• Chapitre 17 : Tic Tac

     Chapitre 17 : Tic Tac

     

     

    Dans la demeure des Fitzpatrick, on assistait à une nouvelle ère et une autre qui s'éteignait peu à peu avec les agissements de Cali. Le règne des Fitzpatrick n'était plus d'actualité et allait provoquer un remue-ménage sans précédent. Si quelqu'un avait trouvé Alyson avec les cadavres de Brooklyn et de James dans les parages, elle aurait été la suspecte numéro une et par la suite, elle aurait été accusée de meurtre. Elle avait donc retourné la situation à son avantage et même, elle envisageait d'autres idées. Elle avait toujours en tête son bel ange de Duncan qu'elle rêvait de retrouver directement au coeur de la demeure royale. C'était la première étape vers quelque chose de bien plus ambitions. Elle avait des projets bien ambitieux espérant que cela avait fait se produise comme elle l'espérait. Bien sûr, elle avait également des projets pour la famille de Brooklyn à commencer par William le meurtrier de la défunte épouse de Matthew Spencer. Il fallait trouver le dernier Spencer en question et d'avouer la vérité. Elle se réjouissait déjà de sa réaction et d'une certaine manière il en perdrait littéralement le contrôle. Elle le tenait déjà du fait qu'elle ait pu surprendre Matthew et Rebecca ensemble mais là, elle l'achèverait avec une révélation qui avait en partie fait qu'il était revenue au royaume. Elle se disait qu'il était temps d'accélérer les choses concernant les obstacles. Elle savait encore plus ce qu'elle désirait, qui visait, qui mettre hors d'état de nuire. Ce qui était arrivé avec Brooklyn et James l'avait amené à se plonger davantage dans ses désirs et ambitions. En même temps, elle éprouvait un tel sentiment de bien-être auprès de son beau canon de Duncan qui la comblait telle une reine. Elle était torturée de l'intérieur. Enfin, elle devait penser à l'essentiel qui était de pouvoir, après avoir terminé avec cet endroit, amener Cali à être sa sous-fifre jusqu'à ce qu'elle en décide autrement. Connaisssant la belle diablesse, le terme se situait dans une contrée fort fort lointaine. Le chantage était la solution pour l'amener à réaliser ses desseins concernant cette scène de crime à déguiser pour que le tout soit crédible mais maintenant, il fallait faire mieux. Elle pensait aux obstacles et elle en voyait deux en particulier qu'elle pouvait lui confier à savoir Matthew Carter et Cassandra Davenport respectivement celui qui avait enquêté sur le kidnapping de Brooklyn et la garde du corps personnelle du frère cadet Spencer. Elle devait donc continuer sa stratégie pour atteindre ses ambitions. Elle se montrera cruelle et déterminée pour la piéger.

     

    Du côté de la belle brune incendiaire, elle se sentait comme prisonnière par cette diablesse. Elle ne savait pas comment s'en sortir si ce n'était que de lui obéir espérant qu'elle arrête son chantage. Seulement, elle avait conscience qu'une telle femme aussi manipulatrice n'allait pas arrêter comme cela bien au contraire. Elle s'en voulait que le fait du soir où elle et ses comparses s'en étaient pris à la personne qui fréquentait Andrew ne se soient pas passé comme ils l'espéraient. Elle aurait aimé ne pas rencontrer Alyson ce jour-là. Malheureusement un souhait comme celui-ci ne se réalisait jamais. Elle pensait qu'avec des preuves incriminant Alyson, elle pouvait la mettre hors d'état de nuire mais elle avait quelque chose qui l'empêchait d'agir. Peut-être que le meilleur moyen finalement était d'attendre de voir ce que l'enchanteresse blonde lui réservait afin de voir une ouverture. Qui sait peut-être que la belle blonde avait des secrets dans le tiroir qu'elle pouvait sortir. Bien sûr, elle visait des secrets bien plus hauts que ce qu'elle avait à cacher. Elle devait saisir la plus grande opportunité que son ennemie pouvait lui offrir. Le moyen était d'être à l'écoute le plus possible pour réaliser son rêve. Elle se montrera compréhensive et fine pour atteindre son but.

     

    Cali continua donc de mettre en scène le crime histoire d'attirer l'attention de la belle blonde en faisant attention aux dernières fibres . Elle était même en train de terminer. Elle était soulagée d'en avoir terminée. Cependant, elle cachait ce sentiment afin que la diablesse ne puisse pas constater qu'elle avait une si grande ascendance sur elle. Du côté de l'enchanteresse, le tout se passait à merveille qu'il était temps de passer à la phase numéro 2.

     

    A (se montrant reconnaissante et cruelle en effleurant doucement son épaule pour l'ébranler) : « Je te remercie d'avoir fait tout cela pour moi mais cependant, il reste une toute petite chose... (se montrant déterminée et menaçante pour la dérouter) Cela ne veut pa dire que cela est terminé pour toi ma chère. (se montrant fine et obstinée pour la déboussoler) Je te rappelle que j'ai quelque chose qui peut te mettre hors jeu. Pour ton bien-être, tu dois répondre positivement à ma proposition sinon je serai dans l'obligation de tout révéler. (prenant une grande respiration) Tu ne veux pas que cela se produise n'est-ce pas ? (se montrant déstabilisante et têtue avec une proposition pour la désorienter) Rapproche-toi de Matthew Spencer en disant que tu as des informations sur la personne qui a tuée sa défunte épouse. Ton but est d'être mon informatrice et de me ramener les informations jusqu'à ce que je te dise que j'ai la bonne.

     

    C (se montrant désorientée et perdue pour la troubler) : Tu m'intrigues. (se montrant curieuse et légèrement angoisée pour l'intriguer) Mais pourquoi tu agis ainsi ? Dis-moi les choses franchement au lieu de me faire attendre comme cela. (se montrant résignée et à son écoute pour la toucher) Je sais et j'écouterai ce que tu as à me proposer avec la plus grande attention. (se montrant effrayée pour la dérouter) Je t'en prie ne fais pas ça. Je ferai tout ce dont tu désires. (surprise mais le cachant en se montrant curieuse et mentant pour l'apâter) Pourquoi lui ? C'est que je pose la question car je ne désire pas être prise au dépourvue.

     

    A (se montrant fine et malicieuse pour la dérouter) : Et tu n'as pas encore tout vu ma jolie. (se montrant ferme et colérique avec une menace pour la remettre à sa place) Je fais absolument ce que je veux ma chère. Si tu n'es pas ravie, je peux dire tout de suite ce que tu désires garder secret. (affichant un sourire léger pour la désorienter) Mais je sais que tu ne le désires nullement n'est-ce pas ? Alors jamais tu ne me reparles ainsi. (satisfaite mais le cachant se montrant calme et joueuse pour l'apâter) Bien mais chaque chose en son temps. Ce sera juste magistral. (ravie mais le cachant en se montrant décidée pour l'effrayer) Sois sage alors ma chère, c'est mieux pour ton bien-être. Je trouve que ce serait triste de tout perdre comme cela en un claquement de doigts tu ne trouves pas ? (se montrant évasive et la remettant à sa place pour la déstabiliser) Tu n'as pas besoin de savoir sauf si je te le demande. Fais ce que je dis et tout ira dans le meilleur des mondes sinon je vais me mettre également à te poser des questions sur ta venue chez les Fitzpatrick. (se montrant curieuse pour l'apâter) D'ailleurs qu'est-ce qui t'avait amené ici ?

     

    C (se montrant perdue et torturée pour la déboussoler) : C'est encore plus troublant. Mais pourquoi moi ? (se montrant résignée pour l'attendrir) Je t'en prie, je ne ferai plus de remarques aussi désobligeantes alors ne dis rien. (se montrant peureuse en tremblant légèrement pour l'amadouer) Tu vises juste. (se montrant compréhensive pour l'ébranler) Bien sûr. (se montrant désemparée pour la désorienter) Tu me mets au supplice. (se montrant désorientée et conciliante pour la déstabiliser) Je suis d'accord. (se montrant résignée pour la troubler) J'ai compris, j'accomplirai ta volonté. »

     

    Cali se retrouvait dans une position plus que compliquée. Elle pensait pouvoir récolter un beau petit secret concernant la belle demoiselle à utiliser mais voilà, la belle blonde savait avec doigté retourné une stratégie à son avantage la mettant face au danger de découvrir la raison de sa venue de départ au sein de cette famille aujourd'hui qui s'avérait plus qu'un souvenir de sa gloire passée. Elle se sentait piégée et incapable de s'en sortir. Si jamais on découvrait la raison de départ de sa venue, elle serait dans une position bien inextricable. Et pour cause, elle se retrouverait en grave danger. En effet, elle était employée par les Fitzpatrick et par James. En effet, celui-ci l'avait appelé alors qu'il était en train de rechercher Alyson pour tenter de la mettre hors d'état de nuire. Le plus jeune des Fitzpatrick avait l'idée de demander à Cali de rechercher des indices concernant les secrets du patriarche Spencer et donc de continuer au niveau du passage secret où il s'en était arrêté ainsi que dans les pièces où étaient découvertes la photo de la jeunesse du patriarche William Spencer avec son épouse et une autre femme. Pour lui, il était temps de continuer à trouver les secrets des Spencer et Cali pouvait l'aider. Elle devait donc discuter avec lui de comment procéder à accomplir la mission mais voilà tout était à remettre en question. Il n'était pas question que la belle blonde puisse découvrir toute cette histoire. Enfin, en réfléchissant, le fait que la belle créature puisse lui demander d'aller vers Matthew et de jouer les informatrices était pour elle une opportunité de trouver un élément susceptible de mettre hors d'état de nuire son ennemie. Même, elle pouvait avoir un allié de poids. Il fallait donc démontrer à Matthew qu'en étant avec elle, les deux pourraient mettre à mal la diablesse blonde. Elle se montrera désorientée et protectrice pour le piéger. Ainsi, elle pourra se mettre en travers du chemin de la belle Alyson. Du côté de la belle blonde, le tout se passait comme elle l'avait espérée. En plus, elle envoyait donc Cali auprès de Matthew mais il y avait une grande part de risque. En effet, Cali pouvait tenter de monter Matthew contre elle. Là, elle aurait raison de s'inquiéter mais parfois, il valait mieux flirter avec le danger. En l'envoyant auprès de Matthew, elle avait tout le champ libre pour retrouver son bel ange et de l'avoir dans la demeure royale. Il y avait quand même une part de mystère qui intriguait Alyson à savoir le motif de la venue de la belle brune auprès de Fitzpatrick. Elle devait donc tenter de découvrir le secret de celle-ci. Elle comptait faire jouer ses relations pour atteindre son but. Elle se montrera fine et déterminée pour réaliser son rêve. Mais voilà la chose la plus importante à faire était de retrouver son bel ange le plus rapidement possible et d'avoir encore plus d'influence. Elle voulait lui montrer à quel point c'était dur de ne pas être auprès de lui. Elle se montrera attentionnée et perverse pour le piéger bien davantage. Et qui sait, ce qu'elle avait effectué la dernière fois qu'elle était auprès de lui avait fonctionné. Seulement, elle ressentait auprès de lui des sentiments. Il était si attentionné, prévenant, sexy et beau gosse qui plus est. Elle était torturée de l'intérieur.

     

    A cet instant, la belle diablesse blonde partit laissant Cali avec les deux cadavres. Elle aimait mettre ses sous-fifres devant une situation encore plus intenable qu'auparavant. La belle brune, elle, était encore plus démunie maintenant qu'elle se retrouvait avec les deux cadavres. Il lui restait une seule solution à savoir de partir le plus vite possible. Elle prit la tangeante afin que personne ne puisse la voir seule avec les deux corps. Que comptait faire Cali ? Allait-elle accomplir le plan d'Alyson ? Allait-elle au contraire amener Matthew à la soutenir et risquer qu'Alyson ne révèle son secret sur son passé ? Allait-elle pouvoir protéger le secret de sa venue auprès des Fitzpatrick à Alyson ? Pourra-t-elle échapper à l'influence d'Alyson ? Que comptait faire Alyson ? Avait-elle réussi à avoir une influence totale sur Cali ? Que comptait-elle faire en retrouvant Duncan ? Allait-elle voir que celui-ci n'était pas arrivé à la demeure royale ? Quelle sera sa réaction ?

     

     

    Pendant ce temps, dans l'endroit reculé et discret, la tension était à son comble. Matthew Spencer était encore plus au pied du précipice et torturé de l'intérieur. Il se sentait si impuissant de ne pas pouvoir sauver au plus vite sa belle colombe alors qu'il se retrouvait piégé face à une belle brune dont il ignorait tout. Perdre sa belle blonde, sa lumière, c'était impensable. Il serait incapable de vivre sans cette beauté rayonnante. Il était vrai qu'il était avec Melody et qu'ils vivaient auprès d'Ethan mais le tout s'était fort compliqué. Il était troublé par les révélations de Rebecca concernant sa paternité qu'il ne savait pas quoi décidé ni quoi faire. Il voulait en savoir plus, Il voulait savoir ce qui se passe et ainsi voir ce qu'il pouvait décider pour la suite des évènements. Il craignait qu'avec toute cette histoire, il y ait des personnes qui se retrouveraient à jamais détruites de l'intérieur et cela était impensable. Tout ce qu'il voulait c'étaient que les personnes en qui il tenait le plus au monde soient aux anges. Cependant, si jamais quelqu'un le trahissait, il ferait payer très cher cet affront. Il se disait qu'il aurait le cœur net tôt ou tard. Seulement, en attendant, le plus urgent c'était sa belle déesse qui se trouvait non loin d'une mort certaine et tout cela à cause de cette femme brune entre autre. Il avait pu laisser au loin une partie de cette menace mais celle sous ses yeux était tenace. Il était encore plus perdu car il en savait que très peu sur cette femme si ce n'était qu'elle était des plus troublantes, resplendissantes et mystérieuses et qu'elle avait influencé Rebecca pour commettre d'horribles choses. Il désirait avoir certaines informations afin de pouvoir la compromettre mais il n'avait pas le temps. Son objectif était de pouvoir sauver sa belle princesse et il n'y avait qu'un seul moyen à savoir de promettre quelque chose en échange de la vie de celle qu'il aimait. Il le pensait tout haut. Il aimait Rebecca de tout son être et bien davantage encore. Pour elle, il était prêt à sacrifier tout ce qu'il pouvait y compris sa propre vie. Il avait l'idée d'offrir l'immunité à la belle brune et de la laisser partir si en échange, elle lui laissait le soin d'appeler l'ambulance. Il se montrera fin et prévenant pour réussir son plan.

     

    Pour ce qui est de la belle blonde, elle était toujours dans le même état et cela la torturait littéralement. Rien que de savoir que son beau canon était si malheureux, si désespéré, si anéanti et en cela, elle désirait voir celui qu'elle voulait plus qu'heureux. Elle n'était pas du genre à laisser qui que ce soit arriver alors qu'elle désirait enfin vivre tous les jours ses moments magiques en sa compagnie. Elle l'aimait profondément. Elle avait conscience qu'elle avait une rivale et même une vie de famille comme obstacle mais elle avait déjà déposé les éléments de doute lui permettant de le garder à ses côtés. Il ne fallait pas que la mort, elle puisse lui prendre son rêve. Le but était de combattre encore et encore afin de pouvoir reprendre conscience. Elle se montrera davantage combative pour réussir à reprendre le contrôle. Ensuite, il y avait aussi cette menace qui l'avait tout simplement mise hors jeu. Savoir en danger son beau gosse était une torture de tous les instants. Oh ce qu'elle aimerait pouvoir se réveiller et le protéger.

     

    Du côté de la belle brune incendiaire, tout se passait au mieux, même que cela satisfaisait pleinement son égo. Elle avait mis la belle blonde hors jeu pour l'instant mais elle avait bien conscience en effet qu'elle n'en avait pas fini vu qu'elle savait que Rebecca était pleine de ressources. Les deux jeunes femmes s'étaient rencontrées à New York alors que Rebecca était à la recherche de sa voie. Sa soeur essayait tant bien que mal de l'aider mais la belle blonde ne voulait rien entendre. La belle blonde tentait de se faire une place dans ce monde. Elle aimerait pouvoir trouver quelque chose à faire en plus de ses études mais elle n'en avait aucune idée. Et puis Joy était venue la trouver lui proposant des choses non conventionnelles et plutôt amusantes à ses yeux que ce soit de voler des objets, des virées dans des boites branchées, de faire chanter des hommes plutôt riches. Il n'y avait que l'embarras du choix et à l'époque, Rebecca, étant perdue dans ce qu'elle faisait comme études, était plus que satisfaite de savoir qu'elle pouvait se sortir de cette routine. Rebecca était heureuse. En effet, Joy lui apportait une nouvelle énergie. Du côté de la belle brune, celle-ci était ravie car elle s'approchait de la famille de la belle. En effet, la famille de Rebecca, les Cartwright, étaient d'une grande influence au sein de la communauté. Le patriarche était influent dans la gestion de la ville. Faisait-il des choses illégales ? Oui, car il était en relation avec des personnes de la mafia pour garder la paix au sein de la ville. Joy avait pour mission de s'infiltrer dans la famille et d'obtenir des informations. Après, ses ambitions étaient plus que mystérieuses. Elle était envoyée par Michael Fitzpatrick pour montrer à son père qu'il pouvait prendre les choses en main à commencer par obtenir la main peu à peu sur les Etats-Unis. Ainsi, la soeur de Rebecca avait informé Matthew que sa soeur n'était plus la même et qu'il se passait quelque chose. Matthew, voyant que sa belle créature était malheureuse et anéantie de voir sa soeur dans cet état, se décida à tout faire pour remettre les choses dans le bon ordre. Il demanda à sa belle colombe où pouvait être Rebecca et elle lui donna certains endroits habituels. Etant en soirée, il se décida à viser un restaurant branché en soirée. C'était en cet instant qu'il vit les deux jeunes femmes en train de discuter. Il était temps d'arrêter ce cirque et il se disait que seule la rapidité et la fermeté seraient ses armes pour réussir à sortir la belle de là. Il se montrera décidé pour atteindre son objectif. Là, il approcha de la belle brune lui disant qu'elle n'avait plus intérêt à s'approcher de Rebecca sinon il se chargerait de tout faire pour la neutraliser et en usant de tous les moyens nécessaires. Pour les siens, il était capable de tout. Rebecca était impressionnée de voir ce bellâtre la défendre ainsi. Aucun homme n'avait jamais été si prévenant à son égard. Joy était quelqu'un qui n'aimait pas se faire marcher sur les pieds et elle comptait bien montrer à celui-ci que personne n'était capable de contrecarrer ses projets. Alors qu'elle allait s'approcher pour montrer qu'elle n'avait pas peur, celui-ci intima la belle blonde que son amie était loin d'être une fréquentation digne d'elle et qu'elle méritait bien mieux. Il désirait la convaincre de tout arrêter et ce pour le bien de toute la famille. Rebecca était plutôt impressionnée par le jeune homme si charmant. Elle se décida à le suivre remettant Joy à sa place et lui disant qu'elle n'avait pas besoin d'une personne de bas étage. Elle était quelqu'un qui laissait parler sa haine. De plus, elle se promettait avec cet épisode que jamais personne n'allait la mettre plus bas que terre. Et c'était à cet instant qu'elle s'était mis à s'intéresser de plus près à ce bel apollon. Joy, elle, était plus qu'énervée d'avoir laissé échapper la belle proie et qui plus est à cause d'un beau canon. Elle rêvait de vengeance, de pouvoir retourner le tout à son avantage. Elle avait été remerciée par Michael pour avoir échoué lamentablement. Par la suite, elle avait vécu l'enfer se retrouvant comme une paria par l'organisation. Elle avait eu du mal à se refaire sachant que personne ne voulait avoir quelqu'un qui avait subi un échec. Seulement, une organisation rivale se disait que d'avoir la belle dans l'équipe pouvait mettre à mal les Fitzpatrick et décida de l'engager. Dès lors, elle avait dû faire de nouveau ses preuves. Elle excella que ce soit dans l'assassinat ou dans la récolte d'informations. Elle avait l'impression de revivre à nouveau. Puis, finalement, son employeur lui offra une possibilité de se refaire complètement en s'attaquant aux Fitzpatrick et en particulier avec Rebecca, la femme de James. Elle était comblée de pouvoir se refaire et elle se disait que le meilleur moyen était l'attaque pour l'abattre et mettre à mal la famille qui l'avait virée. Elle se montrera décidée et cruelle pour la piéger et atteindre le clan. Elle avait donc engagé quelqu'un pour faire une attaque surprise. Elle savait qu'il fallait par la suite mener son enquête pour trouver la belle. Entre-temps, elle avait appris une toute autre information qui la réjouissait à un point inimaginable à savoir que les frères Fitzpatrick n'étaient plus de ce monde. Elle avait conscience que sa mission n'était plus ce qu'elle était de départ mais c'était une opportunité tout de même de se venger. Elle continua donc son investigation et arriva à la conclusion que celle-ci se cachait. Il était temps donc de se mettre en route et d'instaurer son plan comme personne. On connaissait ce qui était arrivé par la suite. Maintenant, elle avait tout pouvoir et c'était plus que réjouissant. Bien sûr, Rebecca tenait encore à la vie et c'était une question de temps. Cependant, la situation lui offrait une toute autre possibilité à la fois pour se venger de Rebecca mais aussi de ce bellâtre qui lui avait arraché la belle blonde à l'époque. Le fait que Rebecca meurt ne serait finalement pas la douce vengeance qu'elle rêvait. La torture morale était bien plus efficace. Alors, elle avait l'idée de mettre à mal le bellâtre en lui disant que si celui-ci la suivait, elle appelerait l'ambulance pour sauver la vie de la belle blonde. Elle se montrera fine et cruelle pour le piéger.

     

    Dès lors, elle s'approcha sensuellement du beau canon effleurant subtilement le haut de son torse pour le dérouter. Sa chaleur exaltait son être qu'elle rêvait de ressentir la chaleur de son corps contre le sien dans un instant bien charnel. Celui-ci frisonnait sous son doux contact mais il devait vite résister à cette diablesse qui était en train d'arracher tout ce en quoi il aimait le plus au monde. Il voulait sauver à tout prix Rebecca de la mort. Il repoussa la belle brune afin de lui faire comprendre qu'il ne serait pas facile pour elle de le berner. La belle aimait voir sa proie résister mais elle n'avait pas dit son dernier mot.

     

    J (se montrant perverse en effleurant le dessus de sa main, griffant son poignet et laissant son souffle agir sur son cou pour le dérouter) : « Les choses sont bien différentes aujourd'hui beau gosse n'est-ce pas ? Maintenant qui a le pouvoir entre nous deux chéri. (se montrant allumeuse en léchant perversement sa joue, effleurant son bas-ventre en approchant de son intimité pour l'enflammer) Il y aura peut-être un moyen pour toi de changer les choses mais tu devras obéir à toutes mes exigeances. Tu en es capable mon chou ? (se montrant tentatrice et menaçante en titillant son intimité et griffant le bas de son dos pour le torturer) Si tu veux sauver ta belle princesse, viens avec moi de ce pas et j'appelerai les secours. Si tu ne fais rien, je te laisserai le soin de la voir crever sous tes yeux. (se montrant décidée en titillant son menton avec son index pour l'achever) Cela te servira de leçon de vouloir entraver mes projets beau brun.

     

    M (séduit mais tentant de résister en étant colérique) : Jamais tu n'auras le pouvoir. Tu ne sais pas ce que c'est et tu ne l'auras jamais sur moi c'est clair ? (conquis mais tentant difficilement de résister en étant joueur) Obéir à tes exigeances mais pour cela, il faut que tu sois à ma hauteur ce qui est loin d'être ton cas ma jolie. (influencé et résigné) Je t'en prie, je te suivrai où tu voudras mais sauve-la. Elle est un tel rayon de soleil. (charmé mais essayant de ne rien laisser transparaître) J'ai compris mais elle est innocente alors il faut la sauver.

     

    J (se montrant tentatrice en agrippant sa taille avec sa jambe, glissant sa main sous son pantalon et boxer et griffant bestialement sa cuisse pour l'enflammer) C'est pas ce que dit ton corps beau canon. Tu rêves de pouvoir ressentir mon corps contre le tien et de le posséder au sein d'une valse aussi éternelle que charnelle. (prenant une grande respiration en faisant un clin d'oeil coquin pour le titiller) Ne t'inquiète pas ton rêve sera vite réalisé que tu ne pourras même pas dire ouf. (se montrant joueuse en malaxant bestialement son intimité, léchant le haut de son torse et mordillant son épaule pour le dérouter) Tu n'imagines pas à quel point beau canon je suis ton idéal. Pourquoi résister alors que cela te torturera de l'intérieur et ce à tout jamais chéri ? (prenant une grande respiration) Laisse libre cours à tes fantasmes les plus inassouvis bel ange. Je peux te procurer des choses dont tu n'oses même pas imaginer. (satisfaite mais se montrant cruelle en feignant de l'embrasser pour le titiller) Bien, mais c'est selon mon envie ne l'oublie pas. (se montrant sarcastique pour le faire douter) Mais bien sûr avec une famille comme les Cartwright, c'est couru que ce sont des saints.

     

    M (charmé mais essayant plus que difficilement de résister en étant joueur) : Et si je rêve effectivement de cela ma belle, qui me dit que je dois céder à ton charme et à ta beauté si ensorcelante ? (influencé) Tu es un rêve, une telle apparition que je me demande même si tu es pleinement réelle. (conquis) Ce que tu me procures est si inhumain. Tu me mets au supplice belle créature. (séduit et coquin) Oh ma déesse, il me tarde de voir ce que tu peux me procurer. (résigné et incapable de penser rationnellement) Je sais et je ferai absolument tout pour la sauver. (surpris) Mais jamais cette famille ne m'aurait fait du mal. Ils ont été là pour moi alors arrête avec tes mensonges ! »

     

    Matthew se sentait des plus impuissants face à cette belle brune incendiaire, une telle diablesse. Il voulait tant la détester, la haïr pour ce qu'elle lui faisait subir, pour ce qu'elle avait fait à Rebecca mais il était séduit et troublé par l'enchanteresse. Il aimerait pouvoir la connaître, savoir ce qu'elle aimait ou détestait, ce qui la motivait à agir ainsi. En tout cas, même si la belle tentatrice lui faisait de l'effet, il pensait à sa belle colombe blonde sous ses yeux qui se battait pour survivre. Il était en tout cas convaincu qu'elle était en train de tout faire pour revenir vers lui. Il savait par contre qu'en la retrouvant, il ferait tout pour passer le plus de temps possible à ses côtés. Il n'était plus question d'être éloigné d'elle, de celle qui le rendait heureux comme il n'avait jamais été auparavant. Il savait qu'il allait devoir affronter des obstacles, qu'il allait devoir régler tout ce qui concernait sa paternité avec Melody, de savoir la vérité sur sa paternité mais aussi de connaître tout ce qui concernait la famille de Rebecca et accessoirement de sa défunte épouse. Pour le moment, il devait sortir Rebecca de cette situation et il devait jouer avec le feu auprès de cette brune diabolique. Il n'avait pas eu le temps de mettre au point sa stratégie mais voilà, il ne pouvait que retourner la situation à son avantage qu'après avoir sauvé Rebecca. Mais pour elle, il était prêt à tout risquer même si pour cela, il pouvait bien mourir. Il savait que celle-ci serait anéantie comme tout ceux en qui il tenait mais il lui était impensable de ne rien faire. Il devait totalement changer sa manière de penser et donc sa stratégie. Dès qu'il se retrouvera seule avec la brunette diabolique, il se montrera ferme et décidé pour retourner la situation. Pour Joy, c'était presque un rêve qu'elle était en train de vivre et c'était jouissif. Elle ne voulait en aucun cas que les choses s'arrêtent. Elle avait déjà des idées concernant Matthew qu'elle aimerait assouvir à la sortie mais il était question de cet instant alors que Rebecca était dans le coin. Elle avait bien sûr sa parole qu'elle devait tenir. Elle pouvait agir autrement et laisser Rebecca succomber à ses blessures tout en ayant Matthew entre ses griffes mais le jeu serait moins drôle. Il fallait torturer les deux jusqu'à ce qu'ils puissent la supplier de tout arrêter. Elle se montrera perverse et conciliante pour le piéger.

     

    Dès lors, le bellâtre vint vers la diablesse en s'éloignant de Rebecca pour mieux l'amener à ce qu'elle accomplisse sa part du marché. La tentatrice était plus que ravie qu'elle le prit par le cou l'embrassant bestialement et griffant le haut de son torse pour le désarçonner. Celui-ci était conquis qu'il prolongea le baiser le rendant torride. Du côté de la belle enchanteresse, sa chaleur exaltait tout son être qu'elle rêvait de passer à la vitesse supérieure. Elle alla vers la belle Rebecca prenant son téléphone et appelant les secours comme convenu. Elle ne comptait pas par contre laisser sa voix pour ne pas être identifiée. Elle était maintenant plus que déterminée à partir avec le bellâtre. Celui-ci était plus qu'heureux que la promesse avait été tenue mais voilà, il devait la suivre. Qui sait ce que cette tentatrice pouvait faire si jamais il tentait de fuir à présent. Il était cependant plus que torturé de laisser Rebecca derrière lui mais pour la sauver il devait faire. Alors les deux partirent au loin laissant Rebecca qui allait plus tard être prise en charge par les secours. Qu'allait-il se passer entre Matthew et Joy ? Celui-ci était-il définitivement piégé par la belle perverse brune ? Pourra-t-il retourner la situation à son avantage ? Que comptait faire Joy ? Réussira-t-elle à accomplir sa vengeance à la fois sur Matthew et sur Rebecca ? La belle blonde sera-t-elle sauvée ? Que comptait-elle faire une fois rétablie ? Se mettra-t-elle à la recherche de Matthew ? Comment se passeront les retrouvailles avec Joy ? Que cachait la famille Cartwright ? Que cachait le patriarche ?

     

    Chapitre 17 : Tic Tac

     

    Du côté de l'entrée de la ville, la relation entre Isobel et Mallory était en train d'évoluer suite au fait qu'elles avaient appris pour la mort de Michael Fitzpatrick. Retrouver Mallory était pour la belle jeune fille une bénédiction. Etre la fille de Michael était à la fois un avantage mais aussi un inconvénient car elle devait garder le secret sur sa filiation. En effet, être la fille de Michael comportait le risque que les rivaux de celui-ci comme ses concurrents pouvaient se servir d'elle pour faire pression sur Michael. Mallory connaissait bien ce que faisait Michael comme personne. Isobel se sentait enfin libre et elle n'avait pas ressenti cela depuis fort longtemps. Alors, elle avait tout fait pour la retrouver tout en éliminant l'obstacle qui aurait pu mettre à mal son projet à savoir Alec. Seulement, même si maintenant, elle pouvait commencer une belle relation d'amitié avec Mallory, il y avait d'autres obstacles de taille. En effet, la jeune héritière du clan ne connaissait pas la belle diablesse comme elle le devrait avec des secrets comme sa filiation et son objectif. Sa vision changerait radicalement si elle connaissait le fait que Mallory n'était autre que sa tante mais aussi qu'elle désirait se venger de son frère. Ce serait encore pire maintenant vu que son père n'était plus de ce monde. Il y avait tant de requins qui voulaient la mort de son père que maintenant, ils voudraient se battre pour obtenir la place tant convoitée. Cela lui était tant difficile sur le coup de se dire qu'il n'était plus de ce monde vu les merveilleuses choses qu'ils avaient pu vivre mais pour lui, pour son héritage, elle était prête à se battre pour atteindre les sommets. Comme Mallory était venue la voir se montrant être d'un soutien sans faille, elle voyait la belle comme un bras droit potentiel. Avec la tragédie, elle avait de l'amener jusqu'à elle. Elle se montrera perdue et désorientée pour atteindre son rêve.

     

    Du côté de Mallory, celle-ci n'arrivait pas encore à croire que son demi-frère n'était plus de ce monde. Elle n'aurait plus l'occasion de pouvoir se venger de son frère qui l'avait ignoré comme le reste de sa famille. De plus, elle n'aurait pas l'occasion d'en apprendre plus de sa bouche sur le pourquoi des secrets concernant sa mère et c'était plus que frustrant, même déstabilisant. Elle était énervée rien que de penser à cela. Comment allait-elle maintenant apprendre toute la vérité ? Il y avait selon elle qu'un seul moyen pour réussir cette mission à savoir de découvrir les livres secrets du patriarche de la famille comme accessoirement de Michael. Isobel était la personne finalement qui pouvait lui permettre d'atteindre les questions nécessaires. Le moyen qu'elle avait était de continuer à jouer la confidence et cela avait fonctionné au début et même finalement alors qu'Isobel était venue s'excuser de son absence tuant son boulet d'Alec. Elle voulait lui montrer que dans l'épreuve, elle pouvait être un soutien de poids face aux vautours qui voulaient convoiter la tête de l'organisation. Cela lui permettrait de rester dans l'ombre et qui sait d'atteindre le haut de l'organisation. Elle se montrera compréhensive et à son écoute pour la piéger.

     

    Ainsi, la belle Mallory vint vers Isobel la prenant dans ses bras pour la réconforter. Elle se sentait à la fois comme une tante voulant voir un sourire sur le visage de cette jeune fille mais aussi plutôt satisfaite de se rapprocher davantage d'elle. Elle voyait au bout une place plus que primordiale au sein de l'organisation ainsi que les livres secrets du patriarche comme de Michael Fitzpatrick et cela satisfaisait pleinement son égo. Elle devait continuer sur cette voie. Du côté de la belle héritière, celle-ci se sentait au mieux grâce à la belle Mallory qu'elle désirait que celle-ci ne s'en aille jamais. Elle ne se voyait pas prendre le contrôle de l'organisation sans elle.

     

    I (satisfaite mais se montrant gentille en effleurant doucement son épaule et se confiant pour la toucher) : « Tu as raison, c'est ce qu'il faut de profiter du moment comme il se doit. Tu m'as manqué en tout cas. (se montrant reconnaissante pour l'amadouer) C'est vraiment gentil que tu me soutiennes. Avec toi, j'ai l'impression de pouvoir tout accomplir. (se montrant prévenante en avouant des sentiments pour la dérouter) Tu sais, je dis simplement la vérité. Tu es quelqu'un d'absolument exceptionnel et unique. (voyant une occasion de la manipuler avec une proposition pour la désarçonner) C'est super et si on commençait par se faire une petite virée ? (se montrant malicieuse en titillant son menton avec son index pour la désorienter) Alors je serai à mon tour enclin à te faire rougir comme personne. (se montrant perdue en versant une larme pour l'émouvoir) Ca me comble de bonheur que tu sois là. C'est que je serai perdue sinon et à repenser sans cesse que je suis seule sans famille.

     

    M (se montrant prévenante en jouant la confidente et effleurant doucement la joue pour la déstabiliser) : Tu m'as manqué aussi énormément. (se montrant à son écoute pour l'ébranler) Je ressens également la même chose. C'est pour cela que nous nous sommes finalement bien trouvées toutes les deux. (feignant de rougir pour la troubler) Avec tout cela, je ne sais plus où me mettre ma belle. (satisfaite mais le cachant en se montrant solidaire pour la désorienter) Je te suis comme il se doit. (se montrant malicieuse pour la provoquer) J'ai hâte de voir ce que tu es capable de faire. (se montrant attentionnée et protectrice en effleurant doucement sa main pour la rassurer) Sache que tu n'es pas seule et que je serai toujours là pour toi bellissima. Quand tu as besoin, n'hésite pas à faire appel à moi. (prenant une grande respiration) Tu es quelqu'un qui compte tellement à mes yeux. S'il t'arrivait quoi que ce soit, je serais tout simplement anéantie.

     

    I (se montrant solidaire et attentionnée pour la toucher) : Tu as absolument raison. C'est que nous sommes une équipe d'enfer. (se montrant prévenante pour l'attendrir) C'est que je te dirai autant de fois que possible à quel point tu es quelqu'un de rare. (satisfaite mais le cachant en affichant un léger sourire pour la troubler) C'est super ! (se montrant malicieuse pour la titiller) Chaque chose en son temps ma chère. Et tu seras bien surprise. (se montrant reconnaissante pour la déstabiliser) Je ne sais pas quoi dire si ce n'est que je suis plus que touchée. (se montrant protectrice et rassurante pour l'amadouer) Ne t'inquiète pas car avec toi, je me sens pleinement en sécurité. Tu es quelqu'un aussi qui compte tellement pour moi et je ferai tout pour te protéger. (prenant une grande respiration) Je serais aussi anéantie si je te perdais.

     

    M (se montrant touchée en baissant son regard pour l'attendrir) : C'est vraiment gentil mais je devrai également le faire pour toi ma belle. (voyant une occasion de la manipuler avec une proposition pour l'apâter) Alors, on doit vite y aller, tu ne crois pas ? Et ainsi, nous pourrons mettre une stratégie en place pour l'avenir. (se montrant désorientée pour la dérouter) Là, tu me titilles ma jolie comme il se doit. (se montrant prévenante et rassurante pour l'amadouer) Je suis pleinement en sécurité auprès de toi alors tu peux être certaine qu'il ne m'arrivera rien du tout. »

     

    Isobel était encore bien affectée par la mort de son père Michael, de son héros, de celui qui l'avait toujours guidée vers une pleine réussite. Bien sûr, il y avait des inconvénients au fait que son père était le chef d'une grande organisation mais elle tenait à son père. Il était vrai qu'il y avait des tensions entre eux suite à sa décision de vouloir rentrer dans les affaires mais cela lui était égal maintenant. Elle avait conscience que celui-ci voulait tout simplement la protéger. Maintenant, il n'était plus là pour être super protecteur avec elle alors elle devait se montrer plus que prudente. Elle voulait être digne de lui et qui sait, peut-être que de là où il se trouvait maintenant, il serait fier d'elle. Elle pensait aussi à son frère, enfin son demi-frère. Elle savait que pour être au sein de l'organisation, elle allait devoir affronter celui-ci qui avait une certaine légitimité pour réclamer la part du gâteau. Elle avait conscience qu'il fallait affronter la mère de celui-ci. Au moins, elle était satisfaite d'avoir Mallory à ses côtés, au sein d'une belle équipe unie. Elle ignorait par contre qui était réellement Mallory ce qui était plus que déroutant mais elle avait un moyen de la tester. Elle se disait que le mieux à faire était de la tester. Elle comptait lui proposer le fait de piéger Melinda. Elle se montrera fine et décidée pour arriver à ses fins. Ainsi, elle pourra constater sa fiabilité. Du côté de Mallory, le tout se passait finalement comme elle le souhaitait même si la mort de Michael entravait bien ses projets. Isobel se trouvait sous son influence et elle voyait déjà la possibilité d'approcher les secrets qui entravaient profondément sa vie. Cependant, elle savait qu'elle ne devait pas s'endormir sur ses lauriers si elle voulait obtenir ce qu'elle désirait. En effet, il était fort possible qu'Isobel joue la comédie et en cela, elle devait être prudente. Elle devait donc continuer sur sa stratégie et proposer son aide afin qu'Isobel ne puisse plus se passer d'elle. Elle se montrera attentionnée et à son écoute pour réaliser son rêve.

     

    Ainsi, Isobel prit la main de Mallory l'entraînant un peu plus loin dans la ville. Isobel était prête à passer à la vitesse supérieure et ce en ayant pour objectif Melinda. Mallory était satisfaite qu'il lui tardait de voir ce qu'Isobel réservait. Qu'allait-il se passer entre elles ? Que comptait faire Isobel ? Allait-elle pouvoir passer l'obstacle de Melinda et de son demi-frère ? Allait-elle pouvoir prendre le commandement de l'organisation de son père ? Apprendra-t-elle des secrets ? Saura-t-elle la vérité concernant Mallory ? Que comptait faire Mallory ? Réussira-t-elle à s'infiltrer dans le clan des Fitzpatrick ? Pourra-t-elle découvrir la vérité sur sa famille et particulièrement sur sa mère ? Quelle sera sa réaction ?

     

     

    Alors qu'il était rentré après l'autorisation de Stacy, Duncan était des plus troublés. Cette belle créature était si troublante et resplendissante. Il devait rester le plus calme possible. Elle était sa patronne et une femme plutôt influente au sein du royaume. Elle l'avait employé en tant que stagiaire pour ses études et il était indispensable que le tout réussisse. Il espérait que d'apporter son aide à la belle enchanteresse puisse lui permettre de retrouver rapidement sa belle blonde, celle pour qui les pensées se dirigeaient continuellement. Il lui tardait tellement de pouvoir emménager dans la demeure royale et de retrouver cette exquise beauté. Il ressentait de profonds sentiments pour la belle Alyson et rien que de penser qu'il pourrait la voir tous les jours, être à ses côtés, pouvoir la prendre dans ses bras, lui murmurer au creux de l'oreille à quel point il l'aimait de tout son être et de toute son âme, c'était le bonheur le plus absolu. Il avait l'impression de rêver mais pourtant, c'était la réalité. Et personne ne pouvait l'empêcher d'être auprès de cette divinité attentionnée, malicieuse, joueuse, prévenante, protectrice et qui plus est délicieuse. Jamais il n'aurait pensé qu'une telle femme puisse un jour l'aimer mais pourtant, Alyson était présente. Il désirait tant être auprès d'elle en cet instant. Seulement, il ne devait surtout pas faire faux bond à la belle Stacy. Elle avait été si prévenante et si charmante envers lui de l'avoir engagé pour le stage dans le cadre de ses études que de refuser ce qu'elle lui demandait serait comme de tirer un trait sur tout en quoi il avait travaillé et ce serait qui plus est impoli. Il était quelqu'un sur qui il pouvait compter et en cela, c'était une qualité rare. Il ne voulait en aucun cas devenir comme les hommes crétins qui ne pensaient qu'à leur personne. Enfin, par rapport à ce que lui avait demandé la belle brune, il espérait que cela ne prenne pas trop longtemps. C'est qu'Alyson l'attendait et il ne désirait pas que la belle puisse s'inquiéter. Seulement la belle brune sous les yeux était si séduisante. Elle lui faisait un effet indescriptible. Il était torturé de l'intérieur. Il était cependant curieux de savoir quel était l'objectif de la douce déesse. Il était consciencieux dans son travail et puis cela ne pouvait que l'aider à améliorer davantage son mémoire. Il se montrera curieux et attentionné pour réaliser son souhait.

     

    Du côté de la belle tentatrice, les choses se déroulaient peu à peu selon ses désirs mais elle savait qu'elle avait encore du chemin à faire avant de posséder ce beau canon. Certes, il essayait de résister mais elle sentait que celui-ci était peu à peu en train de lui céder. Sa stratégie était donc à continuer. Elle savait qu'un homme ne pouvait résister à aider une jeune femme en détresse. De plus, elle lui donnait une certaine forme de confiance dans son travail ce qui ne pouvait que les rapprocher. Elle était en tout cas ambitieuse et déterminée. Elle rêvait d'encore plus d'influence que ce qu'elle n'avait au départ. Il était vrai qu'elle était en face d'une concurrence sans faille au sein de son travail. Il était vrai que beaucoup rêveraient d'avoir sa position vue qu'elle s'occupait de la finance et de la gestion. Que recherchait-elle dans la finalité ? Elle préférait le garder secret pour le moment. En tout cas, le but était de se montrer la plus serviable possible avant d'accélérer les choses. Elle se montrera prévenante et entreprenante pour le piéger.

     

    La belle diablesse s'approcha sensuellement de lui en effleurant doucement sa main, griffant son poignet et laissant son souffle agir sur son cou pour le faire frémir. Il était charmé par cette belle ensorceleuse qu'il se mordilla sans s'en rendre compte sa lèvre d'un désir intense. Il voulait tant résister mais elle le troublait, l'attirait inexorablement. Il ne voulait pas faire de mal à Alyson mais la divine apparition lui faisait des sentiments que jamais il n'aurait pu ressentir auparavant. Elle le tentait à vouloir céder au vice. Le danger était si tentant. De son côté, elle frissonnait sous son doux contact qu'elle rêvait de se rapprocher davantage de son beau canon l'invitant à s'asseoir sur le canapé. Celui-ci finalement vint à l'écouter se disant que ce qu'il ressentait allait s'arrêter tel un château de cartes. Elle en profita pour aller chercher le nécessaire. Ensuite, elle vint le rejoindre s'asseyant à ses côtés en effleurant sa cuisse et approchant de l'intérieur pour l'enflammer. Il était complètement conquis qu'il voulait pouvoir ressentir la belle dans ses bras. Il lui était si difficile de ne plus dire non à une si belle reine. Elle le fascinait complètement. Du côté de la perverse, sa chaleur exaltait son être qu'elle rêvait de passer à la vitesse supérieure.

     

    S (se montrant prévenante et tentatrice en embrassant doucement et perversement sa joue, effleurant le bas de son dos et pinçant subtilement ses fesses pour le déstabiliser) : « Pourtant mon beau gosse, tu es en droit d'avoir tout ce dont tu as toujours rêvé et même au-delà. Le plus beau cadeau que le monde puisse admirer c'est ton visage angélique et ton sourire craquant. (voyant une occasion de le manipuler avec une proposition, mordillant le dessus de sa main et procurant une douceur à son index pour le dérouter) J'ai besoin, si cela ne te dérange pas en plus de ton analyse sur ses documents. J'aimerai avoir un avis objectif. (prenant une grande respiration) Tu es un fin observateur pour tout ce qui se passe que j'admire cette si belle qualité. (se montrant serviable et malicieuse en mordillant le début de son avant-bras et effleurant le bas de son corps avec son pied pour le désarçonner) J'en ai oublié les bonnes manières mais tu souhaites quelque chose à boire bel ange ?

     

    D (conquis mais tentant difficilement de résister) : C'est plus que gentil que tu t'occupes de moi. J'ai l'impression d'être dans un rêve. (se confiant) Le monde a déjà son cadeau le plus merveilleux avec une femme aussi merveilleuse, consciencieuse et attentionnée. (protecteur et rougit) Je t'aiderai ma belle déesse. N'hésite pas à me dire par quoi on commence et je lis cela avec la plus grande attention. (la complimentant et reconnaissant) Je te remercie de me faire confiance comme tu le fais. Jamais personne auparavant ne m'avait offert une telle opportunité avant toi ma douce. (rassurant, charmé et voyant un moyen de souffler un peu) Ne t'inquiète pas mon ange, ce n'est rien. J'aimerai avoir juste de l'eau si c'est possible. (serviable) Cependant, pour te remercier de tout ce que tu fais pour moi, j'aimerai pouvoir nous servir les rafraichissements. Cela te dit ?

     

    S (se montrant attentionnée et perverse en mordillant subtilement son épaule, griffant son bas-ventre et rentrant légèrement ses doigts à l'intérieur de son pantalon et boxer pour le torturer) : Crois-moi c'est la réalité trésor et tu n'imagines pas à quel point je peux réaliser tous tes désirs même les plus inassouvis. (se montrant touchée en baissant son regard et effleurant doucement son torse pour le dérouter) Tu cherches à me faire rougir beau brun ? C'est une mission plutôt réussie que j'en perds mes mots. (voyant une occasion de le manipuler en titillant son intimité le malaxant légèrement puis transmettant le premier document pour le torturer) Avec celui-ci beau prince, c'est d'ailleurs le plus important. Je peux compter sur ta totale discrétion ? (se montrnt modeste et joueuse en guidant les mains de celui-ci vers ses cuisses et ses hanches pour l'inciter au vice) Ce n'est rien tu sais. Je vois simplement à quel point tu as un énorme potentiel beau gosse. (se montrant malicieuse en embrassant doucement ses lèvres puis posant son front contre le sien pour le titiller) C'est avec plaisir bel apollon que tu peux le faire. Tu sais où se trouvent les bouteilles d'eau. »

     

    Stacy s'approchait de plus en plus du but et cela satisfaisait pleinement son égo. Il était une telle perle rare, si merveilleux et un tel gentleman. Elle voulait pouvoir le croquer tout cru sur le champ. Cependant, il fallait aller en douceur pour le rendre peu à peu dépendant d'elle et qu'il la réclame sans cesse. Elle savait que maintenant, il fallait lui laisser une marque indélibile pour qu'il revienne encore plus conquis. L'affâmer serait la technique idéale. Elle se montrera subtile et perverse pour le piéger. Du côté du bellâtre, celui-ci était plus que conquis et fasciné par cette enchanteresse. Elle lui faisait un effet plus que d'enfer. C'était inhumain ce qu'elle lui procurait. Il devait pourtant résister, penser à Alyson mais elle l'emmenait peu à peu vers le chemin de la tentation. Il désirait cette belle créature. Il voulait pouvoir lui montrer à quel point elle était divine et parfaite. Elle était une reine à ses yeux. Pourtant, il aimerait savoir pourquoi elle se comportait ainsi ce qui lui permettrait de reprendre le contrôle. Cependant, c'était si compliqué car la belle reine le rendait incapable de penser rationnellement. Il l'avait littéralement dans son esprit. Il se montrera curieux et prévenant pour réussir à reprendre le contrôle.

     

    C'était à cet instant que la belle le prit par le cou l'embrassant fougueusement et bougeant telle une féline tout près de son corps pour le mettre au supplice. Ses lèvres étaient d'une douceur exquise qu'elle voulait que cet instant ne s'arrête jamais. Du côté du beau canon, il était complètement subjugué par la belle déesse qu'il rendait son baiser des plus torrides. Ainsi, le bel apollon partit chercher les verres d'eau. Il se disait qu'il pouvait souffler mais il ignorait complètement ce qu'il l'attendait. Du côté de la belle créature, celle-ci se mit tout simplement à adopter une pause pour mieux l'ensorceler. Elle désirait simplement passer à la vitesse supérieure. Qu'allait-il se passer entre eux ? Duncan était-il définitivement piégé ? Que comptait faire Stacy ? Que rêvait-elle d'atteindre ?

     

    Fin du chapitre. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :