celui le plus capable mais en se mariant avec lui et en ayant sa vie à ses côtés, elle se rendait bien compte qu'elle avait fait une énorme erreur. Tout ce qui lui tardait c'était qu'Andrew mette son plan à exécution et qu'il fasse appel à son frère. Elle se disait qu'elle aurait dû choisir le frangin qui avait beaucoup plus d'ambitions que son époux. Cependant, en y réfléchisant, même si Andrew pouvait lui apporter la grandeur tant espérée, elle voyait bien plus loin que de participer à cette grande bataille et à la construction d'un nouveau monde. Elle désirait le sommet du pouvoir. Jouer double-jeu n'était pas facile mais Cassie n'était pas le genre de femme à laisser tomber au premier obstacle. En attendant d'agir, elle devait supporter toute l'équipe ce qui n'était pas simple.

     

    Les quatre sortirent vite de leurs pensées quand un bruit se fit entendre. Ils virent bien que c'était certaines recrues qui s'entrainaient. Adam voyait l'occasion d'agir en montrant que l'entrainement c'était assez et qu'il fallait agir. Ainsi, il atteindra Sylar qui laissera éclater ses bas instincts. Bien sûr, c'était dangereux pour lui mais il savait éviter le moindre danger.

     

    A (se montrant fin pour titiller ses camarades) : « Vous ne trouvez pas que rester ici sans rien faire ne nous amène rien de bon ? Les autres prennent de l'avantage et il faudrait les mettre à terre rapidement. Notre objectif risque de tomber à l'eau si on reste là comme des cons.

     

    S (contrarié) : On n'est pas là pour se tourner les pouces. A côté, ni Andrew et ni Jessica ne se trouvent ici. On est loin d'être des fair-valoir. On a toute la puissance pour terrasser toutes ses personnes. Au lieu de ça, Andrew nous parque comme de la merde. Il y en a marre de cette position et on doit agir contre l'ennemi. Si on laisse Peter Petrelli avoir le champ libre, il aura suffisamment de pouvoirs pour ensuite nous terrasser. Les pheonix seront de poids, mais nous, nous ne pouvons nous permettre d'attendre. On deviendra sinon des dommages collatéraux et aucun d'entre nous ne souhaite cela.

     

    E (aimant son frère dans une mauvaise situation mais cachant son sentiment en se montrant énervé) : Tu crois franchement que mon frère n'a pas réfléchi à cette éventualité ? Il a pensé à ce qu'il y avait de mieux. C'est quelqu'un de réfléchi et de sensé. Si on ne combat pas en sa présence, c'est qu'il y a une raison. On veut changer le monde et instaurer une nouvelle donne, alors on doit nous faire confiance. On aurait réussi seul à les terrasser ? Ce n'est pas le cas.

     

    S (énervé en usant d'ironie pour déstabiliser ses partenaires : C'est facile pour toi de dire cela car tu es de sa famille. C'est facile de défendre quelqu'un quand on est dans la même situation. Tiens, je me demande si tu as réfléchi une seconde sur notre situation ou sur nos propres envies. Pardon, je me trompe, penser n'est pas ton fort crétin.

     

    A (faisant mine d'intervenir pour cacher ce qu'il avait fait) : On devrait penser à un meilleur moyen. La discussion est ce qu'il y a de mieux vous ne croyez pas ? Ainsi on pourra reprendre correctement nos activités.

     

    E (fou de rage) : La ferme Adam ! Il n'y a pas à discuter de quoi que ce soit. Andrew a bien pensé et on s'approche du but alors remettre en doute ce qu'il fait c'est pas le moment. On va laisser comme ça l'avantage à l'ennemi et aucun d'entre nous ne veut faire cela.

     

    A (faisant celui vexer pour mieux déstabiliser et énerver l'entourage) : Oh, je n'ai rien dit. Je voulais aider tout simplement.

     

    E (fou de rage) : Tu ne peux qu'aider que lorsque tu te tais, c'est clair ?

     

    S (usant de répartie puis de la télékinésie sur son ennemi Ethan afin de l'étouffer et énervé pour le remettre à sa place) : Tu es encore pire qu'Andrew. Niveau crétinerie, tu bats tous les records. C'est à toi de te lafermer connard, c'est clair ? On doit vite aller s'occuper de nos ennemis si on veut atteindre notre objectif. J'y arriverai nettement mieux seul car en voyant à quel point tu es un enfoiré, comment je peux combattre à tes côtés, franchement, c'est impossible.

     

    E (étouffant légèrement, comprenant qu'il avait besoin d'aide et énervé) : Lâche.... moi connard. C..A..SS..IE, aide-moi !

     

    C (se montrant froide et réunissant tout le monde pour accroitre son influence sur le groupe) : Euh, pourquoi je ferai une chose pareille alors que tu as fait une connerie ? Et puis démerde-toi.

     

    E (surpris et triste) : Pourquoi ?

     

    C (se montrant déterminée pour le désarçonner) : Tu t'es entendu parler ? Tu as conscience de la connerie que tu viens de dire et de ton comportement ? Bordel on doit penser à la mission et à enfin la place que l'on aura dans la société. Tu es pire que ton frère. Même s'il se sent supérieur et qu'il le montre, il établit des stratégies pour nous permettre de nous élever. Tu as pensé à quelque chose au moins ? Tu as pensé à comment nous élever ? Non, tu restes planter comme un con. Alors oui, je ne t'aiderai pas pour tout l'or du monde. Tu me fais chier Ethan !

     

    E (essayant de la raisonner et faible): Mais....

     

    C (voyant l'occasion d'augmenter son influence sur le groupe en se montrant réaliste pour les troubler) : Il n'y a pas de mais qui tienne connard. On doit être tous ensemble pour mener à bien le projet. Agir seul n'a jamais permis de mener à bien nos projets. Donc on va rejoindre Andrew et agir, est-ce clair dans vos têtes de piaf ?

     

    A (curieux et satisfait de voir la situation mais cachant ce qu'il ressentait) : Oui, mais où ?

     

    S (gardant son emprise sur Ethan puis comprenant que le meilleur est à venir mais en même temps agacé) : Le groupe va combattre au Kirby Plaza ? Non, mais vous vous foutez de moi ou quoi ? J'ai perdu contre Peter Petrelli là-bas ainsi que tout le groupe.

     

    E (faible) : Trou...ill...ard !

     

    S (calme et commençant à lever la main comme pour prendre son pouvoir afin de le déboussoler) : Ca se voit que tu ne me connais pas le moindre du monde. Ce n'est pas à moi d'avoir peur mais toi. Que ton don soit mien, voilà la leçon que tu mérites de recevoir. Qui est le plus trouillard des deux maintenant ?

     

    C (jouant celle réunissant les troupes et la compréhensive afin d'augmenter son influence) : Je sais que j'ai dit que je ne t'aiderai pas mais bon, je dois agir en conséquence. Sylar, on doit y aller et on a besoin de tous les pouvoirs disponibles pour agir alors je te prie de le lâcher. On s'occupera de lui après le combat, pas de soucis.

     

    S (désarçonné et lâchant Ethan) : Ca me va.

     

    E (respirant et triste) : Mais...

     

    C (ignorant son mari, satisfaite de son action mais préférant cacher ses sentiments) : Parfait, alors nous pouvons aller tous là-bas. »

     

    Après ce moment, le groupe partit pour Kirby Plaza. Chacun espérait que le combat soit inoubliable et qu'ensuite le projet se concrétise. Seulement, il y avait de fortes personnalités ce qui risque de les faire échouer. Perdront-ils à cause de leurs fortes personnalités ? Gagneront-ils au contraire ? Que compte faire Cassie ? Quelles sont les intentions d'Adam ? Sylar aura-t-il son combat contre Ethan ? Qu'arrivera-t-il entre Cassie et Ethan ?

     

     

    Le groupe du bien lui, se trouvait dans une phase d'interrogation la plus totale. Chacun avait vécu des épreuves. Même ils ne pensaient pas qu'un jour ils pourraient se relever et combattre de nouveau. Niki faisait partie de ses personnes et son pouvoir l'avait poussé à trahir le groupe, à passer de l'autre côté. Heureusement, la persévérance du groupe et particulièrement sa soeur Samantha lui avait permis de revenir sur le droit chemin. Elle avait eu peur de ne pas être accueilli comme il se doit dans le groupe, d'être surveillée comme si elle était là pour récolter des informations mais il n'en était rien. Elle avait retrouvé sa place mais ses pensées restaient sur une seule chose : pouvoir se racheter. Elle avait l'idée d'aider et au mieux tout le monde. Elle se montrera compréhensive et gentille pour arriver au combat et enfin mettre à mal Andrew. Pour cela, elle comptait bien rejoindre Peter et le convaincre. Elle partit le retrouver.

     

    Hiro, de son côté, n'était pas du tout tranquille. En effet, il connaissait plus que n'importe qui les enjeux. Sauver le monde était sa principale préoccupation, même la plus importante de toutes. Il avait toujours cru que le monde méritait le meilleur. Andrew était à ses yeux une personne venue directement de l'enfer qu'il fallait éradiquer. Il s'inquiétait pour Nathan, pour le monde et même le temps. Il savait que quelqu'un avait voyagé dans le temps, et cela ne pouvait être que Peter. Le jeune japonais se prenait comme le garant du temps. Il craignait que le voyage de Peter ait fait pencher la balance entre le bien et le mal. Il voulait tant faire le point avec le jeune Petrelli, même le recadrer sur les conséquences de ses actes. Il se montrera ferme et convaincu pour arriver à son objectif. Ainsi, il pourra voir le héros en Peter mais aussi il se sentira serein lors de l'affrontement contre Andrew et ses partenaires. Il se mit à chercher celui-ci.

     

    Peter et Samantha étaient tous les deux après que Claire soit partie pour sauver Nathan. Le jeune Petrelli s'en voulait de la discussion qu'il avait eu avec sa nièce. Il voulait le meilleur pour elle, qu'elle soit saine et sauve mais voilà son côté vraiment trop protecteur avait eu raison de la relation avec celle-ci. Il la croyait finalement incapable d'avoir une pensée censée. Il doutait maintenant de ses décisions par rapport à Andrew, au fait de le neutraliser et ainsi sauver le monde. Le fait que Nathan soit un enjeu dans le combat et l'avenir le perturbait au plus haut point. Samantha voyait à quel point il était inquiet et tourmenté. Elle désirait le meilleur pour son homme. Ressentir les tourments, les émotions de chacun était un lourd fardeau mais avec le temps, elle avait appris à être en accord avec elle-même. Elle voulait que Peter apprenne la même chose ce qui lui permettrait d'être plus fort qu'auparavant. Qui sait, cette technique pourrait l'avantager face à Andrew, son mari. Avec son passé et ce qu'elle avait ressenti pour cet homme, elle avait été tourmentée mais aujourd'hui, c'était bel et bien fini, grâce au bonheur avec Peter. Elle se montrera douce et compréhensive pour enseigner au jeune Petrelli son savoir.

     

    Elle sortit vite de ses pensées quand Peter lui mordilla le creux de son cou puis le lobe de son oreille en lui murmurant à quel point elle était belle et resplendissante. Elle frissonnait à son doux contact aimant ses mots exquis qu'elle voulait ressentir son corps contre le sien dans un moment des plus magiques. De son côté, il était tellement fasciné par la belle qu'il voulait la garder tout contre lui à tout jamais. Il aimerait que le temps s'arrête pour profiter de chaque instant auprès de cette divine créature.

     

    Seulement les deux ne pouvaient profiter d'être l'un auprès de l'autre car Hiro et Niki arrivèrent. Ils étaient déterminés chacun d'eux à défendre leur position. Peter était plus que frustré de ne pas être auprès de sa belle mais il se promettait de se rattraper.

     

    P (surpris) : « Mais qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi vous êtes-là tous les deux ? Il y a eu une attaque ?

     

    H (calme et déterminé) : Je suis venu pour deux choses : le futur combat contre Andrew et également le fait que tu ais agi sur le temps. Qu'est-ce que tu as fait Peter ?

     

    N (compréhensive et gentille) : Je comprends que tu sois surpris de nous voir vu tes nombreuses questions. Ne t'inquiète pas, cela ne durera pas six mois. Je suis venue pour te parler du grand combat contre Andrew et ses alliés. Qu'est-ce que l'on va faire et surtout quand agir ? On ne doit pas attendre que l'autre camp mette en place sa stratégie sinon on risque de perdre ce que l'on connaît.

     

    P (essayant de recadrer les choses et compréhensif) : J'ai agi sur le temps mais c'était pour le bien de nous tous. On doit avoir toutes les cartes en main pour combattre Andrew et toute personne susceptible de le soutenir dans sa voie autodestructrice et apocalyptique. On avait eu affaire à Sylar auparavant. Je ne veux pas commettre les erreurs que j'ai commises auparavant Hiro. J'espère que tu comprends mon point de vue. J'ai sauvé Caitlin de la mort. Elle est la clé pour nous permettre de neutraliser Andrew. Sa protection est vitale. Sinon, pour te répondre Niki et en même temps à Hiro, on va combattre Andrew. On ne va plus attendre pendant bien longtemps. L'avenir du monde est en jeu et je suis certain qu'Andrew va vouloir accélerer la cadence. Il n'y a pas de temps à perdre.

     

    S (se montrant compréhensive pour le toucher) : Tu es sûr de vouloir aller à la confrontation ? Tu penses que tout le monde est prêt pour cela ? Surtout, je pense à toi et à ce que tu ressens en cet instant. Je sais que tu n'es pas à l'aise. Claire reviendra et elle nous aidera, crois-moi. Est-ce que tu te sens prêt à prendre toutes les décisions nécessaires le moment venu ?

     

    N (inquiète) : C'est bien vu soeurette. De mon côté, je suis prête à en finir avec l'autre équipe mais on ignore ce que pense tout le groupe. A mons avis, ils sont prêts à te suivre Peter mais mieux vaut connaître leurs sentiments.

     

    H (déterminé) : Je comprends, mais cela aura des conséquences imprévisibles tu le sais ? Certes les sentiments sont importants mais on ne peut se permettre d'attendre le feu vert de tout le monde. On a affronté Sylar à l'époque et ce, à tour de rôle. On doit certes discuter mais la parlotte longue n'est plus de mise. A chaque moment où on discute, c'est le moyen d'avantager notre ennemi. Il est hors de question de l'avantager.

     

    P (lucide et rassurant) : J'ai bien conscience de cela Hiro et j'en prends toute l'entière responsabilité mais laisser quelqu'un mourir, ce n'est pas notre genre. On affrontera les choses ensemble. Sinon ma chérie, je sais qu'Andrew me tape sur le système surtout après ce qu'il a osé faire à Nathan, à ce monde et à toi. Si je pouvais, je l'enverrais pourrir en enfer sur le champ. Je sais que je ne peux pas comme ça et tout seul, même avec mon pouvoir. Il est nécessaire que l'on soit tous ensemble, en particulier Caitlin qui aura un rôle clé à jouer. Alors ne t'inquiète pas ma chérie, je sais gérer. Je ne cède pas à mes pulsions même si ça bouillonne de l'intérieur. Je sais me contrôler et c'est parce que tu es dans ma vie. Jamais je n'ai été aussi serein et heureux qu'en ta présence. Oui vous deux, il n'est pas question d'avantager Andrew, ce serait tout bonnement un crime. Jamais on a laissé un méchant s'en tirer aussi facilement. Niki, il est vrai qu'aucun d'entre nous est logé à la même enseigne mais on a un but commun, un objectif commun : sauver le monde. Nous allons gagner ce combat. Nous vaincrons nos adversaires et nous sauverons le monde.

     

    H (curieux) : D'après toi, où Andrew compte-t-il aller avec son équipe ?

     

    P (pensif) : Je dirais à un endroit significatif pour nous tous mais surtout pour Nathan et moi. C'est Kirby Plaza. Il voudra déstabiliser Nathan avec cet endroit mais si on se débrouille bien, on pourra rappeler à mon frère ce que c'est que d'être un héros. Il faut y aller au plus vite.

     

    N (satisfaite) : Bien sûr, c'est une splendide idée. Partons le plus vite possible après avoir réuni tout le monde.

     

    H (satisfait) : Je suis d'accord. Et je te soutiens Peter comme toujours, tu le sais bien. Préparons-nous à les combattre.

     

    S (sereine et satisfaite de voir qu'il avait plus de contrôles sur lui que ce qu'elle pensait comme quoi l'empathie ne faisait pas tout) : Je suis heureuse mon ange que tu sois au mieux et prêt à affronter ce qui nous attend tous. Je suis sereine quand je suis auprès de toi et pour la première fois, je me projete dans un avenir si merveilleux. Je pense enfin pouvoir reconstruire ma vie et sans bouleversement tragique. Je suis sinon d'accord sinon. Allons affronter Andrew.

     

    P (serein) : Partons vite sur le lieu en réunissant au préalable tout le monde. »

     

    Le groupe avait un but, un moyen d'atteindre leur objectif et rien que pour cela, c'était le plus beau des miracles. Les quatre réunirent tout le monde et partirent vers Kirby Plaza sans se rendre compte qu'il manquait quelqu'un à l'appel, ou plutôt plusieurs personnes à savoir Mark, Caitlin et Elle. Que fera le groupe ? Vont-ils se rendre compte qu'il manque des personnes ? Est-ce qu'il y aura de la tension entre Hiro et Peter ?

     

     

     

    De son côté, Mark était complètement anéanti. Il avait tellement fait pour sauver Caitlin remontant même le temps avec Peter que de la voir ainsi était pour lui un nouveau couteau plongé en plein coeur. Il en avait vécu des choses.

     

    Avoir perdu sa soeur qui avait rejoint les rangs de la Compagnie à l'époque était un coup dur mais son changement était le pire. Il n'arrivait pas à croire que sa propre soeur pouvait faire du mal comme cela à un autre être humain. Il avait perdu espoir de pouvoir faire quoi que ce soit pour la sauver surtout en regardant Caitlin qui n'était même plus consciente. Il était amoureux de cette jeune femme, éperdument qu'il avait tenté le tout pour le tout pour la sauver en remontant le temps avec Peter. Il était en plus en train de la connaître, de l'apprécier et d'être encore plus sous son charme. Lorsqu'il l'avait vu pour la première fois, c'était un coup de foudre. Il était sous le charme de la jeune femme mais n'était pas allé lui dire ce qu'il ressentait de peur de souffrir à nouveau. Il fallait dire que le cas de sa soeur Jessica l'avait profondément marqué et meurtri. Il s'était promis de ne pas accorder sa confiance comme cela à n'importe qui. Il craignait de nouveau d'être triste et en colère. Ce qu'il ressentait de négatif partait en étant auprès de la divine créature qu'était Caitlin.

     

    Jessica, elle, avait bien changé depuis le moment où elle avait été tuée. Elle était le genre de personne à aider son prochain, à aider sa famille, et à être auprès de son amoureux de John. Seulement sa mort avait mis un terme à tout cela. Lorsqu'Andrew lui avait offert cette deuxième chance de vivre, elle était plus que reconnaissante envers cet homme. Il la fascinait et avait une emprise sur elle si grande qu'elle y succombait sans résister la moindre seconde. Elle avait l'impression à ses côtés qu'aucune barrière ne pouvait l'atteindre. L'espèce humaine était devenue insignifiante à ses yeux. Tout ce qu'elle désirait, c'était plaire à celui qui lui avait permis d'avoir cette opportunité de changer son destin. Plus elle tuait, plus elle sentait que le peu d'humanité qui lui restait s'envolait en même temps. Lorsqu'elle revut son frère, c'était à la fois une joie pour elle mais aussi une malédiction. Même si elle aimait Mark, perdre ce qu'elle avait acquis serait un calvaire. Au fond d'elle, elle savait qu'elle n'était pas totalement maître de son corps ou même de ses pensées mais cela lui était égal. Cette vie, c'était ce qu'elle désirait par-dessus tout. Alors, elle avait trouvé le moyen de le faire déguerpir et rapidement qu'il ne pourrait que la hair. Il fallait s'occuper de Caitlin, grande menace pour son mentor à cause de son pouvoir de guérison. Voyant à quel point Caitlin était mal en point, elle avait réussi son coup.

     

    Elle sortit vite de ses pensées quand son frère vint à elle afin d'avoir une explication. Il était complètement anéanti, en colère. Elle attendait réellement ce moment. Elle se disait qu'elle atteindrait son but, mais il fallait un effort encore. Elle se montrera froide et cassante pour le désarçonner. Ainsi, il voudra partir et ne plus jamais la revoir.

     

     

     

    M (énervé et anéanti) : « Comment as-tu pu me faire cela ? Comment as-tu pu faire du mal à cette merveilleuse jeune femme. Si jamais elle meurt, je ne te le pardonnerai jamais, tu m'entends, jamais !

     

    J (se montrant calme et froide pour le désarçonner) : Elle aura mérité tout bonnement son sort.

     

    M (surpris, perdu et exaspéré) : Mais tu entends ce que tu dis ? Mais ce n'est pas toi Jessica, pas cette fille douce et aimante. C'est ce Andrew qui te bourre le crâne avec ce genre de conneries. Je vais le... Redeviens celle que tu étais.

     

    J (se montrant calme, cassante et voyant une occasion de le manipuler pour le déboussoler) : Et si je n'ai pas envie de redevenir celle que j'étais ? Tu as pensé à cela ? Tu aimais bien que je ne dise rien. Maintenant c'est terminé et ta petite pouffe, je serai bien contente de ne plus la voir. Je peux enfin dire ce que je pense et crois-moi, ça fait du bien. Je n'ai plus aucune règle à respecter. Je suis affranchie de tout. Tiens, rejoins-moi et je te montrerai ce que c'est que la belle vie.

     

    M (furieux) : Mais tu rêves ou quoi ? Jamais je ne travaillerai pour ce malade. Comment tu peux parler de Caitlin de cette façon ? C'est quelqu'un de bien, d'honnête, de généreuse et qui aide son prochain. Elle ne juge pas les gens. Elle est capable de tout pour les personnes qu'elle aime. Elle ne se posera pas de question pour aider même une inconnue. Mais a priori, tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez. Garde ton petit rêve car tu vas vite redescendre sur terre ma jolie quand tu verras la vérité. Et là, je ne te ramasserai pas à la petite cuillère pour ce que tu as fait. Sur ce tchao.

     

    J (faisant celle qui n'en avait pas terminé pour le rendre fou de rage) : Mais qui te dit que moi j'ai fini avec toi. Moi aussi j'ai des choses à te dire. Alors tu vas rester là que tu le veuilles ou non, et après tu pourras me dire ce que tu penses ou te casser.

     

    M (furieux) : J'ai dit non, t'as compris j'espère ? »

     

    Jessica ne répondit finalement pas à son frère préférant lançer du feu sur lui. Mark était encore plus surpris en voyant la jeune femme agir ainsi, mais malheureusement, il se devait de voir la réalité en face. Il n'avait aucun moyen de la sauver et si en plus, elle l'attaquait, c'était peine perdue pour la ramener à la raison. Il devait penser à Caitlin qui était inconsciente. Il ne voulait pas la perdre une seconde fois. De son côté Jessica était satisfaite des évènements. Elle avait choisi son camp mais au fond d'elle, se séparer d'elle lui déchirait le coeur en deux. Elle préférait que celui-ci soit loin d'elle. Mark lança son pouvoir lié à la terre vers Jessica. Elle était déstabilisée. Tout tremblait autour d'elle. C'était impressionnant. Elle prit sa respiration pour repliquer ensuite. Elle ne le laisserait pas l'emporter. Alors elle lança de la télékinésie pour le faire trébucher. Mark avait senti le coup venir alors il restait ferme sur ses positions. Quand il utilisait son pouvoir, c'était comme si la terre et lui n'étaient qu'une seule et même entité. Il augmenta la puissance de son pouvoir. Jessica était incapable de résister à cette onde de choc. Elle bascula à l'arrière tombant avec violence sur le sol. Mark était en colère contre sa soeur qu'il ne vint pas vers elle préférant prendre Caitlin. Il l'amènerait dans un endroit où elle pourrait se faire soigner. Il partit rapidement laissant Jessica en plan. Etait-ce la fin de la fratrie ? Jessica avait-elle réussi son pari ? Caitlin est-elle morte ? Mark pourra-t-il de nouveau sauver sa bien-aimée ? 

     

     

    Megan, de son côté, était toujours à la Compagnie menant ses investigations sur Angela. Seulement quelqu'un l'avait suivi et elle n'appréciait pas du tout cela. Elle se dissait qu'une personne au courant de tout sur son passé devait être là. Angela ? C'était fort possible. Elle était prête à la recevoir à sa manière. Il était hors de question qu'on lui force la main pour nouer de précieux contacts. Elle aimait faire son investigation et ensuite, elle pouvait dire si la personne en face d'elle était digne de confiance.


    Soudain, elle reçut immédiatement un choc éléctrique ce qui la fit tomber au sol avec violence. Elle savait de qui provenait cette attaque. Il s'agissait d'Elle Bishop, quelqu'un qui a travaillé pour la Compagnie et dont sa venue ici était plus que mystérieuse. Megan n'avait pas d'autre choix que d'aller au front, et cette blondasse n'allait pas l'empêcher de mener à bien son projet. Elle se montrera ferme et déterminée pour montrer sa supériorité.

     

    M (montrant qu'elle n'avait pas peur pour la déstabiliser) : « Si tu crois que tu vas réussir avec cette attaque surprise Elle, tu te trompes. On ne me la fait pas à moi.

     

    E (déterminée) : Que fais-tu ici ? Ce n'est pas un endroit pour toi !

     

    M (se montrant obstinée pour la dérouter) : Ce n'est pas tes oignons. Et puis que fais-tu ici toi ?

     

    E (usant de répartie pour la troubler) : Ce n'est pas tes oignons non plus. »

     

    Megan n'aimait pas ce genre de fille qui se croyait en territoire conquis. Elle lança son pouvoir de destruction sur la cible afin de l'éliminer une bonne fois pour toute. Elle, n'était pas du genre à se laisser faire et même, elle était combative. Elle avait fui après avoir vu Mark montrer tout son amour pour Caitlin. Elle avait d'autres motivations, et Megan n'allait pas l'empêcher de les réaliser. Elle se mit à courir pour éviter d'être tuée. Qui gagnera ? Que souhaite Elle ?

     

     

     

    Pendant ce temps, Andrew donna à l'oreille de Nathan les instructions pour le lieu de l'atterrisage. C'était le choc pour l'ainé Petrelli en apprenant qu'il emmenait le pheonix directement sur le lieu où il avait failli mourir. C'était incensé. Il se demandait ce qui pouvait l'attendre surtout que le souvenir d'avoir amené Peter dans les airs était bien présent dans son esprit. Cela le hantait comme toutes les tortures qu'il avait subies à cause de Jack. Il était perdu.

     

    Andrew aimait avoir de l'emprise sur sa proie et il fallait dire que Nathan était un bon choix. Celui-ci pouvait lui amener un nouveau monde.  L'approche de voir les personnes ayant des pouvoirs révélé au grand public et ensuite prendre le contrôle était si déléctable pour lui. Enfin, il voyait un moyen de vivre avec sa différence. Cependant la pensée n'était plus à l'ordre du jour. Il savait qu'il fallait agir au plus vite.

     

    Il sortit vite de ses pensées en prenant Nathan par les épaules et le regardant fixement. On pouvait voir le mâlin incarné. L'ainé Petrelli voulait résister et le combattre mais il pensait à sa famille. Il était pris au piège. Le pheonix devait donner des instructions précises pour que son plan fonctionne. Rien ne devait se mettre en travers de son chemin. Il se montrera ferme pour obtenir ce qu'il désire.

     

    A (se montrant déterminé en prenant un couteau et en le lui tendant pour le déboussoler) : « Prends ce couteau et fais-toi une entaille au niveau de l'intérieur de ta main. Ensuite, je me mettrai en feu et tu me feras voler jusqu'au plus haut dans le ciel. Le monde verra nos pouvoirs au grand jour.

     

    N (hésitant) : Je.... »

     

    Seulement de la glace était lancé sur Andrew qui fut déstabilisé mais se remit immédiatement en place. Il ne voyait qu'une seule personne pour faire une chose pareille. Il pensait qu'il avait complètement disparu, qu'il n'était plus de ce monde, mais non, selon lui. Peter et tout le groupe, ainsi que ceux accompagnant Andrew étaient là. C'était la stupéfaction. Le plus jeune Petrelli voyait un moyen de neutraliser Andrew une bonne fois pour toute grâce à cet homme. Cet inconnu était le salut que tout le monde attendait tant. Seulement, tout le monde ignorait qu'il s'agissait de Michael Turner, le plus jeune des frères mais également celui qui n'a jamais accepté de faire du mal aux autres.

     

    Il voulait racheter le mal que sa famille avait causé dans le monde. Son don ? Il le voyait comme une malédiction et malheureusement il ne pouvait s'en débarrasser. Voir les innocents sauvés lui permettait d'alléger le poids sur ses épaules. Il fallait dire que sa famille tentait de par sa nature à le pousser à commettre des atrocités. Il ne voulait pas et pour défier sa famille, il était devenu un héros dans le coin. A force de le voir sous un jour héroique, sa famille l'avait immédiatement rejeté et ils tentèrent de le tuer. Depuis ce jour, il voua une haine sans relâche pour ceux qui étaient au préalable les siens.

     

    Enfin il sortit vite de ses pensées quand Andrew le regarda fixement. Il savait que la confrontation était toute proche.

     

     

     

    A (surpris) : « Michael c'est toi ? Tu n'es pas mort ?

     

    M (indifférent) : Comme tu le vois, mais toi par contre, tu essayes de changer le monde à ton image. Tu n'es qu'un enfoiré de première. Connard, tu paieras pour tous tes crimes.

     

    A (essayant de le titiller pour le pousser à commettre une erreur) : Tu n'as jamais su me battre frangin. Tu n'es pas assez doué pour me vaincre.

     

    P (intervenant) : Mais il n'est pas seul, et tout le monde est là pour dire stop à tes conneries. Nathan, rejoins-nous, je t'en prie. Maintenant on a tout ce qu'il faut pour vaincre cette ordure.

     

    N (perdu) : Qu'est-ce qui se passe ?

     

    A (faisant du chantage pour garder son influence) : Rappelle-toi de ce que je peux faire si tu me désobéis.

     

    M (énervé) : Cela en sera fini de toi dans pas très longtemps. Laisse-les maintenant et bats-toi avec quelqu'un de ta taille gros lard ! »

     

    La tension était plus que palpable. Le combat, celui que tout le monde attendait, était sur le point de commencer. Qui lancera les hostilités ?

     

     

    Fin du chapitre.


  • Commentaires

    1
    sugasuga28
    Lundi 2 Novembre 2015 à 18:20
    Vraiment génial un plaisir à lire!
      • Slayer Pheonix Profil de Slayer Pheonix
        Mardi 3 Novembre 2015 à 19:04
        Merci beaucoup, c'est vraiment très gentil.
    2
    sugasuga28
    Lundi 2 Novembre 2015 à 18:20
    Vraiment génial un plaisir à lire!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :