• Chapitre 15 : Conspiration

    Chapitre 15 : Conspiration

     

     

    Au sein des enfers, Nina apparut l'air ravie. Elle était à la fois satisfaite et tourmentée par rapport aux derniers évènements. Michael l'avait plus que bouleversé. Jamais elle n'aurait pensé que les sentiments heureux, le bonheur en général puisse l'atteindre au point d'envisager un moment loin de toute cette agitation au sein des enfers. Seulement, cette envie de pouvoirmonter en grade au sein des enfers en mettant à mal était toujours au plus profond de son être et le fait d'avoir battu sa soeur dans un combat augmentait davantage son désir. Elle était maintenant à même de prendre les choses en main mais voilà, elle était énervée car avec ce que Lauren avait fait, son plan envers Cassandra avait été mis à rude épreuve. Elle était encore plus déboussolée car même Lauren avait réussi à l'éloigner de son plan et de ses tourments. Elle n'avait qu'une envie à savoir de lui tordre de le cou et de lui faire regretter d'avoir entravée son chemin. Elle se disait que son calvaire était terminée vue comment elle avait vu Lauren s'effondrer lors de leur combat mais la connaissant, il valait mieux se montrer prudente. Elle se disait qu'elle pouvait être en vie quelque part à attendre de se venger. Elle avait conscience qu'elle pouvait être parano surtout après ce qu'elle vivait en ce moment avec cette avalanche d'émotions mais cela ne l'empêchait pas de penser que Lauren pouvait être quelque part. Avec cette paramètre, elle savait que de retourner voir Michael et donc de s'approcher de Cassandra afin de reprendre son plan serait plus que risquée. A terme, Lauren pouvait très bien l'empêcher une nouvelle fois d'arriver à ses fins. Il fallait donc prévoir les choses sur le long terme et elle ne voyait qu'un moyen pour cela à savoir d'avoir une alliée susceptible d'être utilisée en première ligne afin qu'elle puisse s'occuper de ce qu'elle désirait. Nina était capable d'une attaque frontale auprès de ses ennemies mais là, il était préférable de faire preuve de stratégie. Elle savait que dans le monde des enfers, il y avait des personnes hostiles à Lauren qui voulaient se venger d'elles. Et si la personne que Nina voulait employer en même temps que Lauren puisse être éliminée, c'était un bonus pas négligeable du tout. En tout cas, elle savait qu'elle devait en passer par là pour ensuite reprendre son plan d'origine. Elle était encore décidée même si de plus en plus, ce sentiment qu'elle ressentait pour Michael ne la quittait pas. Il était si doux, si attentionné, si prévenant, si irrésistible, si joueur. Il était la perle rare. Seulement, est-ce qu'elle allait enfin laisser s'exprimer cette part là de son être ? C'était le mystère. Elle devait se concentrer sur ce qu'elle devait faire pour le moment. Elle avait une idée pour réussir à savoir de prouver qu'il y avait un intérêt commun sans parler de ce qu'elle allait faire ensuite. Elle ne tenait pas à se faire trahir non plus. Elle se montrera fine et déterminée pour atteindre son rêve.

     

    Alors la belle brune avança peu à peu au sein des enfers toujours en perpétuel mouvement. Elle espérait trouver quelqu'un qui puisse apporter la « première ligne » dont elle avait besoin. Soudain, elle entendait une musique qui n'était autre que Fall Out Boy : My songs know what you did in the Dark. Elle se disait qu'il devait y avoir une fête de démons ou une torture ou bien autre chose. Elle avait bien conscience que dans ce lieu, il se passait bon nombre de choses. Elle était curieuse tout de même de savoir ce qui se passe. Et là, elle vit une jeune femme en train de se déhancher serrant son étau en usant ses jambes sur une cible bien établie puis la tua sans aucun état d'âme. Il s'agissait de Blake Samuels, une démone de grande importance au sein de la hierarchie et plutôt mystérieuse. Les deux jeunes femmes s'étaient rencontrées il y avait de cela quatre ans alors que la plus jeune des Clark tentait de marquer les esprits au sein de la communauté. A l'époque, il avait été difficile de se démarquer de Lauren, et on lui avait demandé de suivre quelqu'un d'intrépide et n'ayant pas peur de ce qu'on pouvait lui dire qui n'était autre que Blake. Nina était plus qu'opposée à cette idée, même, elle était hostile. Elle se disait qu'en approchant de cette perverse, elle se brûlerait les ailes. A l'époque, elle avait trouvé un moyen pour tirer avantage de la situation en jouant la jeune femme docile pour obtenir les informations nécessaires. Elle se montrera fine et désorientée pour réussir son projet. Blake, elle, en voyant cette proie, se disait qu'elle pouvait faire d'elle son sbire et d'asseoir encore plus son influence. La belle diablesse était issue d'une lignée importante mais qui restait le plus souvent en retrait par rapport à d'autres démons. Seulement, pour elle, le fait d'accomplir que des petites actions n'était pas quelque chose à sa hauteur et elle voulait attirer carrément l'attention. Alors, sa première action était de frapper chez une famille de chasseurs qui avait le don de mettre à mal les créatures surnaturelles. Sa manière d'agir avait été subtile et perverse à savoir de séduire le plus jeune de la tribu pour que celui-ci l'emmène au sein de sa propre famille. Sa proie avait effectué cela sans savoir qu'elle tombait dans un piège bien inextricable. Ainsi, la belle tentatrice en arrivant dans le lieu lança son action en obligeant par suggestion aux personnes ciblées de rester dans le lieu puis en partant, les faisant brûler telles des sorcières sur un bûcher. Ce spectacle, elle adorait s'en souvenir et c'était ce qui lui avait permis d'être dans cette position. Elle était qualifiée de psychopathe capable de convaincre les plus récalcitrants à coopérer et à changer de camp. Ainsi, en voyant Nina, elle pensait avoir une fidèle capable de la suivre sans difficulté et à faire passer le message aux ennemis comme à ceux qui voudraient s'opposer à elle. Elle se disait qu'elle devait lâcher des informations mais non essentielles afin de la tester. Elle se montrera fine et subtile pour réaliser son plan. Seulement, entre les deux jeunes femmes à l'époque, c'était carrément l'image du feu et de la glace. Le fait que la belle brune se montrait si conciliante énervait au plus haut point la belle tentatrice. Elle voulait qu'il y ait un grand échange. Elle désirait que la belle révèle sa véritable personnalité. Alors, elle l'avait malmenée au travers de nombreuses épreuves. Cette collaboration entre elles avait bel et bien échouée. Elles étaient devenues ennemies. Elles s'étaient affrontées à quelques reprises mais le combat avait été à ce moment-là à l'avantage de Blake. Cette diablesse en plus laissait son ennemie sur sa faim pour mieux la faire souffrir. Voir sa rivale dans le lieu éveillait l'attention de la perverse qui voyait encore l'occasion de donner une leçon de ses compétences. Elle se montrera cruelle et déterminée afin de remuer encore et encore le couteau dans la plaie.

     

    Ainsi, Nina avança doucement pour mieux troubler sa cible. Elle espérait qu'ainsi sa proie puisse ne rien tenter en étant curieuse de connaître ses intentions. Pour Blake, l'agissement de Nina était certes troublant vu qu'elles étaient ennemies. Cependant, elle était curieuse de savoir où est-ce que Nina souhaitait l'amener. Elle avait bien conscience que c'était peut-être une ruse mais elle savourait le danger. Elle savait qu'elle pouvait retourner le tout comme elle le souhaitait avec une astuce digne de sa réputation. Il lui suffisait de remuer le couteau dans la plaie sur leur passé mais en saupoudrant d'éléments pouvant l'effrayer davantage. Elle croisa les bras pour titiller son ennemie. Elle attendait avec impatience la réaction de sa rivale et rien que de penser à la tête qu'elle allait faire, cela satisfaisait pleinement son égo. Nina était déroutée par la réaction de sa cible mais elle ne devait rien laisser transparaître.

     

    B (se montrant cruelle en lui rappelant le passé pour la dérouter) : « C'est plutôt marrant que tu reviennes vers moi. Cela aurait été mieux en rampant à mon avis. (se montrant déterminée en lui rappelant des souvenirs pour la déboussoler) C'est à croire que tu en redemandes comme la dernière fois où j'étais à ça d'en finir avec ce cou si délicat et fragile à ma portée. (se plongeant dans son regard pour la désorienter) C'était si plaisant. D'ailleurs, je m'en délecte encore aujourd'hui en pensant à ta réaction si désespérée. (se montrant curieuse pour l'intriguer) Par contre, je suis bien intriguée par ton retour vu le temps que l'on ne s'est pas croisées toutes les deux alors que me veux-tu ?

     

    N (se montrant ironique pour la titiller) : Oh, c'est que tu aimes que j'ai le genou à terre et que tu me domines. (prenant une grande respiration) Peut-être que si tu es sage, ça se fera qui sait. (se montrant tentatrice pour l'ébranler) Je peux présenter autre chose mais il te faudra montrer autre chose que ce poignard sous ma gorge ma chère. T'es capable de relever le défi ? (se montrant évasive pour l'apâter) Je n'ai qu'un mot à dire : Lauren.

     

    B (se montrant sarcastique pour la déboussoler) : Je préfère nettement quand j'entends le mot « pitié » sortir de ses lèvres. Décidément, tu ne vois pas si loin, comme quoi tu n'as pas appris mes leçons quelle dommage. (se montrant menaçante pour l'effrayer) Ca se voit que tu ne me connais nullement. Tiens si je le montre maintenant pour que tu comprennes enfin que tu n'as aucune chance face à moi ? (affichant un léger sourire malicieux pour la titiller) Disons que je vois déjà la tête que tu vas faire et c'est au-delà de toute ton imagination. Tu es bien loin d'arriver à mon niveau ma chère. (se montrant décidée pour la remettre à sa place) Si tu y tiens tant que ça, je peux faire un effort et tu souffriras plus longtemps. Peu importe ce que tu feras, je saurai arriver en première position. (se montrant cruelle et curieuse pour l'intriguer) Pourquoi ta soeur avec une si belle réputation ? Que cherches-tu à faire avec elle ? (se montrant menaçante pour l'obliger à céder) Pour que je puisse faire quoi que ce soit, tu devras faire une chose pour moi sinon la prochaine victime que je torturerai pour l'éternité ce sera toi.

     

    N (se montrant têtue pour la provoquer) : Ecouter des conseils venant d'une psychopathe, c'est pas mon genre voyons et puis pire encore, je ne prononce pas le mot « pitié ». (se montrant conciliante pour l'amadouer) Je comprends nettement ta colère mais on aura plus d'intérêt toi et moi à travailler ensemble pour un but commun. (se montrant calme pour la désorienter) Oh c'est ce qui peut se passer comme le fait que je te regarde en ce moment et que je ne flancherai pas. Je ne suis pas une femme aussi impressionnable que tu le penses. (se montrant ironique pour la provoquer) Tu peux essayer mais tu risques d'avoir des problèmes en retour. (rentrant dans le vif du sujet en évoyant le moins possible pour l'intriguer) Disons qu'avec sa position maintenant, elle cause du tort à chacun d'entre nous car elle veut détruire Cassandra Harlington. Cette sorcière peut être bénéfique à nous tous mais il faut éliminer les obstacles. (se montrant coopérative pour la toucher) Je ferai ce dont tu désires alors dis-moi tout. »

     

    Nina semblait être satisfaite du marché qu'elle avait passé avec la diablesse sous ses yeux car enfin, elle se disait que Lauren pouvait subir ce qu'elle méritait. Seulement, la jeune Clark avait conscience que ce pacte allait causer de lourdes conséquences. Elle savait que maintenant que sa proposition était faite, il fallait établir un plan infaillible pour amener Blake à agir et avoir le champ libre pour son propre plan. Cependant, elle était bien d'accord sur le fait que Blake était quelqu'un de dangereux, d'imprévisible et surtout qu'elle ne connaissait rien d'elle, de son passé, de sa lignée, absolument rien. En pensant à tout cela, c'était bien flippant. Elle ne devait absolument rien laisser transparaître. Elle savait que pour garder le contrôle, il fallait qu'elle propose son plan et donne aussi les directives liées à celui-ci. Elle se montrera fine et ferme pour atteindre son rêve. Du côté de Blake, la perspective de pouvoir mettre à mal Lauren était tentante mais de voir qu'en plus, elle pouvait approcher Cassandra, c'était encore mieux. En effet, elle se rendait compte que Cassandra était quelqu'un qui pouvait changer les choses et elle devait l'avoir auprès d'elle. Pour elle, le meilleur moyen d'atteindre ce but était de suivre Nina mais en restant quand même prudente. La belle brune sous ses yeux était tout de même son ennemie et elle pouvait l'abattre sans sommation. De plus, rester mystérieuse était un moyen de contrôler les choses et de manière subtile. Elle se montrera fine et déterminée pour atteindre son but.

     

    Dès lors Blake avança déterminée vers Nina en tendant sa main vers elle pour la déstabiliser. La belle diablesse voulait contrôler la situation et cela devait commencer par des petites choses. Nina était déstabilisée par ce qui se passait mais elle devait restée calme le plus possible afin que son plan fonctionne. Qu'allait-il se passer entre elles ? Nina pourra-t-elle amener Blake à affronter Lauren comme elle l'entendait ? Pourra-t-elle ensuite accomplir son plan auprès de Cassandra et en dépassant ce qu'elle ressentait ? Allait-elle au contraire tout arrêter et changer de camp ? Allait-elle succomber aux sentiments qu'elle ressent pour Michael ? Qui était exactement Blake ? D'où lui venait cette intrépidité dont elle faisait preuve ? Qu'attendait-elle de Cassandra ? Que comptait-elle faire de Nina ?

     

     

    Pendant ce temps, la tension entre Cassandra et Michael était à son apogée alors qu'ils pouvaient à tout moment vivre un moment des plus mémorables et charnels. Michael était plus que désorienté et perdu face à cette perverse si resplendissante et délicieuse. Il se sentait si coupable de ce qu'il avait pu faire avec Nina qu'il désirait voir sa belle déesse lui pardonner. Cependant, il ressentait des sentiments pour la belle brune ce qui le tourmentait d'autant plus. Seulement, cette splendeur blonde la déstabilisait tant qu'il n'était plus capable de penser rationnellement. Son envie de reconstruire leur relation était présente dans son esprit mais quelque chose le dérangeait au plus profond de son être ou plus exactement les paroles de sa belle colombe. Il pensait tout simplement que sa douce usait de phrases imagées pour exprimer qu'elle n'était plus celle qu'il avait pu connaître auparavant, enfin, la toute première fois. Cependant, l'autre solution comme quoi elle était sérieuse hantait aussi ses pensées. C'était si dur de penser à cela. Il ne pouvait croire en une telle chose. Il fallait à tout prix pour lui de connaître la vérité. Jamais il n'avait pensé que la magie pouvait aller si loin dans le fait de changer la vie du commun des mortels. Il avait eu un aperçu avec Lauren, mais là avec Cassandra, si elle disait la vérité, c'était comme s'il plongeait au coeur de profonds tourments. Comment agir dans un monde où finalement le surnaturel prend vite le dessus ? Il ne savait plus quoi faire ni comment agir. Cependant cette parfaite créature sous ses yeux lui faisait un effet de dingue qu'il était difficile de lui résister. Elle incarnait d'autant plus l'attrait du danger et le fait qu'elle pouvait procurer un plaisir qu'il n'avait jamais connu auparavant. Elle était une telle beauté, celle d'une femme fatale que tous les hommes réclameraient d'être à côté d'elle. Il se sentait si chanceux d'être à ses côtés et aussi tellement influencé. Il se surprenait même à vouloir être audacieux. Il rêvait de la combler telle la déesse qu'elle représentait à ses yeux, d'admirer ce sourire à la fois malicieux et charmant et ce regard si troublant. Il ne pouvait s'empêcher de la contempler tellement elle était magnifique et d'une perfection incomparable. Certes, il savait que d'obtenir des réponses serait une tâche ardue mais il devait toutefois tenter. Il se montrera doux et malicieux pour réaliser son rêve.

     

    Du côté de la belle sorcière, tout se passait comme elle l'espérait, même cela satisfaisait pleinement son égo. Seulement, elle avait conscience qu'il fallait pousser bien davantage au niveau de la réalité, qu'il puisse comprendre que la Cassandra qu'il connaissait n'était plus de ce monde, même qu'elle n'avait plus d'existence du tout. Elle aimait tant l'influencer mais elle voulait le voir perdre au contrôle au point qu'il puisse faire absolument n'importe quoi pour la satisfaire. Accentuerla stratégie était le meilleur moyen pour arriver à ses fins. Il était vrai qu'en même temps, elle était torturée par son passé, par le fait qu'elle était si heureuse avec son homme et qu'elle avait des projets d'avenir. Auprès du beau canon, elle ressentait une forte attirance et l'envie irrépressible de ressentir sa douce chaleur contre son corps. Il était plus que troublant, sexy, charmant, prévenant, attentionné. Il était une perle rare. Elle rêvait de ressentir ses douces attentions et ce à tout jamais. La pensée de sa mort la tourmentait et la rendait folle de rage qu'elle était déterminée dans ses projets. De plus, ne pas être auprès de son beau gosse de Declan la déchirait en deux. Il lui tardait de retrouver le bel ange au plus vite et pour cela, il fallait réussir son objectif auprès de Michael. Etait-elle prête à l'abattre pour ne pas être détournée de sa mission ? Là, telle était la question mais c'était dans sa tête tout de même. Elle se montrera coquine et tentatrice pour le piéger.

     

    Alors, elle griffa l'arrière de sa cuisse pinçant ses fesses et mordillant le lobe de son oreille pour l'ébranler. Sa chaleur exaltait tout son être qu'elle voulait passer à la vitesse supérieure. Du côté du bellâtre, il était complètement subjugué qu'il rêvait d'être à ses côtés pour l'éternité. Elle incita son beau brun avec ses mains à effleurer chaque parcelle de son corps pour l'apâter. Il était tellement conquis qu'il se laissa faire affichant un sourire malicieux. Elle réveillait en lui des sentiments et des désirs qu'il ne pensait pas avoir au fond de lui. Il était si perdu et si désorienté. Sa belle colombe n'avait pas l'habitude d'agir de la sorte. Elle était d'habitude si gênée et sur la réserve. Cela lui plaisait la manière dont elle agissait envers lui mais il ne pouvait s'empêcher de se poser des questions. Il ne savait plus quoi penser que même ce qu'il y avait autour de lui s'estompait à mesure d'être auprès de cette diablesse. Sa peau était d'une douceur incomparable qu'il rêvait de parcourir ses formes généreuses et tellement parfaites à tout jamais. Il se disait qu'il était en train de rêver, qu'il allait se réveiller ailleurs et voir qu'il avait vécu une profonde désillusion, que tout ce qui était arrivé dans l'appartement n'avait jamais lieu mais elle était près de lui désirant être croquée. Il ne pouvait être plus heureux qu'en cet instant. Il la subjuguait d'autant plus quand elle se montrait autant joueuse et coquine. Pourtant, il devrait tenter de tout faire pour connaître la belle créature, connaître la vérité et ainsi déceler ce qui était faux mais elle était plus qu'irrésistible. Sa tâche allait être plus que compliquée. Il craquait totalement pour cette perfection sous ses yeux. Du côté de la tentatrice, le désir submergeait tout son être qu'elle rêvait de vivre d'autres moments emplis de plaisir et du vice. Seulement ce moment n'était pas pour tout de suite. Elle voulait l'avoir totalement sous son influence. Ainsi, il fera tout pour la garder à ses côtés. Elle se retourna en le prenant par le cou et léchant frénétiquement sa joue pour le dérouter. Il était complètement sous son influence et sous son charme. Elle l'incitait à céder aux vices et cela lui plaisait. Cela le surprenait mais de manière fort agréable. Il se surprenait même à vouloir jouer alors que leurs moments auparavant étaient des plus tendres et intenses. Il vint en elle lui procurer ce dont elle désirait tant et ce de manière intense. Il se sentait si bien qu'il poussa des gémissements de plaisir lui murmurant à quel point elle était une divine déesse. Pour la belle créature, c'était si intense qu'elle voulait que cet instant ne s'arrête jamais. Elle poussa des gémissements de plaisir bougeant telle une tigresse et lui murmurant de continuer tellement c'était divin. Ce moment continuait de manière plus rapide et intense au point que les deux amants ne pouvaient plus se quitter. Là, elle griffa sa cuisse bestialement léchant subtilement l'intérieur pour l'ébranler. Tellement le désir était intense, il se mordilla la lèvre pour tenter de se contrôler. Seulement, c'était si difficile et puis il lui était impossible de résister à une beauté si ravageuse. Elle était encore plus merveilleuse qu'auparavant. Il l'avait dans la peau. Il voulait tenter de lui parler mais ce qu'elle lui procurait le troublait inexorablement. Pour la belle apparition, sa chaleur l'exaltait complètement qu'elle rêvait de ressentir son corps contre le sien dans des moments bien endiablés et charnels. Elle le prit bestialement pour le cou mordillant sa lèvre en sang et l'embrassant sauvagement en laissant sa langue mener une danse endiablée avec la sienne pour le désorienter. Elle le voulait le voir à sa merci qu'ainsi il pourrait satisfaire la moindre de ses volontés. Elle désirait qu'il devienne totalement dépendant d'elle. Cependant, elle voulait tout de même ressentir ses attentions quitte même à arrêter le temps. Elle n'en pouvait plus d'être loin de lui. Sa stratégie se retournait contre elle. Elle avait conscience que le retour de flammes était constant dans ce genre de stratégie mais cela l'amusait encore plus. Elle savait que ce moment de plaisir et de vice serait encore plus inoubliable. Rare étaient les hommes à réussir à lui procurer autant de sensations merveilleuses. Cela la torturait en même temps car elle rêvait de retrouver Declan au plus vite. Il était séduit par la douce qu'il aimerait sentir ses lèvres contre les siennes dans un baiser bien passionné, langoureux et charnel. Elle laissa ses ongles imprégner la peau de son cou léchant les traces de sang jusqu'au haut de son torse et effleurant sa poitrine pour le torturer. Il vibrait totalement à ses attentions même il était à sa merci. Il lui tardait de voir ce qu'elle pourrait lui procurer par la suite. Il était dingue de sa douce. Elle mordilla au niveau de son bas-ventre pinçant ses fesses et titillant son intimité pour le désorienter. Il était subjugué par l'enchanteresse. Ses attentions étaient si divines qu'il en voulait bien davantage. Il se disait que sa douce colombe savait lire au plus profond de lui. C'était plus que déroutant mais il désirait voir ses fantasmes les plus inassouvis se réaliser auprès de sa douce. Il se sentait si bien auprès d'elle. Il ressentait un désir si intense que tout son corps parlait pour cette déesse. Son rêve était de voir sa belle sourire, d'admirer son regard de braise si envoûtant et troublant. Il aimait tant être en sa douce compagnie et même il avait l'impression qu'elle commençait à être de nouveau en osmose avec lui. Elle était tellement coquine, joueuse et en même temps si douce et prévenante. Il voyait en elle la femme parfaite que tous les hommes voudraient avoir à ses côtés. Elle lui faisait perdre littéralement l'esprit. Rien ne comptait désormais autour de lui si ce n'était que sa belle reine somptueuse sous ses yeux. Pour cette diablesse, il était une telle perle rare à croquer, tel un dieu grec si sexy. Ses attentions étaient d'une telle perfection et sans nom qu'elle aimerait savourer pleinement ses délicieux cadeaux. Elle l'incita à aller vers le bas de son corps afin d'enlever sa lingerie sexy et mieux titiller son intimité pour le faire bouillir de désir. Il était ébloui littéralement par ce qu'elle lui procurait. C'était tellement inhumain ce qu'elle lui faisait vivre mais en même temps si excitant. Elle savait le faire vibrer comme personne. Du côté de la belle, résister à la tentation était une torture qu'elle voulait passer à la vitesse supérieure. Cette bouille angélique le faisait craquer qu'il lui était impossible de résister à son attraction. Elle désirait lui procurer des attentions tellement sensuelles qu'il ne pourrait jamais oublier ce moment. Elle aimait jouer avec ses proies, les torturer à un tel point qu'ils ne pourraient plus jamais s'éloigner de la belle. Ainsi, elle savait qu'elle pourrait demander à ses cibles tout ce qu'elle désirait ou même leur faire avaler n'importe quoi. Avec Michael, elle voulait tout simplement lui montrer la vérité et lui faire peur. Elle aimait les voir si soumis à elle, aussi admiratif comme de voir à quel point ils étaient attentionnés envers elle. Avec ce beau gosse, c'était au-delà de ses espérances. Le rendre fou était tellement difficile car elle avait envie de céder à ce désir de plus en plus intense.

     

    Elle bougea telle une tigresse et agrippant sa cuisse avec une main pour exalter un désir des plus incontrôlables. Il était envoûté par sa belle déesse comme si celle-ci lui avait jeté un sort. Il se trouvait en plus que son regard était si troublant qu'il aimerait s'y plonger éternellement. Il aimait tant être auprès d'elle. Il lui tardait de lui procurer des attentions aussi sensuelles, divines et perverses encore et encore. Ce petit moment déjà qu'il vivait était à jamais graver dans sa mémoire. Elle lui donnait tant envie d'essayer d'autres choses ce qui jamais ne lui était arrivé auparavant. Il rêvait de pouvoir contrôler les choses et de lui montrer à quel point il était dingue d'elle. Sa douce l'inspirait. Il ne pensait jamais pouvoir ressentir ce genre de chose. La bellissima réveillait en lui un côté joueur et malicieux qu'il ne connaissait nullement. En tout cas, c'était bien plus intense que ce qu'il pensait avoir au fond de lui. Il avait cette apparition dans la peau et rien ne pouvait l'y déloger qu'il lui murmura qu'il était soumis à tous ses désirs même les plus inavouables. Ses yeux ne pouvaient s'empêcher de contempler cette splendeur. Il pensait que le bonheur absolu n'était qu'un fantasme, un idéal dont on ne pouvait s'approcher mais pourtant, elle réussissait à lui procurer ce genre de chose. En admirant sa chevelure blonde étincelante et incendiaire, ses lèvres d'une douceur et d'une sensualité incomparable et de ce regard qui n'avait de cesse de troubler et ce cou qui n'avait de cesse de réclamer la chaleur de ses doux et intenses baisers, il se disait qu'elle était la femme la plus fabuleuse, exquise, magnifique qu'il n'avait jamais rencontré. Pour cette enchanteresse, elle aimait tant l'avoir entre ses griffes qu'elle voulait encore le titiller davantage. Elle aimait donner au jeu une saveur tellement charnelle ce qui était par la suite incomparable. Elle voulait dominer les choses. Son désir le plus cher ? C'était de pousser son bellâtre au supplice pour le rendre dépendant et révéler qui elle était en réalité. Elle voulait lui casser toutes les barrières de telle sorte à ce qu'il cède à l'interdit. Elle lécha intensément son cou jusqu'à sa joue coinçant la tête de son beau gosse sur sa poitrine afin de ressentir ses exquises attentions pour le désarçonner. Elle raffollait de ses attentions qu'elle voulait en ressentir davantage et rendre les choses encore plus savoureux. Elle vibrait totalement à son contact qu'il lui était impossible de se contrôler se mordillant frénétiquement la lèvre. Il était tellement conquis par la belle qu'il lui prodigua de doux baisers exquis sur la poitrine de celle-ci la mordillant légèrement. Il n'en pouvait plus de ne pas la combler comme elle pouvait l'espérer. Elle frissonait totalement qu'elle poussa un soupir de plaisir se cambrant pour profiter pleinement de ce qu'il lui procurait. Elle fondait littéralement sous ses attentions. Cette perle rare lui procurait des attentions divines qu'elle ne voulait pas le perdre. Elle fera tout pour le garder à ses côtés. Bien sûr, celui-ci était certes celui qui ressemble à ce qu'elle avait vécu par le passé. Elle était torturée car cela lui rappelait le bonheur qu'elle rêvait au départ. En même temps Declan bouleversait tout. Il était de loin celui qui lui avait procuré tant de douceurs. Elle rêvait de le retrouver. Cependant, oublier sa vengeance était impensable. Cela l'obsédait et c'était ce qui lui avait donné la détermination de revenir dans ce monde. Elle rêvait de pouvoir dévorer chaque parcelle du corps du beau canon sous ses yeux et sur le champ. Sa stratégie arrivait à la torturer de l'intérieur. Du côté du beau gosse, il était plus que déstabilisé par cette splendeur. Il était si fasciné qu'il se plongea dans son regard effleurant doucement la jou de sa beauté puis l'approchant en la prenant par le cou. C'était si intense pour cette déesse qu'elle afficha un sourire coquin. Il lui procurait une sensation tellement exquise qu'elle désirait voir ce moment continuer sans cesse et ainsi le voir à jamais sous son pouvoir. Elle s'approcha telle une féline laissant sa jambe frôler la sienne, donnant des baisers intenses et enflammées et mordillant chaque parcelle de son torse pour l'enflammer. Il était accro aux attentions de cette perfection. Il ne pouvait pas sortir cette beauté de son esprit. Sa douce colombe était sa priorité. Il se sentait connecté à elle. Il était littéralement aux anges. Sa peau pour elle était si douce qu'elle voulait ressentir davantage sa douce chaleur. Jouer était si exaltant. Elle était consciente que cela poussait le jeu au-delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer et cela satisfaisait pleinement son égo. Elle le trouvait si charmant, prévenant et canon. C'était un prince pour elle. Il n'était pas question de le laisser s'échapper. Elle voulait pouvoir être à ses côtés et être la seule pour lui qui compte. Avec Michael, elle voyait le moyen de montrer qu'elle avait le contrôle sur son passé, sur son avenir même. Cela allait lui donner une plus grande ascendance sur Michael et ainsi lui faire perdre ses illusions plus facilement. Elle laissa sa langue parcourir sa peau douce et exquise jusqu'à son intimité en titillant légèrement le bout et laissant ses doigts transparaître tout le désir qu'elle ressentait au travers de ses caresses pour le dérouter. Il ne supportait plus d'être si loin d'elle, de cet ange malicieux qui le troublait tant, de ne pas pouvoir l'embrasser et de la combler à sa juste valeur. Elle savait l'amener vers un moment de pur bonheur. Il afficha un sourire bien coquin. Il fera tout pour combler cette femme fatale autant qu'il était heureux en passant ce moment en sa compagnie. Ce moment était tellement inoubliable et charnel qu'il ne voulait pas que cela s'arrête. Mon dieu qu'elle savait y faire avec sa moue et ce regard coquin ! Il était charmé. Il désirait tant laisser son désir submerger tout son être et l'exprimer. Il voulait bien plus que ce qu'il avait vécu avec cette beauté. Il désirait lui faire comprendre à quel point il était dingue de cette beauté et qu'elle l'avait totalement charmé. De son côté, sa chaleur était tellement exaltante qu'elle voulait passer à la vitesse supérieure. Elle ne voulait pas se détacher de ce corps de bel apollon qui la faisait chavirer. Elle avait tant d'idées coquines à l'esprit qu'elle désirait les assouvir pleinement. Elle prodigua une douceur à son nombril le mordillant jusqu'à arriver tout près de ce qu'elle désirait et griffant sauvagement son torse jusqu'au sang pour le dérouter. Il était totalement désarçonné qu'il cria légèrement. Cependant il était totalement sous son contrôle qu'il réclamait encore plus de ses instants. Pour la déesse, ce moment était incomparable qu'elle voulait voir ce qu'il était capable de faire. Elle prit à pleine main son intimité malaxant son intimité et léchant subtilement ses lèvres pour le torturer. Il était séduit qu'il poussa des gémissements de plaisir. Il la désirait tellement que chaque parcelle de son corps frissonnait inexorablement. Pour la belle créature, il était la perfection. Elle savourait l'effet qu'elle procurait sur lui. Elle ne pouvait plus se passer de la douce chaleur de son bellâtre. Elle ne voyait qu'un seul moyen pour passer à la vitesse supérieure à savoir de faire monter la pression pour mieux le faire bouillir d'un désir incomparable.

     

    Elle griffa le bas de son dos mordillant le creux de son cou et laissant sa main remonter le long de sa jambe jusqu'à son intimité pour le déboussoler. Il fondait davantage sous ses attentions sensuelles qu'il se mordilla intensément la lèvre. Elle lui faisait un effet indescriptible. Il ne pensait pas être cet homme qui se trouverait en face de cette perfection faite femme mais pourtant il était à ses côtés. Il aimait tant le destin tout d'un coup que toutes ses questions qu'il se posait s'envolèrent en un clin d'oeil. Pour elle, il lui procurait un bien incomparable qu'elle voulait le garder à tout jamais. Elle savait qu'elle attirerait la jalousie de nombreux êtres surnaturels en faisant ce qu'elle faisait en particulier Nina mais aussi par la manière dont elle était revenue auprès des vivants et cela lui était égal bien au contraire. Elle voulait même leur montrer à quel point elle avait gagné et qu'elle pouvait changer le monde. Elle s'approchait grandement de son objectif de pouvoir donner une bonne leçon mais elle devait tenir la bonne distance. Elle avait conscience qu'elle utilisait la bonne stratégie pour arriver à ses fins. Elle guida les mains de celui-ci vers ses cuisses et ses hanches tout en mordillant ses lèvres coquinement et lui faisant un clin d'oeil pour le provoquer. Elle voulait le rendre tellement dingue qu'il rêverait de recommencer ses moments encore et encore y pensant même la nuit. Il était complètement admiratif rien qu'en voyant ce corps aussi délicieux et d'une splendeur à couper le souffle qu'il se laissa faire se montrant même audacieux en approchant de l'intimité de la belle. Elle était aux anges avec ce qu'il lui procurait qu'elle poussa un gémissement de plaisir. Il aimait tant la voir heureuse et comblée que cela l'incitait à être davantage joueur et coquin. D'ailleurs, il effleura le bas du dos de la belle créature s'approchant de son oreille en lui murmurant à quel point il la trouvait sublissime, qu'elle était ce qu'il y avait de plus beau à contempler en ce bas monde. Il ne pouvait s'empêcher d'ajouter qu'elle était un ange tombé du ciel qui le rendait le plus heureux au monde. Il était devenu totalement accro à elle, à son charme des plus renversants. Il l'aimait de tout son être, de toute son âme. Du côré de la diablesse, elle était comblée au-delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer. Elle rêvait de passer à la vitesse supérieure et de vivre cet instant torride mais ce n'était pas le moment adéquat. Elle n'en pouvait plus de ne pas aller plus loin. Cependant, elle savait que le jeu pouvait avoir un effet pervers mais elle aimait tant aussi cela. De plus, plus cela continuait sur la frustration et plus le moment serait inoubliable. Elle posa son front contre le sien l'effleurant et griffant le début de son avant-bras pour le titiller. Elle voulait tant casser toutes ses barrières de résistance et donc voir ce qu'il était capable de faire. Elle voyait déjà que ce jeu entre eux deviendrait le plus magique et le plus inoubliable qui soit qu'ils redemanderaient à le vivre encore et encore. Cela sera encore plus jouissif de le faire redescendre sur terre. Il était complètement raide dingue. De plus, il n'en pouvait plus de la savoir si loin et de ne pas pouvoir l'embrasser, de ne pas pouvoir sentir sa douce chaleur sur ses lèvres comme son corps tout entier. Il désirait lui montrer à quel point il pouvait jouer et qu'elle était une source d'inspiration intarrissable. Elle sentait que c'était le moment, le bon moment pour passer aux choses sérieuses. Elle avait tant envie de céder à la tentation et de le croquer sur le champ tellement elle admirait la réaction de son beau gosse. Elle était déterminée à laisser un souvenir tellement inoubliable que le beau brun serait obsédé par elle laissant tout ce qu'il y avait derrière lui et étant encore plus coupable de ce qu'il avait fait avec Nina.

     

    Elle bougea au plus près de son corps kidnappant sa taille avec sa jambe en le serrant le plus possible au point que cela en était étouffant, léchant frénétiquement son avant-bras et procurant une douceur à son oreille pour le faire bouillir de désir. Il était totalement déstabilisé et troublé par cette apparition. L'ondulation troublante, exquise et exaltante du corps de cette belle créature le fascinait plus que tout. Elle était d'une telle beauté à couper le souffle. Il était soumis à cette belle colombe. Son doux parfum enivrait totalement ses sens et le rendait dingue. De son côté, sa chaleur enivrait littéralement chaque parcelle de son corps qu'elle voulait le rapprocher davantage pour le garder auprès d'elle à tout jamais. Elle l'incita à enlever sa lingerie en guidant ses mains sur tout son corps pour le tenter. Il était totalement émoustillé par cette enchanteresse qu'il couvra la belle de baisers aussi enivrants qu'exquis sur sa poitrine, enlevant sa lingerie et caressant son corps du bout des doigts jusqu'à ses fesses pour la faire frémir. Il désirait que ce moment dure à tout jamais. Il ne pouvait plus se passer de cette divinité. Si jamais elle désirait quoi que ce soit, il réaliserait le tout sans poser la moindre question. Tellement ce qu'elle vivait était inoubliable et exquis, elle se cambra pour savourer ce moment sensuel. La douceur de ses doigts sur son corps la faisait tant frissonnait qu'elle ressentait à quel point il la désirait. Les deux amants étaient attirés de manière intense, tels des aimants. Ils ne pouvaient se détacher l'un de l'autre. Elle désirait encore plus le posséder, lui faire vivre cet instant torride. Pour arriver à ses fins, elle le torturerait d'une manière intense pour qu'à la fin ce moment soit marqué au sein même de l'histoire toute entière.

     

    Elle griffa le haut de sa poitrine jusqu'en sang amenant son bellâtre dessus et griffant l'arrière de sa cuisse pour le désarçonner. Il était tellement déstabilisé qu'il voulait la ressentir près de lui à tout jamais. Pour elle, c'était tellement intense ce qu'elle vivait que de se contenir n'était plus possible. Elle laissa sa langue parcourir l'intérieur de sa cuisse le mordillant subtilement et se plongeant dans son regard malicieusement pour l'ébranler. Le désir envahissait chaque parcelle de son être qu'il poussa un gémissement de plaisir plus qu'intense. La belle diablesse était complètement enflammée par ce bel apollon. Elle désirait faire monter petit à petit la température afin d'arriver à ce qu'elle désirait tant. Elle malaxa sulfureusement son intimité faisant des va et viens torrides avec ses mains léchant le dessus de sa main et procurant une douceur à son index pour l'enflammer. Il était tellement conquis par cette déesse et par ses attentions aussi parfaites rendant jaloux les dieux de l'Olympe en personne qu'il poussa un léger soupir de satisfaction. De son côté, la déesse avait tellement chaud vu les attentions que celui-ci procurait qu'elle voulait le faire vibrer en retour. Ainsi, il redéfinira complètement ses rêves et ses fantasmes les plus inassouvis en pensant à elle constamment. Elle titilla son menton avec ses lèvres les mordillant pour l'apâter. Elle voulait voir à quel point il la désirait. Il rêvait plus que tout de vivre cet instant mémorable et de pouvoir la prendre dans ses bras. Il désirait tant pouvoir la sentir contre lui. Ce serait pour lui le cadeau le plus merveilleux qui soit. Il était tellement torturé qu'il embrassa la belle en laissant transparaître tout le désir et la passion qu'il ressentait à son égard. Elle aimait tant la douceur exquise de ses lèvres sur les siennes qu'elle voulait y rester le plus longtemps possible en ressentant ses attentions sur tou son corps. Jamais elle ne s'était sentie aussi bien qu'en cet instant. Elle prolongea son baiser le rendant bestial en mordillant sa lèvre en sang et la léchant jusqu'à atteindre son cou pour le déstabiliser. Il fondait sous ses attentions exaltantes étant totalement séduit par cette beauté exquise. Il n'arrivait toujours pas à croire qu'une femme à la fois tendre et joueuse puisse exister mais pourtant, elle était bien présente. Il n'aurait jamais cru qu'elle soit ainsi, et il prenait plaisir à être à ses côtés. Il était raide dingue d'elle. Comment une femme aussi parfaite pouvait s'intéresser à lui ? Il se posait la question sans cesse. Elle l'incita à titiller son intimité malaxant sulfureusement le sien et procurant une douceur à son bas-ventre pour l'exciter. Ses attentions étaient tellement parfaites qu'il désirait en avoir bien davantage. Elle réussissait à le combler au-delà de tout ce qu'il pouvait imaginer. Elle vivait de son côté un tel enchantement de saveurs qu'elle poussa des gémissements de plaisir lui murmurant que son beau canon la comble au-delà de tout ce que le commun des mortels puisse concevoir. Elle avait conscience qu'en l'encourageant et le complimentant, elle pouvait arriver plus facilement à vivre à ses côtés cet instant plus que torride. Il raffollait plus que tout des paroles exquises de sa belle enchanteresse. Il était en train de défaillir face à elle. Il était d'autant plus charmé d'écouter cette voix sensuelle. C'était d'ailleurs la première chose qui l'avait séduite. Il trouvait même que cette splendide créature aux courbes généreuses était la plus belle merveille au monde et qu'elle devait être comblée telle la reine qu'elle était. Il était encore plus inspiré pour jouer avec cette créature qu'il afficha un sourire angélique et coquin. La belle tentatrice aimait encore plus cette situation, comment les choses se déroulaient. Ce sourire était à croquer qu'elle lui donnait encore plus envie de le dévorer tout cru sur le champ. Elle était d'autant plus attiré par ce beau gosse. Il lui était capable de résister à une attraction aussi magique tout comme lui pour elle en cet instant. Rien ne pouvait entraver ce qui était en train de se dérouler.

     

    Il descendit malicieusement au plus bas de son intimité en embrassant au niveau de l'intérieur de sa cuisse et remontant lentement le long de sa jambe. Il voulait lui procurer des attentions que jamais elle n'aurait pu avoir auparavant. Avec tout ce qui arrivait, il pensait qu'il n'était pas là en train de procurer ses divines attentions à sa belle apparition mais la chaleur de sa peau si exaltante sous ses caresses et ses baisers le ramenaient à cette réalité si merveilleuse. Le désir qu'elle ressentait était tellement incontrôlable. Résister à la tentation était mission impossible. Ne pas profiter d'un tel moment si magique auprès de son beau brun serait criminel. Elle avait toujours eu l'intention d'être dans les bras de cette splendeur et ce depuis toujours. Enfin, elle pouvait assouvir ses désirs les plus fous. Pour lui, le fait de ne pas la voir sourire, de ne pas voir ses yeux étincelants noisettes et captivants pétiller de bonheur était juste scandaleux. Il désirait être à ses côtés. Elle avait tellement de classe et de charme. Il ressentait certains sentiments qu'il ne comprenait pas et il aimerait pouvoir davantage les exprimer. C'était le moment. La chaleur enivrait totalement la belle créature qu'il lui tardait d'arriver à cet instant torride et charnel. Elle avait le moyen d'arriver à l'influencer, de pouvoir être la seule auprès de lui. Ce beau canon eclipsait totalement tout ce qu'elle avait pu vivre jusqu'ici. Elle voyait en lui un homme tellement prévenant, attentionné et davantage. Cependant, elle vit en lui ce côté coquin, meneur et décidé et là, cela la faisait davantage craquer. Il était l'évolution qu'avait besoin le monde. La comparaison avec ce qu'elle avait vécu était si évident mais elle devait garder la tête froide. Elle comptait lui montrer à quel point il n'existait pour lui qu'elle dans ce monde et qu'elle serait son essentiel. Elle n'en pouvait plus d'être si loin de lui et c'était la même chose pour cet ange. Ils bouillonnaient tellement de désir qu'ils ne demandaient qu'à l'exprimer le plus vite possible. C'était le moment de passer à la vitesse supérieure.

     

    Elle malaxa perversement son intimité le léchant innocemment puis la prenant à pleine bouche et faisant des va et viens torrides pour le torturer. Il avait l'impression d'être sur une ile paradisiaque voyant cet océan étincelant de bonheur et admirant la femme qu'il avait auprès de lui. C'était tellement intense qu'il gémit d'un plaisir inégalable. Elle lui faisait un effet de fou. Il était complètement à sa merci qu'il murmura à l'oreille de sa douce colombe de recommencer tellement c'était magique. La réaction de son bel apollon la satisfaisait au-delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer, qu'elle était inspirée. Elle avait tout pleins d'idées coquines dans son esprit voulant le combler et l'avoir totalement sous son influence. Elle voulait l'enflammer mais en même temps, c'était trop dur d'attendre. Il lui faisait tellement envie. C'était comme un feu qui animait tout son être s'embrasant à son contact. Elle désirait ressentir son corps contre le sien et ses attentions tellement délicieuses à tout jamais. Elle ne pouvait plus s'en passer. Elle se tourna s'allongeant en serrant son emprise avec ses deux jambes tel un étau sur sa taille que c'était à en couper le souffle, léchant frénétiquement sa joue et griffant l'arrière de sa cuisse jusqu'à son dos pour le déboussoler. Il était totalement raide dingue de ses attentions qu'il lui murmura à quel point elle était la femme la plus resplendissante au monde avec des courbes de rêve à faire palir les dieux de l'olympe et qu'il rêvait encore de ressentir davantage d'attentions de sa part. Elle voyait qu'elle s'approchait du but. Il était si heureux de dire ce qu'il ressentait mais en même temps il était si coquin. Ainsi, il lui murmura par la suite qu'il rêvait de l'entendre prononcer son nom pendant leur moment. Elle aimait le voir totalement sous son influence rien qu'en entendant ses mots les plus doux qui soit. Elle raffollait davantage de ses compliments qu'elle baissa la tête en feignant de rougir pour mieux le toucher. Elle désirait le laisser croire qu'il était en train de l'amadouer. Ainsi, elle pourrait mieux le piéger. Du côté du beau brun, la voir aussi touchée l'atteignait totalement. Il était totalement conquis par la belle en voyant ses joues rouges. Cela lui donnait un côté d'autant plus craquant pour lui. Il se disait même que la douce colombe était toujours là au fond d'elle. Cela le comblait à un point indescriptible. Il était totalement séduit par sa belle créature. Il embrassa le front de sa belle puis lui prodigua un baiser plus que passionné et descendit ensuite le long de son corps. Elle était totalement attirée, séduite et intriguée par son beau gosse. Lui était plus qu'heureux de lui prodiguer tout ce qu'elle désirait. Il voulait continuer encore et encore. Elle griffa bestialement son torse le mordillant par endroit jusqu'à tout près de son intimité et sa cuisse pour le désorienter. Il était totalement perdu, troublé et désorienté. Il n'en pouvait plus d'être si près de vivre un tel instant magique et d'être encore si loin d'elle. Elle le torturait littéralement avec ses attentions d'une douceur inoubliable. Elle aimait avoir son beau gosse en son pouvoir qu'elle comptait le torturer encore plus. Elle l'incita totalement à lui procurer une douceur à son intimité alors qu'elle mordilla son cou le léchant frénétiquement jusqu'à sa joue pour le déboussoler. Elle lui procurait un bien fou qu'il était incapable de lui résister. Il était plus que conquis. Il combla sa belle la titillant subtilement avec sa langue au niveau de l'intérieur de sa cuisse. Elle était littéralement aux anges qu'elle poussa un gémissement de plaisir. Elle sentait que son beau gosse avait lu en elle connaissant les endroits qui la faisait tant vibrer et chavirer. Il faisait partie de ses hommes qui lui faisait vivre un moment tellement charnel que c'était à graver dans les mémoires. Elle désirait vite passer aux choses sérieuses afin de pouvoir retrouver Declan. Elle était conquise par ce bellâtre. Il était un véritable prince à ses yeux. Pour lui, elle était prête à tout. Elle le voulait plus que tout. Elle effleura le bas de son corps avec sa jambe laissant sa langue parcourir l'intérieur de sa cuisse et remontant le long de son corps en bougeant telle une féline pour l'enflammer. Il frissonnait grandement d'un désir plus qu'incontrôlable. Elle aimait tant sa douce chaleur qu'elle voulait le garder tout contre elle le plus longtemps possible. Il voulait montrer à son amante à quel point il était conquis par sa beauté, par son charme, sa gentillesse, son côté joueuse et qu'elle était pour lui son essentiel. Il procura de nouveau une douceur à son intimité puis remontant jusqu'à son nombril. Elle savourait tant cette attention aussi divine et délicieuse qu'elle se cambra pour savourer pleinement ce moment magique. Le voyant tellement accro à sa personne, celle-ci était davantage séduite, curieuse et attirée par ce beau jeune homme. Leurs corps bouillonnaient littéralement tellement leurs désirs les submergeaient. Il était inévitable que leur moment aussi torride que charnel, sensuel et torride approche.

     

    Michael avait conscience qu'il n'aurait pas dû céder à cette attirance qu'il ressentait en ne sachant pas totalement la vérité sur ce qui était arrivé à sa belle blonde mais c'était impossible. Elle était encore plus délicieuse, resplendissante, exquise, malicieuse. Ce moment auprès de cette sorcière l'avait profondément marqué. Elle réussissait à réveiller des instincts inédits. Il était torturé. Avec Cassandra, il était pleinement heureux désirant la garder à tout jamais dans ses bras. Il était obsédé par cette divinité. Son instinct de joueur se réveillait. Il rêvait de bien plus que ce qu'il avait au départ. La belle créature sous ses yeux l'inspirait de se dépasser comme personne. Il n'avait qu'elle dans ses pensées. Peu importe ce qui avait pu arriver pour la belle, il sera toujours à ses côtés et prêt à la combler comme à l'aider. Il était incapable de résister à cette attraction qu'il ressentait pour elle. Il se sentait en confiance avec elle et tellement bien en sa présence. Il avait l'impression de vivre un rêve mais pourtant c'était réel. Il ne pouvait plus se détacher de Cassandra tellement l'effet qu'elle lui faisait était le plus indescriptible qui soit. La belle diablesse l'obsédait littéralement. La belle déesse voyait enfin ce qu'elle désirait s'accomplir. Il embrassa coquinement la joue de sa douce atteignant ses lèvres en les titillant et mordillant le creux de son cou. Il désirait lui prodiguer les divines et délicieuses attentions qu'une reine pouvait recevoir afin que celle-ci l'ait également à l'esprit. Cette beauté fascinante et ensorcelante le séduisait plus que tout. Elle voulait ne faire plus qu'un avec son beau gosse. Sa stratégie se retournait de plus en plus contre elle. Elle ne pouvait plus contenir le désir qu'elle ressentait à son égard. A force de jouer, elle s'était littéralement brûlée les ailes. Elle lécha son avant-bras remontant à son épaule et son cou le mordillant pour le désorienter. Il était totalement charmé par la belle frissonnant sous son doux contact qu'il afficha un sourire radieux. Elle griffa l'arrière de son cou léchant le haut de son torse et pinçant ses fesses pour l'ébranler. Il était plus que subjugué par sa belle tentatrice qu'il lui murmura qu'il était sien à tout jamais. Il caressa les cheveux de sa belle descendant le long de son cou si doux et délicat puis de son bras et le léchant subtilement. Son attention enivrait plus que tout la belle qu'elle se mordilla intensément la lèvre de désir. Tellement conquis, il effleura la cuisse de sa douce colombe remontant lentement le long de son ventre et de sa poitrine en l'espaçant de baisers tendres et la mordillant subtilement par endroit. La divine diablesse était presque au septième ciel profitant de l'instant merveilleux et inoubliable en descendant sa main le long de son dos agrippant sa cuisse et procurant une douceur à son oreille afin de vivre le plus longtemps possible cet instant. La peau de celle-ci était pour son beau brun d'une douceur indescriptible et intense. Il voulait laisser ses mains sur sa peau le plus longtemps possible afin de découvrir ce corps d'une telle perfection qui le charmait littéralement. Elle voulait de son côté lui faire perdre littéralement le contrôle, casser ses barrières qui l'enchainait mais c'était une telle torture en vue des sentiments qui étaient de plus en plus grands.

     

    Elle le bascula sur le dos laissant sa langue toucher le bout puis parcourant son intimité entièrement et faisant mine de le prendre en bouche pour le provoquer. Il la mettait complètement au supplice. Il la désirait plus que tout au monde qu'il lui tardait de montrer à quel point il la rendait dingue. Elle aimait se comporter telle une diablesse et qui plus est une allumeuse. Entre les deux c'était tellement torride et chaud. Elle raffolait tant de cette ambiance et elle comptait bien le garder. En effet, elle aimait s'adonner aux joies du plaisir et du vice. Du côté du beau canon, il ne pouvait s'empêcher de contempler la belle et somptueuse créature. Mon dieu qu'elle était parfaite à ses yeux. Inspiré, il lui murmura à l'oreille de continuer à le combler tellement elle était délicieuse, ravissante, renversante, troublante et parfaite. Il était littéralement séduit qu'il était prêt à lui révéler tout ce qu'il ressentait à son égard. Elle était de son côté tellement sur un nuage qu'il était temps de se montrer encore plus coquine et lui montrer qu'elle était la seule susceptible de pouvoir réaliser le moindre de ses rêves et fantasmes. Le bel ange était pour la douce si séduisant, attentionné, parfait au regard captivant et littéralement de braise. Elle désirait le tenter davantage et à force d'être à ses côtés, elle savait ce qu'il aimait. Elle lui murmura à l'oreille la titillant avec ses lèvres que s'il l'enflammait davantage, elle lui ferait goûter à des plaisirs tellement inoubliables, magiques, d'un plaisir inégalable qu'il en deviendrait accro et en redemanderait sans cesse pour le déboussoler. Elle désirait plus que tout de marquer les esprits. Au vu à quel point il était en train de rougir, sa mission était une entière réussite. Pour le bellâtre, la déesse somptueuse occupait ses pensées. Rien n'arrivait à l'enlever de son esprit. Chaque parcelle de son corps parlait pour lui. Il ressentait un désir des plus immenses que c'était une torture de ne pas céder. Elle procura une douceur à son index léchant l'intérieur de sa main et faisant de nouveau des va et viens torrides avec son intimité pour le faire bouillir de désir. D'ailleurs son désir était à un tel point inexorable tellement la belle lui procurait un bien fou. Il était totalement déstabilisé par la belle. Il désirait lui montrer qu'il lui appartenait corps et âme et qu'il pouvait lui faire voir de merveilleuses choses. A jamais, il souhaitait la voir heureuse. Elle aimait tant le provoquer, lui prodiguer des attentions aussi enivrantes, exaltantes, délicieuse et même davantage. Avec ce qu'elle faisait, elle était davantage troublée et séduite par lui. Elle le désirait aussi plus que tout. Un rien la faisait chavirer que ce soit son corps de beau gosse, ses lèvres exquises, sensuelles et sexy ou même la manière dont il était prévenant et attentionné à son égard. Elle voulait tout avoir de lui et le croquer sans cesse, l'emmenant sur des chemins du vice.

     

    En cet instant, Michael était sur un petit nuage où tout l'extérieur ne pouvait l'atteindre. Il n'y avait que sa belle créature en tête. Il était seul auprès d'une femme parfaite, sensuelle, coquine, malicieuse. La voir aussi tentatrice le rendait encore plus joueur et coquin. Il prit sa jambe tout près de lui remontant des baisers tendres et fougueux sur tout le long jusqu'à arriver à l'intérieur de sa cuisse et son intimité en titillant avec sa langue et du bout des doigts. Il aimait tant la voir heureuse, c'était même le plus beau des présents. La retrouver était tout ce qui comptait et maintenant, il envisageait l'avenir. Ressentir son corps près du sien le rendait davantage fou de bonheur. Jamais il ne s'était aussi bien auprès d'une femme et depuis un moment. C'était même déroutant vu qu'il s'était sentie sur un nuage auprès de Nina. Les sentiments le tourmentaient de plus en plus. Il voyait en cette sublime créature sous ses yeux une femme que beaucoup d'hommes rêveraient d'avoir à leur côté. Il avait rêvé de rencontrer une telle déesse et c'était fait. Il pouvait exprimer ses sentiments, dire absolument tout et c'était le rêve. Seulement la sensation d'avoir cette belle apparition auprès de lui l'emmenait à céder à tous ses envies sans penser à ce qu'il pourrait se passer par la suite. Au fur et à mesure des attentions du beau canon, le désir que ressentait la belle diablesse allait au-delà de ce que la limite du commun des mortels pouvait supporter. Ce qu'il lui procurait était tout simplement divin, un océan de bonheur qu'elle rêvait de le ressentir le plus longtemps possible. Elle n'avait pas de mots pour décrire cette belle sensation. L'effet qu'elle lui procurait était immense. Elle tenait à garder cet homme parfait à ses côtés et ce par tous les moyens possibles pour assouvir ses désirs pour le moment. Elle mordilla ses lèvres l'incitant avec sa main à titiller son intimité puis à effleurer ses fesses pour le désarçonner. Ainsi il s'exécuta prodiguant une douceur inoubliable pour une telle beauté absolument sublissime. Il voulait qu'elle soit la plus heureuse qui soit. Il était capable de tout faire pour réaliser son souhait et peu importe les moyens employés. C'était l'essentiel pour lui. C'était pour la belle reine tellement merveilleux qu'elle poussa des gémissements de plaisir un peu plus intense. Cela comblait de bonheur le bellâtre qu'il continua accélérant du bout des doigts. C'était si divin et parfait que ses gémissements s'accéléraient. Jamais elle n'avait pris un tel plaisir auparavant. Il était à ses yeux un tel dieu. La chaleur était torride entre les deux, c'était même au-delà de tout ce que l'on pouvait imaginer. Elle désirait tant ressentir son beau gosse en elle, qu'il la fasse vibrer comme personne. Elle savait qu'il pourrait lui procurer le meilleur des plaisirs. Elle voulait tant le croquer. Attendre était insupportable. Pour lui, il vibrait tellement sous son contact que lorsqu'elle prenait du plaisir, il en prenait également. Les deux ne faisaient plus qu'un. Elle laissa son index parcourir sa poitrine et chaque parcelle de son corps en guise d'invitation pour le captiver. Seulement avec ce qu'elle faisait, elle se torturait bien davantage. Il était tellement dingue et accro par cette douce splendeur désirant ressentir ses attentions si enivrantes de la part de celle-ci. Il ne pouvait rien refuser à cette beauté fatale aux courbes tellement envoûtantes et troublantes. Cette apparition était venue rien que pour lui. Il se sentait encore plus chanceux d'être auprès de cette reine. Il désirait lui montrer à quel point elle était parfaite et qu'elle représentait la femme la plus splendide sur cette Terre. Elle bougea telle une tigresse incitant le beau gosse à caresser tout son corps, l'amenant sur sa poitrine afin d'en ressentir ses attentions et griffant sa jambe pour l'exciter. Il avait tellement chaud. Il trouvait que c'était inhumain de l'amener à ressentir de telles sensations. Il voyait bien qu'en plus de la divine femme angélique devant lui, il y avait une véritable diablesse et tentatrice en elle qui ne demandait qu'à vivre la plus intense des perversions. Il voulait tellement passer à l'acte et vivre un instant exceptionnel auprès de cette belle créature. De son côté, elle aimait tant le voir si séduit par sa personne. Même si elle s'approchait grandement de son objectif, il n'était pas encore totalement sous son influence. Elle désirait le voir tellement au supplice qu'il voudrait la croquer sur le champ. Elle procura une douceur à son nombril donnant un coup de langue pervers sur son torse et bougeant telle une diablesse pour le titiller. C'était tellement sensationnel, enivrant et sensuel qu'il la couvrit de baisers sur sa poitrine effleurant ses cuisses et ses fesses. Sa chaleur était pour la belle créature si exaltante, renversante, troublante et divine. Il y avait tellement de mots qu'elle en était troublée. Elle voulait faire qu'un avec le corps de beau mâle sous ses yeux et rester à tout jamais dans ses bras.

     

    Michael se sentait tellement désemparé et perdu avec tous les évènements récents de par son enquête comme le fait d'avoir été piégé par Lauren avec un sort qui l'aurait amené à tuer sa dulcinée ou même d'avoir vécu un moment magique avec Nina, d'avoir vécu quelque chose d'unique avec sa belle et sa douce enchanteresse brune ou en cet instant même. D'ailleurs, cette femme sous ses yeux le désarçonnait comme personne. Elle réussissait à lui faire oublier tous ses doutes, ses questions rien que par sa présence et le fait de l'avoir dans ses bras. Cassandra se sentait tellement chanceuse d'être aux côtés de son bellâtre. Elle était encore plus conquise par lui. Il l'embrassa au niveau de son épaule remontant le long de son cou et effleurant ses fesses jusqu'à remonter à son dos pour l'émoustiller. Il désirerai tant laisser ses mains sur son corps si merveilleux et resplendissant en y allant lentement pour mieux ressentir la douceur de sa peau. C'était plus que sensuel et exaltant pour la belle déesse qu'elle l'emmena à descendre le long de son corps pour passer aux choses sérieuses. Il désirait que cet instant magique ne s'arrête jamais. Totalement séduit, il procura une douceur au niveau de son nombril et caressant ses cuisses. Elle ne pouvait plus se passer de cette douce et enivrante chaleur. C'était tellement intense et mémorable qu'elle se mordilla coquinement la lèvre d'un désir insoutenable. Elle fera tout pour que cet instant dure le plus longtemps possible. Elle prit ses mains avec l'une des siennes les mettant à l'arrière et lui murmurant à l'oreille que s'il reste sage, elle prendra son intimité le plus longtemps possible pour lui procurer une douceur de tous les diables et qu'il pourra réaliser avec sa reine tout ce qu'il a toujours désiré pour l'allumer. Il était tellement ébloui par cette enchanteresse. Il se sentait tellement veinard d'être tombé sur une telle perle rare. Elle aimait prendre le contrôle des évènements et particulièrement lors des moments torrides et charnels. Si elle voulait qu'un souhait soit réalisé de suite c'était de rester dans ses bras, de continuer à ressentir ses douces attentions et la chaleur de ses baisers. Elle prit son intimité à pleine bouche faisant des va et viens torrides et donnant un coup de langue bestiail remontant de l'intérieur de sa cuisse pour le rendre dingue. Ainsi, il voudra goûter au plaisir de la chair et du vice. Il s'approcha du septième ciel qu'il en poussa des gémissements de plaisir des plus incomparables. De son côté, son corps parlait pour elle tellement le désir envahissait tout son être qu'elle ne pouvait plus se contrôler. Elle voulait le croquer encore et encore. Le beau canon voyait bien qu'elle aussi n'en pouvait plus d'attendre et il était plus que satisfait. Il comptait l'affâmer à son tour. Jamais il n'aurait pensé ainsi au départ. Il se surprenait mais la belle créature lui inspirait des pensées des plus coquines. Il frappa légèrement gêné ses fesses embrassant coquinement sa joue et atteignant ses lèvres. C'était tellement inoubliable et agréable pour la belle créature. Elle adorait quand il lui faisait ce genre de choses. Elle en réclamait encore. Il aimait tant le jeu à ses côtés et il aimerait plus que recommencer. Pour la tentatrice, le jeu prenait fin. Il fallait passer aux choses plus sérieuses.

     

    Elle joua diaboliquement de sa poitrine tout contre son corps de manière sensuelle et griffant ses cuisses pour l'envoûter. Il était plus qu'hypnotisé et troublé par cette beauté fatale. Ses attentions étaient pour lui le prélude d'un moment inoubliable et intense, une douce mélodie qu'il ne cesserait jamais de jouer et d'en réclamer à l'écouter à tout jamais. Il la désirait plus que tout. Il la voulait tellement à ses côtés et il était prêt à n'importe quoi pour cela. De son côté, elle voulait toute son attention et de manière inconditionnelle. Elle lécha son avant-bras mordillant son épaule et laissant une trace au creux de son cou pour l'allumer. Il ressentait un désir des plus inextricables pour sa douce colombe qu'il poussa un gémissement de plaisir. Elle lui faisait un bien plus qu'incomparable qu'il lui tardait de savoir quelles surprises elle pouvait sortir. C'était une telle torture que le désir la rongeait inexorablement de l'intérieur. Pour lui aussi, il était torturé de l'intérieur. Elle lui faisait une envie de dingue. Jamais il n'avait ressenti une telle chose auparavant, une telle attraction des plus animales. Il était plus que temps de laisser parler leur désir l'un pour l'autre.

     

    Elle bougea telle une diablesse et une lionne s'approchant dangereusement de son intimité et guidant les mains de son bellâtre sur son corps pour le mettre au supplice. Voyant qu'elle s'approchait de son intimité, il était littéralement sous son emprise qu'il attendait patiemment le moment où il ne ferait qu'un avec sa belle enchanteresse. Elle raffolait de sa réaction mais ce qui lui importait c'était de le croquer tellement son corps laissait transparaître le désir qu'elle ressentait pour lui. Elle serra encore plus son emprise au niveau de sa taille que cela en était étouffant, à couper le souffle et augmentant la cadence pour le faire bouillir de désir. Il était tellement admiratif, fasciné par cette beauté tout droit sorti des rêves, une femme fatale que beaucoup d'hommes aimeraient rencontrer, le regardant avec tout ce qu'il pouvait ressentir pour elle. Les deux passèrent finalement à l'acte dans un instant plus que torride et charnel. La belle déesse tout en accélérant ses mouvements guida les mains de son canon sur son corps pour mieux l'inciter à la caresser et de manière intense. Elle voulait le rendre totalement fou de désir alors qu'elle lui prodiguait un instant de plaisir intense et mémorable. Elle sentait aussi ce bien-être, un tel moment de moment et de plaisir monter de plus en plus en elle. Entre les deux amants, c'était un moment tellement magique. Jamais Michael ne pourrait oublier un tel moment y repensant sans cesse. Il ne pouvait rêver mieux que de telles retrouvailles. Les deux étaient en parfaitement harmonie. Il était sur le point d'exploser tellement il était heureux. Ce moment était tellement unique et comptait telement pour lui. Il était tellement comblé de la voir aussi heureuse. C'était un cadeau tellement inestimable pour lui. Cassandra était en train de transformer sa vie. C'était d'ailleurs pour cela qu'il voyait en la belle une femme plus que parfaite. Il aimait tellement la serrer dans ses bras, la ressentir tout contre lui. Elle aussi aimait l'avoir tout contre elle. Ses moments de perversion et de tendresse en même temps unissaient ses deux amants dans un instant tellement torride et charnel. Elle était de son côté au septième ciel qu'elle poussa un cri de plaisir plus que mémorable. C'était tellement mieux que ce qu'elle avait imaginé. Elle atteignit le septième ciel et même au-delà. C'était tellement mémorable. Elle désirait revivre cet instant encore et encore. Elle ne voulait pas que cela s'arrête loin de là. Seulement, il était temps de passer à son plan et de le mettre devant le fait accompli. Lui vivait un des moments les plus merveilleux de son existence mais en même temps, il savait qu'il y avait cette part de mystère concernant la belle et son changement de comportement. Il se sentait coupable d'avoir vécu ce qu'il avait vécu auprès de Nina mais en même temps, il rêvait de la retrouver. Il était perdu. Epuisée, elle vint lui murmurer à l'oreille que Cassandra était morte réellement et que la personne qu'il voyait sous ses yeux était une sorcière datant des années 1940 de Bordeaux ayant pris sa place. Pour Michael, c'était le choc qu'il ne savait plus quoi faire ne bougeant même pas. Elle aimait tant la réaction de son bellâtre que maintenant, elle pouvait le laisser en plan et partir vers sa destinée. Qu'allait-il se passer entre eux ? Que comptait faire Michael ? Allait-il s'opposer à Cassandra ? Pensera-t-il qu'il y a un moyen de ramener sa dulcinée parmi les vivants ? Que comptait faire Cassandra ? Allait-elle le laisser en plan ? Allait-elle lui donner une autre leçon ? Pourra-t-elle retrouver Declan ? Comment se passeront les retrouvailles ?

     

     

    Du côté de l'extérieur, la surprise était au rendez-vous. Penelope et Melody n'avaient jamais pensé qu'un obstacle se présenterait à elles et Piper qui plus est. Penelope pensait que le tout allait si bien vu qu'elle avait influencé sa proie à savoir Melody mais vue la réaction, la prudence était de mise. Seulement, avec Piper sous leurs yeux, son plan était légèrement remis en question. En s'occupant d'autres missions, cela permettait comme un effet boule de neige de laisser Cassandra accomplir sa mission. Elle en avait encore plus marre de voir les règles interférer dans ses décisions. Elle rêvait finalement que le libre-arbitre soit aussi accordé pour les anges. D'ailleurs, de ce côté-là, d'autres anges rêvaient de pouvoir goûter à ce libre-arbitre mais beaucoup n'osaient pas se montrer. Ils étaient discrets sur leurs réels désirs. D'autres par contre étaient actifs et recherchés. Elle leur avait dit qu'elle était leur première ligne avant de passer à l'étape suivante. Ainsi, le fait que Cassandra soit présente dans ce monde était un moyen d'atteindre ce rêve. Elle avait conscience que beaucoup voudraient empêcher de voir la destinée de Cassandra s'accomplir mais avec Melody, elle savait qu'elle pouvait atteindre son but. Elle avait conscience que pour obtenir pleinement la confiance de sa proie Melody, il fallait lui donner un objectif commun et neutraliser Piper était l'idéal. Elle comptait lui prouver qu'à deux, c'était le bon moyen pour atteindre leur rêve. Elle se montrera solidaire et déterminée pour réussir sa mission. Avec Piper, Penelope était à la fois ravie de pouvoir grâce à la situation influencée Melody mais en même temps, cela faisait ressurgir des éléments du passé. En effet, Penelope était la personne qui devait guider Piper, l'amener sur la bonne voie mais les choses s'étaient passées autrement. En effet, Piper était quelqu'un qui aimait le fait de pouvoir décider toute seule. Alors lorsqu'elle avait vu son ange gardien, la première chose que la belle avait tenté de faire, c'était tout simplement de se sortir de ses griffes et pour cela, elle voulait lui démontrer ce qu'il y avait de mieux dans le monde des mortels à savoir le fait de décider de sa propre destinée. Pour la jeune fille, le moyen était de le démontrer au travers d'une situation plutôt inextricable. Il s'agissait tout simplement d'un kidnapping. Penelope, elle, devait sous les ordres de ses supérieurs laisser les personnes kidnappées ne pas survivre à ce qui allait arriver car c'était tout simplement leur destinée de mourir. Penelope était prête elle à laisser ses personnes prises en otage mourir. Les personnes visées étaient la famille de Piper. La jeune fille ne voulait en aucun cas laisser sa famille dans de sales draps. Elle avait exprimé ses émotions auprès de l'ange lui disant que ce n'était en aucun cas aux anges de décider mais de tout faire pour sauver les innocents. Bien sûr, Piper parlait pour les siens afin de les sauver mais elle était plus que convaincante. Penelope se laissa convaincre par le discours qu'elle décida de l'aider. Ainsi, les deux jeunes femmes purent sauver la famille de Piper. Le duo put faire de grandes choses par la suite. Seulement, sa protégée avait décidé de partir voler de ses propres ailes. Penelope avait compris qu'elle s'était faite bernée. Depuis, elle s'était promis de ne plus se laisser faire. Lorsqu'elle vit la belle Piper sous ses yeux, elle voulait se venger. Elle désirait lui montrer que celle qui menait la danse c'était elle. Elle se montrera fine et déterminée pour atteindre son but.

     

    Pour la belle brune qu'était Melody, elle pensait qu'elle pouvait obtenir ce qu'elle désirait en approchant de Cassandra à savoir le bellâtre de Jayden mais le fait de voir cette jeune femme sous ses yeux lui enlevait cet espoir d'arriver à ses fins. Elle avait pensé que de faire confiance à Penelope allait l'amener à réaliser son rêve mais c'était une désillusion de plus. Elle n'en pouvait plus. Elle pensait lui faire confiance mais voilà qu'il y avait quelque chose de nouveau. Elle ne devait surtout pas se laisser abattre. Elle devenait folle à force de ne pas voir son bellâtre, de pouvoir le serrer dans ses bras et de lui montrer à quel point elle tenait à lui, qu'elle l'aimait. Elle se rendait compte de ses sentiments à force d'être loin de lui. C'était une torture à ses yeux. Elle se sentait coupable de ne pas avoir pu réussir à le protéger. Elle voulait se racheter. Elle n'avait d'autre choix que de s'allier avec Penelope pour réussir à passer le cap et atteindre Cassandra. Elle se montrera obstinée et ferme pour passer le cap. Après le fait de voir Piper était plutôt bizarre et même choquant. Elle ne la connaissait que très peu mais ce qu'elle avait pu voir était déroutant. En effet, elle avait été appelée alors que la belle Piper commençait à prendre une toute autre voie. Au fil du temps, Piper avait vu ce qu'était le libre arbitre et pour protéger les siens, des personnes mal intentionnées lui avaient proposé de travailler pour elles histoire que les siens restent protégés. Seulement, elle ne s'était pas du tout rendue qu'elle était en train de tomber dans un piège. Melody, ayant la confiance de ses supérieurs, lui avait confié la mission de la remettre sur le droit chemin. Elle avait eu l'idée de rappeler les bons moments afin de faire naître de belles émotions. Malheureusement, elle avait lourdement échoué. Piper ne voulait en aucun cas la sortir de là où elle était sachant qu'elle protégeait les personnes en qui elle tenait. Elle devait montrer qu'elle tenait la barque toute seule. Elle se montrera déterminée et ferme pour la piéger. Le combat fut intense entre les deux jeunes femmes mais voilà, Melody avait malheureusement perdu cette bataille. Elle était déçue mais pour se remettre et retenter sa chance, elle devait battre en retraite. Elle partit et malheureusement, elle n'avait pu revoir la belle depuis le temps. Elle le regrettait amèrement car aujourd'hui, elle vit ce qu'était devenue Piper depuis et cela la brisait. Cependant pour atteindre son objectif, Melody n'avait pas d'autres choix que de l'affronter. Cela lui faisait mal de sacrifier la belle. Elle se rendait compte finalement que d'être un ange c'était plus compliqué. Elle se montrera obstinée pour passer le cap.

     

    Du côté de la jeune fille, le fait de revoir Penelope et Melody était pour elle comme un affront vu ce qu'elle avait vécu à leurs côtés mais à un moment différent de sa vie. Son passé avant de les avoir rencontrés était des plus mystérieux mais par contre, ce qu'elle avait vécu après était clair comme de l'eau de roche. En effet, alors que sa famille se retrouvait en danger, elle était obligée de travailler pour des personnes peu recommandables jusqu'à ce qu'elle fasse une rencontre qui allait littéralement changer sa vie. Elle avait rencontré une jeune femme des plus réservées et généreuses qui n'était autre que Cassandra à l'époque. Elle avait tellement vu de personnes mal intentionnées, fausses, et voir quelqu'un de désintéresser était nouveau. Elle avait l'impression que finalement l'humanité était présente. C'était d'ailleurs la première fois qu'elle doutait de ce qu'elle faisait pour sauver les siens. Elle voyait un moyen à la fois de changer la donne en se rapprochant de Cassandra et de pouvoir recouvrer son humanité. Elle se montrera compréhensive et subtile pour atteindre son but. Son plan avait finalement fonctionné vu que Cassandra était devenue sa meilleure amie. Seulement, en étant auprès d'elle, elle n'avait pas pu se rendre compte que sa vie allait changer. En effet, Cassandra n'avait plus donné de nouvelles jusqu'à depuis peu où bien sûr, elle était devenue cette sorcière à la grande réputation qui faisait peur au monde surnaturel. Piper, pensant que c'était toujours son amie, lui rendait service à de nombreuses occasions. Ce qu'elle se souvenait, c'était qu'à tout prix, elle devait prendre soin de la belle, telle une garde du corps. Est-ce qu'elle était victime d'un sortilège ? Là, telle était la question. La voilà pourquoi elle était présente et le fait de voir ses ennemies ici la rendait folle de rage. Elle avait l'intention d'en finir une bonne fois pour toutes avec ses anges au point que plus jamais elle ne serait inquiétée. Elle se montrera ferme et décidée pour réussir.

     

    Piper se mit à attaquer en usant du pouvoir d'éléctricité pour les dérouter. Elle voulait de suite prendre le contrôle des choses. Melody était plus que déroutée par la belle qui visiblement était perdue et ce définitivement. Elle se sentait coupable par rapport au fait de ne pas avoir pu la sauver de ses démons. Au moins, elle savait qu'elle n'avait pas le choix sur ce qu'elle devait faire à présent. Dès lors, elle envoya un faisceau de lumière qui devait aveugler sa cible afin de pouvoir atteindre la demeure de Cassandra. Penelope était plutôt ravie de voir une Melody combative et prête à tout faire pour atteindre ses souhaits. Cela montrait qu'elle pouvait avoir encore plus d'influence et il suffisait d'agir avec subtilité. Alors pour séparer l'attaque des deux, Penelope usa d'éléctricité et suffisamment de puissance pour mettre à terre son ancienne protégée. La puissance était intense que l'on se demandait qui allait céder la première. Piper, elle, aimait tant le danger et elle comptait savourer. Elle devait tenter de résister mais la force était intense. Elle aimait relever les défis.

     

    Cependant, Piper se retrouva à terre à cause de l'onde choc combinée des attaques. Elle ne pensait pas qu'elle allait se retrouver dans une telle position. Cependant, elle n'avait pas dit son dernier mot. Sa vengeance était d'actualité plus que jamais. Elle en avait marre de recevoir des leçons de personnes qui pensaient mieux savoir ce qu'elle devait faire. Bien sûr, elle avait conscience qu'elle avait fait des choses non conventionnelles pour tenter de sauver les siens, mais pour l'instant cela n'avait rien donné. Elle pensait qu'elle pouvait prendre un autre chemin avec Cassandra et pouvoir réunir les siens. Seulement, elle ne voyait rien venir. Et si finalement personne de sa famille n'était encore de ce monde ? C'était l'angoisse mais elle n'avait pas le choix de continuer dans cette voie. Elle se montrera ferme et obstinée pour réussir sa mission. Penelope et Melody étaient ravis de leur combinaison. On avait l'impression qu'elles étaient toutes les deux en parfaite harmonie. Seulement, pour chacune d'entre elles, leurs intentions étaient bien différentes. Penelope était bien satisfaite car elle voyait qu'elle avait encore plus d'influence sur sa cible. L'attaque de Piper avait été une opportunité mais il fallat vite en finir de telle sorte à continuer son plan et surtout à laisser Cassandra le soin de continuer sa mission. Elle se montrera fine et subtile pour atteindre son but. Du côté de Melody, c'était un crève-coeur de l'affronter mais en même temps, elle voyait de plus en plus le fait qu'elle pouvait s'approcher de Jayden et de le revoir. Elle savait qu'elle devait continuer sur cette voie. Elle se montrera obstinée pour atteindre son rêve. Qu'allait-il se passer entre elles ? Penelope et Melody pourront-elles reprendre la main ? Rejoindront-elles Cassandra ? Melody pourra-t-elle retrouver Jayden ? Convaincra-t-elle Cassandra de faire quelque chose pour réaliser son rêve ? Devra-t-elle en payer le prix ? Découvrira-t-elle la vérité ? Que comptait faire Penelope ? Allait-elle pouvoir accomplir son chemin pour obtenir le libre arbitre ? Qui était les complices de Penelope ? Le soulèvement aura-t-il lieu du côté du paradis ? Quelles conséquences cela pourrait-il avoir ?

     

    Chapitre 15 : Conspiration

     

    Dans une maison des plus luxueuses, la tension entre Julia et Ethan était à son apogée que l'on se demandait à quel moment ils allaient passer à l'acte. Il profitait du fait d'être libre de ses mouvements, de pouvoir apprécier le moment comme personne. Il était des plus heureux et en même temps tourmenté par la situation. En effet, il se disait que Michael devait être fou d'inquiétude, qu'il devait avoir lancé pleins de recherches à son sujet et cela lui brisait le coeur. Ce qu'il désirait le plus c'était de ne pas inquiéter son frère, qu'il soit heureux tout simplement. Il ne voulait pas créer de problème mais c'était trop tard. Il ignorait encore plus que la belle diablesse sous ses yeux l'avait piégé. Il était plus que subjugué par cette divinité, cette beauté fatale si resplendissante, exquise et sensuelle. Il avait l'impression même de rêver mais en croisant son regard si troublant, il était aux anges que ses pensées en étaient troublées. Il lui était tellement reconnaissant. Il aimerait tant la combler telle la reine qu'elle était, lui montrer que grâce à elle, il était libre. Il devait pourtant résister car il ne la connaissait nullement mais c'était impossible. Il aimerait pouvoir l'avoir dans ses bras et la couvrir d'attentions, au-delà même de tout ce dont elle pouvait rêver. Sa chaleur exaltait tant son être qu'il n'en pouvait plus d'être si loin d'elle mais il fallait qu'il reprenne le contrôle, qu'il sache ce qui lui était arrivé d'autre. Il voulait juste le meilleur pour elle et le fait de l'aider pourrait lui permettre de retenir ce qui ressentait pour la belle créature. Il se montrera doux et protecteur pour réussir sa mission.

     

    Du côté de la tentatrice, le tout se passait comme elle le souhaitait, même cela satisfaisait pleinement son égo. Elle savait que le moment était proche et elle devait passer à la vitesse supérieure. Elle sentait déjà sa douce chaleur contre son corps et rêvait de passer un instant plus que charnel en sa compagnie. Elle savait que personne ne connaissait ce lieu. En effet, cet endroit secret luxueux était pour elle un moyen d'accomplir les plus importants de ses rituels et là celui qu'elle devait accomplir était vraiment essentiel. Elle sentait que son beau gosse était en train de défaillir et cela la réjouissait. Elle rêvait de créer une boucle temporelle afin que ce moment dure toute l'éternité. Après cet instant aussi mémorable, elle savait qu'elle pourrait l'amener à faire tout ce dont elle désirait. Sa stratégie était efficace mais il fallait accentuer les choses afin de passer à la vitesse supérieure. Elle accentuera ses fausses confidences mais en disant quelque chose de bien plus important encore puis en étant protectrice envers lui pour l'amadouer. Ainsi, elle l'aura pleinement sous son influence. Elle pouvait montrer comme personne qu'elle désirait être dans ses bras afin d'être réconfortée. Elle se montrera attentionnée et perverse pour le piéger.

     

    Dès lors, elle laissa son souffle agir sur son cou le mordillant puis laissant ses mains effleurer ses cuisses et ses hanches en approchant de l'intérieur pour l'émoustiller. Elle frissonnait sous son doux contact qu'elle rêvait de ressentir ses attentions si sensuelles et torrides tout contre son corps. Du côté du beau canon, il était tellement fasciné qu'il ne pouvait s'empêcher de la contempler. Il était totalement sous son charme. Qu'allait-il se passer entre eux ? Ethan pourra-t-il en apprendre encore plus sur cette beauté ? Etait-il définitivement piégé ? Pourra-t-il retrouver Michael ? Se retrouvera-t-il face à Cassandra ? Que comptait faire Julia ? Pourra-t-elle réussir sa mission ? Que se passerait-il si cela se retournait contre elle ? Se retrouvera-t-elle face à Cassandra ?

     

     

    Fin du chapitre.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :