• Chapitre 19 : Elevations et chutes vertigineuses

    Chapitre 19 : Elevations et chutes vertigineuses

     

     

    A l'extérieur, au sein même des rues, Olivia et Serena étaient en train de rechercher Megan vue que celle-ci ne se trouvait pas à la demeure royale. La tension entre les deux belles créatures était tout simplement intense que l'on pouvait sentir une prochaine séparation entre les deux. Olivia se sentait de plus en plus l'âme d'une meneuse, de prendre des décisions. Elle était même inspirée par le but qu'elle s'était fixée. Son bel ange si charmant au regard envoûtant lui manquait à un point indescriptible. Elle rêvait de la chaleur de ses bras, de ses attentions si sensuelles et enivrantes. Ses baisers qui restaient finalement à jamais graver dans sa mémoire. Il était une telle perle rare. Il était hors de question de laisser ce bellâtre lui échapper des mains. Elle savait qu'au départ sa cousine Megan était la personne idéale pour l'aider d'une part à être protégée de Michael mais en même temps, elle voyait en elle une partenaire idéale pour se débarasser de celle qui était près d'elle à savoir Serena. Elle avait conscience qu'avec sa cousine, il lui serait bien plus facile de se confronter à sa rivale. Serena était en effet devenue sa rivale, celle à abattre. Elle avait tant aimé ce moment qu'elle avait vécu mais elle préférait de loin avec Duncan, ce beau prince et seule. Il n'était plus question de le partager avec qui que ce soit. Elle aimait le risque, vivre de nouvelles expériences, mais avec Duncan, elle voulait l'avoir pour elle seule afin d'atteindre ce rêve de gloire et de fortune tant espérée et se sortir de cette situation désespérée. Elle avait conscience que sa stratégie s'effectuait par étape. En voyant la belle brune accepter sa proposition, elle était ravie mais en même temps, elle se méfiait. Elle pensait que Serena pouvait tenter de la piéger mais elle était prête à prendre le risque. Le seul but était de trouver Megan rapidement et de pouvoir engager la discussion. Elle avait l'idée folle de l'endroit où pouvait se trouver sa cousine. Seulement, le plus délicat était de l'amener à se rendre sur l'endroit même où elles avaient fui après le meurtre d'un des enfoirés de Michael. Cela signifiait qu'elles devaient cotôyer le danger au plus près mais cela lui était égal. Il fallait donc mener le jeu afin d'atteindre ce qu'elle désirait tant. Elle se montrera déterminée et ferme pour réaliser son rêve.

     

    Pour l'exquise Serena, elle avait quitté cet endroit resplendissant qui était finalement tout ce dont elle rêvait. Elle pouvait être reconnaissante envers Olivia c'était certain mais elle n'apportait qu'un semblant de rêve et cela la frustrait. Elle voulait absolument tout que ce soit le pouvoir ou la fortune et elle était certaine que Duncan était la personne idéale pour l'amener vers son rêve. Elle avait conscience que pour y arriver, le chemin n'allait en aucun cas être simple mais elle était prête à relever les défis quitte même à affronter des personnes comme les sbires de Michael ou même celui-ci et Megan. C'était cette dernière qui l'intéressait. Ce qu'elle cherchait c'était la protection de la belle brune et par la suite de la retourner contre Olivia. Elle aimait tant le danger, même, elle le recherchait activement. Seulement le fait d'avoir Olivia pour rivale puis aussi la menace perpétuelle d'un Michael enragé n'allait pas arranger ses affaires pour être auprès de son beau canon. Il était vrai que de retourner Megan afin que celle-ci la soutienne était un défi mais elle aimait les relever. Elle avait conscience que la cousine de sa rivale était loin d'être quelqu'un de facile mais cependant, elle avait un avantage plus que certain. En effet, elle connaissait le fait que les cousines n'étaient pas unies loin de là. Il suffisait d'accentuer finement la différence entre les deux. Elle se montrera fine et déterminée pour réussir sa mission. Elle devait en attendant faire semblant de la suivre pour arriver jusqu'à Megan. Bien sûr, si cette mission ne fonctionnait pas, elle mettrait en place son plan b en exécution à savoir d'obtenir des soutiens pour évincer Olivia. Comme elle le disait si bien, chaque chose en son temps finalement. Sa manière de soutenir sa rivale fonctionnait. Il fallait continuer sur cette voie. Elle se montrera solidaire et subtile pour réaliser son souhait.

     

    Dès lors, Olivia arrêta leur course presque devant la boite qu'elles avaient fui. Serena était perplexe sur le fait de s'approcher du danger, mais finalement, Olivia lui offrait une ouverture en vue de la prochaine rencontre et elle comptait bien s'y engouffrer. Du côté de la belle rousse, tout se passait à merveille mais elle préférait de loin être prudente. Serena était en effet quelqu'un d'imprévisible et susceptible d'agir à tout moment.

     

    S (se montrant touchée pour l'émouvoir) : « Tu es un tel ange. Ca me touche plus que tu ne peux l'imaginer. (se montrant gênée en faisant mine de baisser son regard pour l'attendrir) Là, je ne vais plus savoir où me mettre. (se montrant bienveillante en évitant la question et en mentant pour la troubler) Ne t'inquiète pas, je te donnerai toutes les informations nécessaires après que l'on ait vu Megan. Après tout c'est elle la plus importante. (se montrant solidaire pour la déstabiliser) J'ai confiance en toi ma belle. (se montrant curieuse pour l'intriguer) Cependant pourquoi on s'approche de trop près de ce que l'on a tenté de fuir ? Ca m'étonnerait que Megan se trouve ici. (prenant une grande respiration et se montrant sceptique) A mon avis, elle n'est pas dingue pour venir jusqu'à cet endroit à moins que je me trompe.

     

    O (se montrant joueuse pour la dérouter) : C'est moi qui ne vais pas savoir où me mettre. Si tu continues, je vais en perdre mes mots à tout jamais. (se montrant malicieuse pour la titiller) Alors ma mission sera pleinement réussie. (se montrant conciliante et insistante en effleurant doucement le dessus de sa main pour la dérouter) Je te comprends, elle est primordiale mais par contre, je tiens après à avoir toutes les informations. (se montrant rassurante pour la désarçonner) Oh, tu sais, ma cousine sait s'approcher du danger comme personne alors il vaut mieux tout tenter. (se montrant tentatrice en effleurant finement la poitrine de sa rivale pour la faire frémir) Le danger, c'est ce que tu préfères si je me souviens bien ma douce. Je peux te faire rafraîchir la mémoire. (se montrant déterminée en se confiant sur sa cousine pour la désorienter) Oh, ça se voit que tu ne l'as pas vu à certains moments. Elle n'a pas peur de rien surtout si elle a un objectif en tête.

     

    S (se montrant tentatrice en embrassant doucement et perversement sa joue pour l'ébranler) : Oh, je vais encore plus continuer ma belle. (se montrant malicieuse en titillant son menton avec son index et lui faisant un clin d'oeil coquin pour la déstabiliser) Visiblement, on va jouer au jeu du chat et de la souris, j'aime ça et toi ? (se montrant compréhensive pour la toucher) Oh, je te donnerai tout ce dont tu désires, ne t'inquiètes pas. (se montrant solidaire pour l'amadouer) Pas de soucis, on peut faire comme cela. Je te suis. (se montrant coquine en feignant de s'approcher de son cou pour la provoquer) Oh, tu me connais bien, mais tente de me rafraîchir tout ça pour voir. (se montrant surprise pour la désarçonner) Oh, je ne la connaissais pas ainsi.

     

    O (se montrant gênée en laissant son souffle agir sur son cou pour la troubler) : Je suis plus que troublée ma jolie. (se montrant perverse en mordillant sa lèvre et effleurant sa propre poitrine pour la titiller) C'est mon pastan favori. (se montrant rassurée en versant une petite larme pour l'émouvoir) Je te suis si reconnaissante. (se montrant malicieuse en mordillant le dessus de la main de la belle brune et griffant son poignet pour l'émoustiller) Je ne vais pas me gêner avec une femme si exquise. (se montrant déterminée pour la déboussoler) Et pourtant, elle est ainsi, et on ne peut prévoir si facilement ce qu'elle va accomplir. »

     

    Serena rêvait d'être encore plus auprès de son beau canon, de cette perle rare et rien ni personne ne pouvait empêcher celle-ci de réaliser pleinement ses rêves. Etre sur l'écoute et suivre ainsi sa partenaire lui permettait grandement de pouvoir analyser la situation et de s'adapter. Elle avait conscience que Megan pouvait être la clé essentielle afin de neutraliser sa rivale et également de l'atteindre sur un plan personnel. C'était juste grandiose. Cependant, elle restait prudente et il n'était pas question de ne pas avoir son plan b en échange. Des deux, Serena était la plus manipulatrice et machiavélique. Elle se disait que d'autres alliés pouvaient le faire si Megan était réticente. Elle avait conscience qu'Olivia n'aurait pas cette chance d'avoir du soutien. Il fallait dire que la belle brune à force d'être dans ce milieu, connaissait un peu le fonctionnement. Atteindre Duncan était tout proche et elle devait tenir le bon bout. Elle devait continuer sur sa stratégie. Elle se montrera compréhensive et solidaire pour réussir son plan. Du côté d'Olivia, le tout se passait à merveille, à un tel point que cela satisfaisait pleinement son égo. Par contre, sa méfiance envers Serena était d'autant plus grande à mesure d'être proche du lieu même qu'elles avaient fui. Elle avait bien conscience que la belle brune pouvait changer d'avis du tout au tout et préparait quelque chose qui l'empêcherait d'amener Megan à les aider, ou même de la diviser. Elle ne devrait pas pourtant se méfier d'elle car elle était sa partenaire, mais voilà, il y avait un enjeu bien plus important à savoir ce bellâtre qui l'attendait, et elle était déterminée à aller jusqu'au bout. Il fallait à tout prix que Megan puisse venir la rejoindre et ensuite, établir avec elle un moyen de neutraliser celle en trop. Elle avait toujours remis à plus tard de réaliser ses propres désirs, suivant surtout Serena dans leurs péripéties mais elle était prête à voler de ses propres ailes. Le fait de retrouver son bel ange l'inspirait à un point inimaginable. Le plus délicat donc était de convaincre Megan et par la même occasion de réunir toute la petite bande. C'était un sacré défi mais elle était capable de le relever avec brio. En attendant, elle savait qu'elle ne pouvait rien faire face à l'imprévisibilité de Serena donc elle devait continuer sa stratégie. Elle se montrera déterminée et subtile pour atteindre son objectif.

     

    A cet instant, Olivia prit la main de Serena la forçant à rentrer à l'intérieur des lieux qu'elles avaient fuies. La belle rousse sentait que le danger pouvait être présent, même pire, qu'elles pouvaient se retrouver face à face avec Michael mais elle préférait y aller. En même temps, elle ignorait ce qui s'était produit, du fait que l'ainé Fitzpatrick n'était plus comme James également. Sans le savoir, sa vie en était bouleversée. Tout ce qu'il lui importait était de retrouver Megan et de pouvoir l'amener à embrasser sa cause. Du côté de Serena, tout se passait pour le moment comme elle le souhaitait qu'elle se laissa faire. Elle n'attendait que le moment opportun pour intervenir et piéger la belle rousse. Ce qui lui importait c'était son beau gosse de Duncan et d'atteindre ses rêves. Qu'allait-il arriver entre les deux jeunes femmes ? Allaient-elles découvrir finalement que les Fitzpatrick n'étaient plus une grande menace ? Olivia pourra-t-elle retrouver sa cousine Megan ? Pourra-t-elle la convaincre de la suivre ? Feront-elles équipe pour évincer Serena ? Olivia pourra-t-elle retrouver Duncan ? Comment se passeront les retrouvailles ? Que fera Serena ? Pourra-t-elle piéger les deux autres ? Pourra-t-elle retrouver Duncan ? Comment se passeront les retrouvailles avec lui ?

     

     

    Pendant ce temps, au sein de la demeure Spencer près du passage secret, Ethan était perdu entre sa mère cachant bon nombre de secrets avec cet homme, ce Thomas de pacotille. De plus, insinuer le fait même qu'il puisse être son père était un affront. Il tenait tellement à Matthew, son père, le seul qu'il ait toujours considéré. Il voyait en lui quelqu'un de bon, de loyal. Il l'admirait. Il désirait tellement lui ressembler, n'être finalement que la moitié de ce qu'il était. Il était impressionnée par la manière dont il avait construit son parcours alors qu'il y avait des embûches. En pensant même, le fait que Matthew et sa mère puissent se retrouver était à ses yeux un conte de fées. Là, il en voulait à sa mère le fait de détruire ce rêve de famille qu'il avait. Même si c'était d'être au sein d'une famille royale, il s'en fouttait royalement. Il avait même demandé, il s'en souvenait fort bien, à sa mère un Noël simple et merveilleux. Maintenant que cet enfoiré de Thomas était auprès de sa mère, il était perdu, désemparé et il voulait crier au monde sa détresse. Il fallait que Matthew revienne au plus vite à la maison. Il savait qu'auprès de lui, les choses rentreraient vite dans l'ordre. De plus, il comptait bien faire la tronche à sa mère. Il comprenait qu'il y avait des secrets mais là, c'était le summum. Seulement ce qu'il avait découvert au niveau du l'endroit du passage secret le troublait, même, le désemparait de tout son être. Il était curieux tout de même d'en savoir plus sur ce mot, la personne qui avait pu inscrire cela. Il avait l'idée d'observer finalement les écrits qui pouvaient se trouver au sein de la bibliothèque pour identifier la personne qui a inscrit ce mot. Il se disait que c'était un moyen infaillible. Après, il était vrai que s'il ne trouvait pas une trace de l'écriture dans les écrits, il lui serait impossible de découvrir la vérité. Il fallait donc fouiller et le plus vite était le mieux. Peut-être qu'avec ses écritures, il pourrait trouver des réponses à d'autres questions comme celles sur cet enfoiré ou bien sur le passé. Il était un curieux dans l'âme. Il se montrera ferme et déterminé quitte même à explorer bon nombre d'endroits pour réussir.

     

    Il commença donc sa recherche tranquillement dans la partie historique. Il se disait que ce qu'il avait pu trouver devait être relatif à du passé et que cela devait être retranscrit. Après, bien sûr, il y avait les documents personnels. C'était plus délicat mais cela ne lui faisait pas peur de fouiller un peu partout. Il ne comprenait pas du tout comment les adultes pouvaient s'amuser avec tous ses documents, ses livres entreposés partout ou cachés. Cela devait être à ses yeux leur cache-cache, c'était énervant. Il découvrit ainsi des papiers importants datant d'accords passés entre le roi de l'époque et également des personnes dont il ne connaissait nullement. C'était quoi ce cirque ? Il se posait bon nombre de questions et particulièrement lorsqu'il remarqua le nom de la personne qui avait écrite à savoir le roi William Spencer en personne. C'était le choc. Finalement, l'enquête menait plus à des questions qu'à des réponses concrètes à croire que c'était un cercle viscieux. Cependant, Ethan n'était pas du genre à s'avouer vaincu. Seulement, il entendit du bruit. Celui-ci s'approchait grandement. Il se demandait qui pouvait bien venir dans ce lieu. Et si finalement on tentait de le chercher ? Sa mère ? Le connard de service ? Oh non, il n'espérait pas.

     

    Et puis finalement, c'était une jeune femme blonde et bien décidée qui arriva vers lui. Il s'agissait d'Amber Kathryn Monroe, sa baby sitter, la personne même attitrée au sein de la demeure royale à aider pour les enfants. La belle était issue même de la ville de Londres et ayant des parents travaillant déjà pour la famille royale depuis des années. C'était assez difficile pour elle de vivre dans ce milieu sans avoir l'attention tant désirée. Elle en souffrait même. Elle voulait avoir l'attention comme les cadeaux. Elle était capricieuse et elle ne se cachait pas. Ses parents travaillaient durs pour lui permettre d'avoir un peu de cadeau mais ce n'était pas suffisant à chaque fois. Ils devaient faire un lourd effort pour obtenir un sourire de la belle. Mais quand elle souriait, c'était pour eux un accomplissement total. Le patriarche par contre était de plus en plus réticent à l'idée de combler sa fille. Pour lui, il fallait que sa fille fasse tout pour apprendre le dur métier d'être aux services de la famille royale. Cela allait être le début de conflits mais la jeune fille était au-dessus de tout ça pensant à obtenir ce qu'elle désirait. Souvent, elle était gardée par les collègues du couple. Elle était surveillée constamment. Elle ne pouvait faire un pas sans avoir quelqu'un qui la scrute. Elle avait bien l'intention de faire payer cet affront. Elle se disait que le meilleur des moyens était tout simplement d'atteindre l'une de ses personnes en détruisant ce qu'elle aimait par-dessus tout. Elle avait vu que l'amie de sa mère aimait par-dessus tout les objets se rapportant à Boudha. L'amie de la mère aimait bien les toucher par moment. Amber ne comprenait pas ce genre de chose. La belle trouvait cela plus qu'idiot. Elle avait vu que sa cible en avait en résine et donc cassables selon son bon vouloir. Elle désirait ensuite faire chanter sa proie en lui disant que si elle n'avait pas l'un de ses parents de suite, elle continuerait à en casser jusqu'à détruire sa collection. Elle se montrera ferme et déterminée pour la piéger. Alors que c'était une journée ordinaire, la belle Kathryn se faisait surveiller alors qu'elle regardait la télévision tranquillement. Déjà qu'il y avait que de la merde alors voir en plus quelqu'un vienne la scruter, c'était insupportable. La belle princesse se leva en prenant vite un petit boudha, le préféré qui plus est pour la titiller. Elle était complètement déstabilisée, lui suppliant même de le reposer. Seulement, la belle blonde le cassa avec un sourire en coin pour la provoquer. L'amie de sa mère vint à se mettre à genoux pour tenter de calmer les choses. La belle diablesse savait qu'à cet instant, elle pouvait tout demander. Elle mit son chantage en place en disant que si elle ne lui permettait pas d'appeler ses parents de suite, elle perdrait à tout jamais une très grande partie de sa collection. Résignée, l'amie de la mère accepta la proposition. Pour Amber, c'était l'un des meilleurs moments qui soit. Elle sentait qu'elle pouvait avoir une plus grande influence et elle n'allait pas se gêner pour réussir à obtenir d'autres faveurs. Elle finit par appeler sa mère en versant des larmes et disant que son amie avait été méchante avec elle pour l'amener à venir. Elle avait pour stratégie de tout faire pour ne plus venir dans cet endroit sordide à ses yeux. Le père tout juste à côté de la mère disait qu'il ne fallait pas y aller mais voilà, son message était loin d'avoir été entendu. En effet, la mère décida d'abandonner son poste pour aller vite retrouver sa fille. D'ailleurs, en arrivant, elle n'écouta point son amie préférant de loin partir avec sa princesse. A partir de ce moment, entre la mère et la fille, c'était un lien fusionnel qui était en train de s'installer. La mère apprit à Amber tout ce qu'elle pouvait connaître que ce soit au niveau de la couture, des vêtements, de faire du vélo, d'apprendre à connaître son environnement et également le protocole royal comme de recevoir du monde. La mère voulait tout simplement une éducation exemplaire. Amber était admirative de tout cela, écoutant sans sourciller toutes les leçons mais elle était du genre quand elle avait une envie, elle devait vite la satisfaire. Elle se foutait des règles qu'elle profita de l'inattention de sa mère pour se faufiler dans des passages jusqu'à se retrouver près de la famille royale. Elle connaissait le passage et s'était retrouvée nez à nez avec le roi William Spencer en personne. Celui-ci était stupéfait de voir la jeune fille dans ce lieu. Il avait tout fait pour préserver ce lieu afin de mener à bien ce qu'il désirait mais voilà, il était découvert et personne ne devait savoir ce qu'il trafiquait. La belle diablesse craignait ce qu'allait faire le roi à elle ou à sa famille. La seule chose qu'elle devait faire pour obtenir une pleine clémence c'était de se montrer aussi vulnérable que possible. Il était vrai qu'elle était capable d'affronter le danger mais face à un roi et à son âge c'était du suicide assuré. Alors elle fit une moue espérant réussir à se sortir de cette impasse et finalement, le roi laissa la belle partir. Elle avait eu une chance folle, peut-être d'être trop jeune finalement. Il aurait pu arriver tellement de choses. Seulement, elle commençait à comprendre que le roi cachait quelque chose d'important, et curieuse comme elle était, elle se promettait de revenir discrètement. Entre-temps, elle avait été contrainte par son père d'aller dans une école qu'elle déteste particulièrement. Elle avait toutefois tenté de rendre tout cela le plus agréable possible et rien de mieux que d'avoir des personnes à son service et de trouver un homme à la fois riche et puissant pour lui permettre de se sortir de cette situation. Au cours de sa scolarité, elle vit deux jeunes garçons issus d'une famille un peu plus riche que la sienne. C'était l'occasion de s'élever dans l'échelle sociale. La belle créature ne voulait en aucun cas être une femme qui doit suivre les mêmes conditions que sa famille. Dès lors, elle voyait un moyen pour atteindre ce qu'elle désirait à savoir de monter les deux jeunes garçons l'un contre l'autre. Pour cela, elle allait raconter l'histoire qu'elle était malmenée et accusant à chaque fois l'un des garçons lorsqu'elle s'adressait à l'autre. Elle se montrera désorientée et perdue pour les piéger. Elle s'approcha sensuellement du premier approchant son visage près de son oreille et murmurant qu'elle avait besoin d'aide pour attiser le côté protecteur. Elle reproduisit le même procédé avec la deuxième cible en versant une larme et baissant son regard pour l'amadouer. Sa stratégie fonctionnait à la perfection. En effet, le combat entre les deux jeunes garçons eut lieu. C'était jouissif pour la belle demoiselle qui se rendit compte du pouvoir qu'elle avait sur les hommes. Elle sentait qu'elle pouvait ainsi changer les choses. Finalement l'un des garçons eut le dessus. La douce savait qu'il fallait intervenir si elle ne voulait pas perdre le gagnant. Alors quand le directeur approcha, elle vint vers lui effectuant un speech bien convaincant pour alléger leurs sanctions. Celui-ci était plus que troublé et déstabilisé que finalement, il donna que quelques punitions aux deux garçons. La douce vint vers le gagnant l'embrassant doucement sur la joue et lui murmurait ainsi au lobe de son oreille qu'il était son champion pour le désarçonner. A partir de cet instant, il était devenu son sbire effectuant les devoirs de la belle à sa place ou de tenir ses affaires et même de la couvrir lorsqu'elle séchait les cours. Elle avait l'impression de retrouver un peu de cette liberté. Elle était sur un nuage. Au fil du temps, les deux étaient toujours restés ensemble. Seulement, pour obtenir une nouvelle condition, la belle créature savait que sa proie ne devait pas être qu'un simple fair-valoir. Elle savait que pour rentrer au sein de cette famille, elle devait être bien plus que la seule personne lui donnant des indications. Elle devait être une confidente pour réussir son plan. Seulement, elle n'eut le temps de tout mettre en place vue que cet enfoiré était tombé sous le charme d'une autre. C'était un affront pour elle. Elle voulait lui faire payer. Elle voulait lui faire payer. Elle s'était mise à surveiller celle qui lui avait fait cet affront. Ayant connaissance de ses activités et du fait qu'elle voyait bon nombre de personnes, elle fit courir la rumeur que la belle était une marie couche-toi là et s'essayant même à d'autres expériences féminines. La vengeance fit mouche ce qui atteignait irrémédiablement sa réputation. Elle était satisfaite mais en même temps, il fallait se venger de celui qui lui avait causé du tort. Elle avait l'idée de s'attarder sur ce qu'il possédait et sa réputation pour le mettre hors d'état de nuire. Elle se montrera cruelle et déterminée pour arriver à ses fins. Elle s'attardait sur sa voiture en abimant les portières puis crevant les roues de la voiture et ensuite, elle écrivit une lettre à la famille de celui-ci lui disant qu'il avait été des plus odieux avec elle. En restant vague, on pouvait ainsi tout imaginer. Son plan fonctionnait à la perfection. En effet, l'enfoiré était envoyé bien loin du royaume. La belle diablesse en était plus que satisfaite mais malheureusement ce qu'elle vivait était loin d'être dans ses attentes. Au fil du temps, elle réussissait à se promener au sein du royaume et à enquêter sur les secrets du roi. Elle apprenait par-ci, par-là, certaintes choses notamment sur des secrets sur Thomas. Elle n'avait pas eu l'occasion de faire bien plus, voyant une opportunité de se rendre indispensable pour la famille royale. Elle vint à apporter des solutions lors des postes qu'elle occupait au fil du temps. Elle se disait que pour finalement changer de condition, il fallait attirer l'attention. Elle devait se montrer serviable pour atteindre son rêve. Les frères la considéraient comme la sœur qu'ils n'avaient jamais eu. Elle s'entendait d'ailleurs le mieux possible avec Matthew. Elle se prit à rêver d'être auprès de ce bellâtre, qu'il puisse la voir telle sa princesse. Mais entretemps, le tout n'avait pas fonctionné comme elle pouvait le souhaiter. Celui-ci était envoyé aux Etats-Unis ce qui causa sa tristesse. Le roi lui avait donné un nouveau titre espérant bien des héritiers. En attendant, elle aidait à d'autres postes et cela l'énervait au plus haut point. La donne changeait du tout au tout au moment du décès du roi et du retour de Matthew. Il y avait un obstacle encore mais cela ne l'empêchait pas de se dire que le tout était terminé d'avance bien au contraire. Certes, il y avait Melody, mais par contre, il y avait Ethan, ce petit garçon si mignon et adorable. Elle se disait que pour avoir entre ses griffes le bellâtre de Matthew, il fallait attirer les faveurs de son fils et de révéler certains secrets qu'elle avait en sa possession. Elle se montrera charmante et malicieuse envers le fils pour ensuite attirer l'attention du père. Là, elle avait enfin l'occasion de nuire à sa rivale et d'avoir le soutien du fils. Elle n'allait pas laisser passer une telle occasion.

     

    La belle diablesse vint vers son petit ange le serrant tout contre lui et donnant un baiser sur son front pour l'apaiser. Celui-ci était plus que rassuré de la retrouver. Il se sentait si perdu et si désorienté. Il ne savait plus où il en était. Il retrouvait un semblant d'espoir auprès de cette belle blonde. Du côté de la belle créature, tout se passait selon ce qu'elle désirait. Cependant voir ce bel ange si désemparé l'énervait au plus haut point. La mère de celui-ci avait dû faire quelque chose encore. Il fallait intervenir.

     

    E (complètement perdu et surpris) : « Mais que fais-tu dans ce lieu je ne comprends pas ? Tu essayes d'échapper à quelque chose toi aussi ? (la complimentant) Une jeune fille aussi gentille que toi ne doit pas être dans ce lieu qui ne respire pas une telle joie de vivre.

     

    A (se montrant attentionnée et évasive pour l'attendrir) : Oh mon petit ange, tu sais, tu ne dois pas t'en faire pour moi. J'avais juste besoin de m'évader un peu. (se montrant protectrice pour le déstabiliser) Mais tu sais, ce qui m'importe c'est toi et ton bien-être. Dis-moi comment tu te sens bel ange. (se montrant touchée en affichant un sourire charmant pour le troubler) Tu es un tel amour et un jeune homme aussi charmant ne doit pas s'y trouver non plus. C'est à croire que c'est le destin qui nous a réunis tous les deux.

     

    E (charmant et protecteur) : C'est que je désire ce qu'il y a de meilleur pour toi bellissima. (perdu) Je ne désire pas t'embêter mais voilà, Maman est avec un gros connard qui risque de détruire ma famille et je ne sais pas quoi faire. (prenant une grande respiration) J'ai envie qu'il brûle en enfer. (souriant légèrement) On dirait bien oui.

     

    A (se montrant protectrice en effleurant doucement sa joue pour l'amadouer) : Oh mon trésor, je suis désolée pour cela, et je suis prête à botter le train de cet enfoiré rien que pour voir un sourire sur ton visage angélique. Il va voir de quel bois je me chauffe pour te causer autant de souffrances. (se montrant évasive avec une proposition pour l'apâter) Ca te dirait de connaître certains secrets ? J'ai peut-être celui qui t'intéresse le plus. (se montrant bienveillante en embrassant doucement sa joue pour le dérouter) Je suis là auprès de toi aussi longtemps que tu le désires mon ange. »

     

    Ethan était rassuré d'être tombé finalement sur sa belle protectrice, sur celle qui l'écoutait le plus souvent. Il aimait se confier à elle. Il avait l'impression d'être exceptionnel en sa présence et c'était rare. Bien sûr, la belle ne remplaçait pas sa mère mais à qui finalement il pouvait se confier ou demander du soutien quand personne de sa famille n'était présent. Il ne voulait pas que ce bien-être sans aille. Il voyait en plus que la belle pouvait l'aider dans sa quête ce qui était merveilleux à ses yeux. Il devait rester à ses côtés. Du côté de la belle, le tout se passait comme elle l'espérait. Elle avait déjà obtenu l'attention du bel ange mais maintenant, elle savait qu'elle devait dévoiler ce qu'elle savait sur Thomas pour mieux discréditer la mère d'Ethan. Elle était le principal obstacle de l'objet de son désir à savoir Matthew. Sa stratégie était donc le plus appropriée et elle devait continuer sur cette voie. Elle se montrera fine et prévenante pour atteindre son souhait.

     

    Dès lors, la belle offrit un câlin à son petit protégé pour mieux l'attendrir. Il se sentit si bien qu'il ne voulait pas que ce moment se termine loin de là. Pour la douce, elle rêvait d'en effectuer bien d'autres. Qu'allait-il se passer entre eux ? Quels étaient les secrets que connaissait Amber ? Allait-elle tout révéler à Ethan ? Allait-elle pouvoir s'approcher de Matthew par la suite et ainsi évincer Melody ? Que comptait faire Ethan ? Allait-il savoir les secrets nécessaires sur Thomas ? Allait-il sauver les siens ?

     

    Chapitre 19 : Elevations et chutes vertigineuses

     

    Du côté de l'extérieur, la tension entre les trois jeunes femmes était à son maximum. Même une bataille était plus qu'inévitable entre elles. Jessica était des plus déstabilisées par la réapparition de Kayla alors même que Beverly tentait de tout faire pour la ramener de son côté. Elle ne savait plus quoi faire. Elle voulait exploser sur le champ. Seulement, il y avait sa mission en vue à savoir celle d'éliminer Matthew, le dernier des frères à être encore en vie. Il n'était pas question que quelque chose lui barre le chemin ou bien des personnes. Elle détestait tellement les imprévues. Elle sentait qu'elle était à la fois sur deux plans et elle avait conscience que c'était loin d'être chose facile. Elle devait à tout prix en finir avec Beverly, du fait même qu'elle puisse de nouveau la manipuler. Elle avait trouvé nettement mieux que ce qu'elle avait auparavant. Les Spencer étaient quand même au-dessus du panier et c'était une promotion pour elle. La diablesse désirait le mieux et même si elle devait se confronter le danger. Elle en était accro d'ailleurs. Elle devait donc tenir tête à la belle diablesse blonde, à lui démontrer que plus jamais elle n'aurait d'emprise. Elle était encore plus déterminée à réussir son projet alors que Kayla était présente. La soeur de Melody craignait ce qui pouvait se produire si jamais Kayla et Beverly s'adressaient la parole. Sa stratégie semblait être la bonne mais pour réussir, elle devait accélérer les choses, mettre les points sur les i et les barres sur les t. Elle se montrera décidée et ferme pour l'évincer. Avec Kayla, c'était bien différent, car en effet, elle était des plus troublées. Elle avait conscience qu'il fallait à tout prix préserver ce qu'elle faisait et la mission qu'elle devait accomplir en ayant Matthew Spencer pour cible. Elle avait pour stratégie de tout faire pour la préserver en tentant d'éviter que Beverly et Kayla ne s'adressent la parole. Elle avait l'idée de se retrouver seule auprès de cette divinité. C'était vrai qu'elle lui manquait affreusement, que c'était une torture mais elle ne devait pas laisser transparaître ses sentiments au point que Beverly ne puisse s'en servir contre elle. Elle se montrera fine et attentionnée pour réaliser son projet.

     

    Du côté de la belle Blake, l'ambiance était pour elle des plus favorables. Elle se délectait de piéger ses victimes mais de là à trouver des imprévues qui l'avantageaient, c'était une utopie. Elle se rendait bien compte que Jessica et la belle inconnue se connaissaient. Bien sûr, il y avait la possibilité que les deux puissent s'allier contre elle mais elle n'avait en aucun cas peur bien au contraire. Elle aimait tant le danger. La belle diablesse se rendait bien compte que sa cible rêvait de pouvoir encore plus s'éloigner d'elle, même que les deux ne puissent plus se voir. Cependant, Beverly n'était pas du genre à dire son dernier mot. D'ailleurs, elle ne connaissait même pas le mot «non » c'est pour dire. Elle aimait diriger les choses, c'était même plus fort qu'elle. Elle savait que la belle brune était réticente à l'idée de la suivre, même hardemment, mais elle avait eu affaire à des situations encore plus délicates et puis au sein de sa propre famille, entre les soeurs, ce n'était pas tout le temps rose bien au contraire. Il fallait juste montrer à Jessica qu'elle possédait seule les cartes en main et que si jamais elle ne venait pas, elle avait un moyen de mettre un terme à ses activités. Le chantage était un moyen finalement d'arriver à ses fins, de lui permettre d'obtenir ce qu'elle désirait tant et elle n'allait pas s'en priver. Elle se montrera déterminée et subtile pour la piéger. Avec la belle inconnue en face, il y avait tellement de mystères mais en fine observatrice, elle remarqua que l'autre jeune femme était une femme forte et décidée, ne se laissant pas marcher sur les pieds. La convaincre de s'arrêter n'allait pas être simple mais peu importe, elle était décidée à la confronter, à l'amener à dévoiler son jeu. Ainsi, elle pouvait mener les choses comme elle le souhaitait. Elle se montrera ferme et obstinée pour la déboussoler.

     

    Du côté de la divine Kayla, les choses étaient au-delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer même cela satisfaisait pleinement son égo. C'était à un point indescriptible. Elle était sur le point d'accomplir tous ses rêves les plus fous mais c'était à croire que finalement les Blake étaient là pour gâcher l'existence toutes autant qu'elles étaient. Beverly était sacrément douée dans son domaine. Elle était clairement hostile à cette famille. Vu tout de même la réaction à son apparition, la divine créature savait qu'elle devait accentuer ses actions pour mieux l'effrayer. Elle devait montrer qui finalement était la plus forte et la plus déterminée à mener les choses à bien.. Elle se montrera obstinée et têtue pour la piéger. Jessica, par contre, était sa priorité, la personne qu'elle ne devait pas perdre si elle voulait accomplir ses projets. La jalousie et le fait de la protéger étaient finalement des atouts indéniables alors elle devait continuer sur cette voie. Elle se montrera déterminée et ferme pour réaliser son souhait.

     

    Kayla se mit à courir subitement sur Beverly, la frappant avec de nombreuses gifles pour l'effrayer. Elle était plus que satisfaite de montrer qu'elle avait du pouvoir. C'était satisfaisant de montrer qu'une Blake n'était finalement qu'une jeune femme comme les autres. Beverly, elle, se disait que le mieux à même était de se défendre, de montrer sa supériorité. Qu'une femme insignifiante puisse l'atteindre était juste hors de question, même, c'était intolérable. Alors, elle repoussa la jeune femme afin de montrer sa suprématie. Elle était satisfaite de reprendre les choses en main mais c'était tout le contraire pour Kayla. La guerre était déclarée entre les deux sous les yeux d'une Jessica consternée.

     

    K (se montrant déterminée et têtue pour effrayer la belle blonde) : « Non, mais pour qui tu te prends grognasse pour tenter de piquer ma copine ? Elle est mienne, elle est ma femme, ma muse. (se montrant menaçante pour la déboussoler) Si tu continues comme cela, je ferai de ta vie un enfer et cela a déjà commencé. Il ne fallait pas me chercher chérie. (se montrant protectrice en embrassant sur le bout de ses lèvres sa belle pour l'attendrir) Tu m'as manqué ma belle, t'imagine pas et j'ai peur qu'en la présence de cette grognasse à côté, il puisse t'arriver quelque chose. (se montrant attentionnée en effleurant la joue de sa belle créature pour l'enflammer) Je ferai tout pour toi tu le sais, pour que tu sois heureuse.

     

    B (se montrant repentante en baissant son regard pour troubler Jessica) : Je sais que tu doutes de moi mais je t'assure que c'est la stricte vérité. (se montrant évasive et mentant pour la dérouter) J'ai été approché par un homme influent, Fitzpatrick, je crois si je me souviens bien. Tu le connais ? (satisfaite mais voyant l'occasion de la manipuler avec une proposition pour l'apâter) Oh, tout simplement, je te propose un véritable partenariat entre nous, ça te va ? (se montrant bienveillante pour l'apaiser) Tu n'as rien à craindre car c'est vraiment pour nous ma jolie. (se montrant têtue en fixant du regard Kayla pour l'effrayer) Tu es qui ma chère pour me menacer ainsi ? Personne ne s'en prend à une Blake car ce sont des représailles qui te tomberont sur la gueule ! (se montrant provocatrice pour la titiller) Oh, essaye pour voir mais tu vas vite le regretter.

     

    J (se montrant attentionnée en embrassant doucement la belle Kayla pour l'émouvoir) : Tu m'as aussi manqué plus que tu ne peux l'imaginer. J'étais comme anéantie en n'ayant plus de tes nouvelles. (se montrant rassurante en laissant son souffle agir sur son cou et embrassant le dessus de sa main pour la titiller) Il ne m'arrivera rien crois-moi et surtout en ta présence bellissima. (se montrant touchée en avouant ses sentiments pour l'attendrir) Moi aussi ma chérie, je veux que tu sois heureuse, c'est même ma priorité absolue. (se montrant ferme envers les deux pour tenter de dénouer la situation) Ca suffit maintenant ! (se montrant sceptique envers Beverly pour la dérouter) La bonne blague. Tu connais ma position tant que je n'ai pas de preuves alors tu sais ce qu'il te reste à faire. (restant impassible mais se montrant curieuse pour l'intriguer) Mais pourquoi il t'a approché ? (se montrant sceptique pour la désorienter) Ca n'arrivera jamais. »

     

    Kayla était satisfaite d'avoir réussi à défier Beverly et la stopper dans sa manoeuvre. Elle ne pouvait pas être plus ravie car cela signifiait que la belle diablesse ne pouvait pas s'approcher de sa cible. Il fallait vite continuer dans cette voie. Elle se montrera déterminée et têtue pour atteindre son rêve. Elle voyait aussi que sur un autre tableau, elle avait réussi à captiver sa belle proie et c'était des plus satisfaisants. Elle sentait que sa stratégie aurait pu se passer autrement mais le plus important était de récupérer la belle. Maintenant, il fallait l'éloigner à tout prix de la divine Blake et ce par tous les moyens possibles. Elle se montrera protectrice et attentionnée pour atteindre son but. Avec Beverly, les choses ne se passaient pas exactement comme prévus mais elle tenait tête au point de finalement voir une ouverture que ce soit avec Jessica ou avec Beverly. Elle savait bien sûr qu'avec Jessica, c'était délicat de la convaincre tellement elle restait butée sur ses positions et encore plus avec Kayla mais elle était déterminée à réussir sa mission et ce avec sa stratégie. La conciliation finalement allait peut-être pas suffir et elle était prête au chantage. Elle se montrera ferme et décidée pour la piéger. Pour cette inconnue à ses yeux, c'était une toute autre histoire mais elle était prête à en découdre. Elle savait manier les mots mais également le corps. Elle était douée en tout et c'était ce qui faisait peur à ses adversaires. Elle devait continuer sur la confrontation pour réaliser son souhait. Du côté de la belle Jessica, les choses étaient en dehors de son contrôle que ce soit avec Kayla ou Beverly. Elle en perdait même le fil, c'était impressionnant. Elle devait toutefois restée impassible. Elle devait à la fois dire ses quatre vérités pour de bon à Beverly et lui dire de se casser le plus vite possible pour la déboussoler. Elle se montrera ferme et obstinée pour l'ébranler. Elle voulait enfin en finir avec ce passé. Le fait même d'être auprès de Kayla l'inspirait à en finir avec une partie de son passé. Sa priorité était de la protéger et de la faire fuir de ce lieu. Il n'y avait rien de mieux que d'être protectrice et prévenante pour réaliser son souhait.

     

    A cet instant, Kayla frappa avec un coup de poing le visage de la belle pour la désarçonner. La belle Beverly était surprise qu'elle s'écroula à terre sous les yeux étonnés de Jessica. Qu'allait-il arriver entre elles ? Beverly gagnera-t-elle la confrontation contre Kayla ? Apprendra-t-elle qui était cette jeune femme ? Pourra-t-elle faire chanter Jessica et obtenir de nouveau sa soumission ? Allait-elle lui donner l'ordre de s'occuper d'une autre mission ? Duncan peut-être ? Quelles étaient ses intentions ? Que comptait faire Jessica ? Réussira-t-elle à éloigner Kayla ? Réussira-t-elle à échapper aux griffes de Beverly ? Pourra-t-elle lui donner une bonne leçon ? Pourra-t-elle de nouveau s'occuper de sa mission à savoir éliminer Matthew ? Que comptait faire Kayla ? Allait-elle donner une bonne leçon à Beverly ? Récupèrera-t-elle Jessica ? Quelles étaient ses intentions ? Avait-elle prévu quelque chose avec les Spencer ?

     

    Chapitre 19 : Elevations et chutes vertigineuses

     

    A l'intérieur de la demeure de Melinda, les choses étaient entre les révélations et un moment plus qu'intense entre celle-ci et Tyler. L'annonce de la mort de Michael avait eu l'effet d'une bombe pour les deux et en particulier pour Melinda, qui avait un enfant avec celui-ci. Tyler était à la fois entre les questions sur la mort de Michael comme qui pouvait être le meurtrier ou d'être auprès de cette déesse qui lui faisait un effet plus que dingue. Il rêvait de l'avoir dans ses bras à tout jamais, de pouvoir sentir la douce chaleur contre la sienne et de lui montrer à quel point elle lui faisait un effet de dingue. Elle avait été là pour lui, et il se disait même que c'était l'une des rares à être à la fois prévenante et charmante. Il se sentait si bien auprès d'elle que pour rien au monde il ne voudrait être loin de ce lieu. Pourtant, il avait tellement de questions à son sujet, de pouvoir répondre tant bien que mal à ce qu'il était capable de faire, mais Melinda lui inspirait le fait de pouvoir se dépasser et de construire quelque chose. Il était incapable de penser rationnellement face à cette divinité. Il avait l'impression même de rêver. Il voulait pourtant savoir comment allait sa belle créature, si elle allait bien. Il voulait tout simplement le meilleur pour elle. Il se montrera doux et protecteur pour réaliser son projet.

     

    Du côté de Melinda, elle était prise entre la rage et l'envie irrépréssible de croquer son beau gosse. Ce qu'elle avait entendu de la mort de Michael Fitzpatrick était tout simplement un coup de massue. Elle avait conscience que la lutte allait être bien longue pour tenter de récupérer de l'héritage surtout que l'organisation n'était pas au courant de sa relation avec le chef. Reconnaitre son fils comme étant un héritier n'était pas simple. Après, en plus, il y avait Matthew Spencer et le lien qu'il avait avec Tyler. Le fait que son beau gosse commençait peu à peu à recouvrer certains souvenirs allait l'aider. Qui sait, peut-être que Matthew était le moyen de permettre à son fils d'obtenir tous les faveurs nécessaires. Elle se rendait compte finalement qu'avec les Fitzpatrick, elle n'avait pas visé le bon cheval. Elle savait qu'elle avait un moyen d'obtenir ce qu'elle désirait en révélant à Matthew avoir connu Michael et aussi connaître certains de ses secrets. Seulement ce plan devait se faire à condition d'avoir Tyler pleinement sous son contrôle mais également tout ce qu'il allait récupérer au niveau de la mémoire. Elle se montrera perverse et curieuse pour le piéger.

     

    Ainsi, la belle le couvra de baisers le long de son torse le mordillant bestialement et allant vers ce qu'elle désire tant pour le torturer. Il était complètement fasciné qu'il voulait qu'une boucle temporelle soit crée pour vivre à jamais ce moment. De son côté sa chaleur exaltait son être qu'elle rêvait de passer enfin aux choses sérieuses. Qu'allait-il se passer entre eux ? Que comptait faire Melinda ? Allait-elle trouver Matthew ? Allait-elle réussir à placer son fils et ainsi lui garantir un avenir ? Qu'allait-elle faire pour le testament de Michael ? Allait-elle se battre pour lui ? Découvrira-t-elle quelque chose ? Que comptait faire Tyler ? Quelle était sa relation avec Matthew ? Etait-il un ennemi ? Un ami ? Pourra-t-il conseiller sa belle ? Pourra-t-il l'aider à surmonter sa rage ?

     

     

    Fin du chapitre. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :