• Chapitre 13 : Au pied du danger

    Chapitre 13 : Au pied du danger

     

     

    Au sein de la ville et dans un endroit même où le recrutement était roi, les soeurs Cane se retrouvaient en territoire favori mais elles étaient bien loin d'être unies comme autrefois lorsqu'elles faisaient leurs coups. Aujourd'hui, elles étaient différentes, avec des motivations leur permettant de voler de leurs propres ailes. Tout cela était dû parce que Rachel voulait éloigner Michael de sa sœur afin qu'elle ne souffre pas mais en vérité, c'était parce qu'elle le désirait plus que tout. L'histoire étant connue, pour Kathryn, être auprès de Rachel était inacceptable, même ignoble. Elle ne supportait plus sa soeur. Si celle-ci lui avait dit toute la vérité et ce depuis le début, lui aurait-elle pardonné ? Elle ne le savait pas. Mais vu ce qu'elles avaient vécu en étant prisonnière d'une personnalité puissante, d'un homme tyranique, le fait même d'être considérée comme mortes et ensuite de voir Michael dans les bras de Cassandra, il lui était impossible de tirer un trait. Elle ressentait un vide depuis cet épisode. Elle rêvait de retrouver son beau canon, la douceur de ses lèvres, de ses caresses sur tout son corps, la manière dont il la faisait vibrer. Elle ne perdait pas cette notion mais pour arriver à cette finalité, il fallait agir avec fermeté en s'éloignant de sa soeur et de devenir indépendante dans ses propres coups. Son ennemie lui avait détruit sa vie et elle comptait lui mettre des bâtons dans les roues. L'offre que celle-ci lui avait faite concernant Declan Hawkins était si haléchante. Bien sûr se venger de la blondasse qui lui avait pris son homme occupait pleinement son esprit mais le fait d'être auprès d'un tel beau gosse si charmant, si prévenant, si sexy comme Declan était plus qu'enivrant. Elle désirait le prendre dans ses bras lui procurant des attentions délicieuses et l'emmener à ce qu'il accomplisse le moindre de ses désirs. Il lui tardait tant de le rencontrer et de voir ce beau gosse, d'admirer tout son corps sexy et de le croquer. Elle rêvait tant de pouvoir ressentir la chaleur de son corps contre le sien dans un instant inoubliable. Il était une telle perle rare qu'elle rêvait de corrompre pour atteindre son objectif. Elle approchait du pouvoir et de la fortune et il était question de les obtenir avec son idée à elle et pas à suivre Rachel. Elle sentait que sa soeur désirait la piéger en la dénonçant pour tout ce qu'elles avaient commis. Il n'était pas question de se retrouver enfermer. Il se trouvait que depuis son kidnapping, elle ne supportait pas le fait d'être enfermée. Elle devenait folle en sachant le fait qu'elle ne pouvait plus jamais revoir la lumière du jour. Elle savait que sa stratégie de suivre le plan de sa soeur ennemie et de la doubler par la suite était la meilleure chose à faire. Tout se déroulait d'ailleurs selon ses désirs et cela satisfaisait pleinement son égo. Elle avait conscience qu'il fallait bien plus pour préparer le plan et faire semblant de recruter le ou les personnes adéquates était délicat. Elle se disait qu'elle serait étroitement surveillée alors pour réussir, il fallait parler en code. Elle comptait donc établir une scène de recrutement tout en essayant de réunir des alliés pour devenir bien indépendante et ne laisser aucune occasion à Rachel de prendre Declan entre ses griffes. Son chou était quelqu'un de si exceptionnel rien qu'en ayant entendu parlé de lui que de voir une grognasse de bas étage lui tourner autour était tout simplement intolérable. Elle était capable de tout pour éloigner Rachel de lui. Pour cela, elle comptait donc jouer la comédie avec Rachel en l'amenant à se retrouver face au danger grâce au recrutement discrètement d'un homme de main pour l'ébranler. Elle se montrera fine et déterminée pour atteindre son objectif.

     

    Du côté de Rachel, le tout se passait comme elle le souhaitait et cela la réjouissait à un point inimaginable. Elle savait que de tenir le partenariat avec Kathryn n'allait plus lui amener ce moyen d'atteindre le luxe et le pouvoir tant espéré. Etre dans ce lieu lui permettait de resserrer son piège autour de sa soeur et de l'éliminer de l'équation. Elle se méfiait de sa soeur car celle-ci pouvait tout faire pour mettre en lumière complètement ce qu'elle avait fait en tentant d'avoir Michael auprès d'elle et l'éliminer pour cela, pour ce qu'elle avait subi mais il n'y avait rien. Rachel savait parfaitement que Kathryn était quelqu'un de rancunière et de faire payer au centuple. Le fait qu'il n'y ait pas eu de représailles rendait dingue la belle brune. C'était le signe que finalement Kathryn pouvait prévoir quelque chose de pire et qu'elle ne pourrait pas arrêter. Le but était de continuer le plan de piéger sa soeur pour qu'ensuite elle puisse avoir le beau canon et le corrompre. Il lui suffisait de l'enregistrer puis de faire porter la bande et rien de mieux que justement la personne qui travaillerait pour elles pour l'atteindre. Il fallait couvrir cette action pour que Kathryn ne découvre rien sinon sa stratégie tomberait à l'eau tel un château de cartes. Cette perspective de grande richesse par la famille Hawkins et en particulier Declan était si grisante qu'il fallait rapidement agir. Une opportunité comme celle-ci ne pouvait pas se représenter de sitôt. Alors pour que Kathryn ne puisse pas se douter de ce qui se passe, elle devait se montrer compréhensive. Elle se montrera à l'écoute et subtile pour la piéger.

     

    Les deux soeurs avancèrent lentement. C'était comme si l'une des deux voulait voir l'autre agir rapidement pour ensuite neutraliser l'une ou l'autre. C'était un jeu dangereux mais les soeurs Cane en étaient arrivés à ce stade. Leur relation était-elle irrécupérable ? On pouvait fortement dire que c'était un fait avéré. Soudain, Kathryn vit un homme qui pouvait être le pigeon idéal. C'était l'occasion de mettre en pratique son plan. Elle avait conscience que bien sûr Rachel tenterait de la compromettre mais en ça, elle ne craignait rien. Elle était capable de prendre tous les risques car si jamais on l'arrêtait, il lui suffisait d'inventer une histoire, de rendre le contexte oh combien différent. Dans l'enquête, il y avait toujours la question du pourquoi l'individu a agit de cette manière. Ensuite, les preuves racontaient cette histoire. En cassant l'histoire, par extension, elle cassait la preuve. Enfin, elle n'était pas arrivée à ce stade encore. Elle devait se concentrer sur le piège et atteindre son grand objectif. Pour la deuxième soeur, la situation était à son avantage mais il fallait garder le tout sous contrôle. Elle se montrait discrète afin de ne pas faire de bruit et de tout faire capoter lamentablement.

     

    K (se montrant sceptique en titillant son menton et usant de répartie pour l'apâter) : « Par rapport aux secrets que tu as évoqués même longuement, peut-être que tu as raison mais c'est justement ce genre de chose qui détruit une relation. (se montrant cruelle et ironique pour la dérouter) Tu le réussis d'ailleurs à merveille. Tu as pris des cours pour cela ? (se montrant ferme pour la déboussoler) Pourquoi je regarderai des yeux si ce n'est que pour remarquer des mensonges et des mensonges à longueur de journée ? (se montrant sarcastique pour l'ébranler) Merci, mais non merci copieusement. Je suis assez grande pour choisir les yeux que je souhaite regarder. (se montrant philosophe pour la désarçonner) Seulement, c'est la vérité qui est essentiel dans ce monde si on veut qu'il avance correctement. Avec le mensonge, on ne réussit qu'à le détruire et laisser l'humanité derrière nous. (prenant une grande respiration) Par contre, vu ce que l'on fait, la notion est prise en compte avec nos besoins et nos désirs. La vérité c'est tellement complexe par moment. (se montrant ferme pour l'effrayer) J'essaye tout, et c'est là où tu comprendras que jamais tu ne pourras rivaliser avec moi. Je suis tellement douée, même extrèmement. (se montrant déterminée en usant de bons mots pour la titiller) Voyant, je suis capable de faire beaucoup de choses, même inimaginables, tu le sais bien. (visant l'homme qui les écouta avec un code pour intriguer sa soeur) J'ai un travail qui comprend sécurité renforcée, mensonge familiale et menace inimaginable. Il faudrait prendre des mesures qui s'imposent. (prenant une grande respiration) Tu peux faire cela pour moi ? Tu as ce qu'il te faut ?

     

    R (se montrant philosophe et mentant pour la troubler) : Certes, mais s'il y a des secrets c'est pour protéger la personne que l'on aime. Ce n'est pas ce que j'ai fait ? (se montrant à son écoute et ironique pour l'attendrir) Comme si j'avais besoin de cours pour être la femme que je suis à l'heure d'aujourd'hui. Je comprends que tu penses à cela mais tu as tort. (se montrant repentante pour l'ébranler) Pardon pour cela. (se montrant prévenante en baissant son regard pour la déstabiliser) Peut-être que tu as raison, mais l'humanité est capable de se relever à chaque fois des coups tordus qu'on lui inflige et ce plus forte que jamais. Nous ne sommes pas des super héroines pronant la vertue. (se montrant solidaire pour l'apâter) Je suis totalement d'accord. (se montrant obstinée pour la provoquer) Mais je suis bien plus douée ma chère alors tu peux me provoquer autant que tu veux, tu ne réussiras pas à me mettre à terre. (se montrant calme pour l'intriguer) Je sais et j'attends de voir ce que tu réserves ma belle. (se trouvant dans l'incompréhension la plus totale mais se montrant curieuse pour titiller sa soeur) Je ne comprends pas trop où tu veux en venir ma chère. Tu peux m'en dire davantage ?

     

    K (se montrant furieuse pour l'effrayer) : Tu oses dire ce genre de connerie mais tu es sacrément gonflée ma chère ! Jamais tu n'as pensé à qui que ce soit mise à part à ton gros cul de grognasse ! (se montrant ironique pour la déboussoler) Mais tu en as besoin pour être moins conne. Oh pardon, ce n'est pas quelque chose ue l'on peut effacer en un claquement de doigts. (se montrant folle de rage pour la désorienter) Tu peux te garder ses excuses à la noix. (se montrant sarcastique pour la rendre folle de rage) Oh, toi la première tu es loin d'être une sainte. Combien de fois tu as demandé à être punie hein ? (se montrant déterminée pour la troubler) Je n'ai qu'à essayer pour voir et tu comprendras ton erreur grotesque. (se montrant insistante et joueuse pour la désarçonner) Oh, je ne vais pas me gêner mais tu le sauras en temps voulu. (se montrant évasive en faisant signe au sous-fifre d'agir rapidement pour la dérouter) Pourtant, c'est simple et la situation est résumée. Je ne veux pas non plus que l'on soit compromise toi et moi ma chère soeur.

     

    R (se montrant calme et mentant pour la provoquer) : Tu te goures complètement. Mon cul comme tu le constates pense à autre chose. (se montrant sarcastique pour la dérouter) Mais j'ai de qui tenir soeurette. La connerie est toujours en pleine expension. (se montrant repentante pour l'émouvoir) Je réitère cependant mes excuses même si cela t'est difficile de les accepter. (se montrant évasive pour l'apâter) Oh, tu n'imagines pas le nombre. (usant de bons mots pour la faire douter) J'ai du mal à comprendre alors il te faudra réessayer encore, et encore, et encore. Tu as de la patience ? (frustrée mais le cachant en se montrant déterminée pour la désorienter) Le mieux est que je le sache maintenant. Cela ne te servira à rien de me faire attendre comme tu le fais. (se montrant compréhensive et curieuse pour l'intriguer) Je suis touchée que tu veuilles prendre soin de nous mais je suis capable aussi de prendre des risques pour notre cause alors n'hésite pas à tout me dire. »

     

    Rachel était plus que troublée et désemparée par l'attitude de sa soeur. Elle pensait pouvoir piéger Kathryn mais le fait que celle-ci recrute un homme de main en des termes peu clairs était déroutant. Sentait-elle que celle-ci était en train de la piéger ? C'était possible mais en ne sachant pas les pensées de Kathryn, Rachel devait continuer sur cette voie. Elle détestait ne pas savoir. Même, cela l'emmerdait au plus haut point. Elle n'avait pas le choix que de rester calme en attendant que les choses évoluent dans le bons sens. Elle devait continuer sa stratégie en restant compréhensive et à son écoute pour que le recrutement se fasse et ensuite la dénoncer. Elle se montrera fine et à son écoute pour réussir son projet. Du côté de Kathryn, celle-ci avait conscience de la malveillance de sa soeur, de sa perversité et de sa haute trahison. Elle se posait de nombreuses questions quand à son implication avec Michael, sa séparation, le fait même d'avoir été emprisonnée toutes les deux par un être cruel et malveillant. Maintenant qu'elle voyait lors de la tentative de recrutement le comportement de Rachel, elle se doutait fortement que le plan pour accomplir à deux d'avoir le bellâtre de Declan était en fait qu'une couverture pour l'évincer. Kathryn se devait donc d'agir le plus rapidement possible et avec le fait de recruter quelqu'un, elle pouvait retourner le piège à son avantage. Il n'était plus question d'attendre l'arrivée vers Declan. Le but était d'en finir le plus vite possible. Elle espérait que son sous-fifre puisse s'occuper de ce qu'elle souhaitait à savoir d'écarter sa soeur par tous les moyens possibles. Elle se montrera déterminée et subtile pour réaliser son rêve. Elle désirait tant être auprès du bel apollon à croquer, de pouvoir lui procurer des attentions divines comme de le couvrir de baisers, de caresses, de le mordiller jusqu'à arriver vers ce qu'elle désirait. Elle rêvait de le corrompre afin que celui-ci puisse satisfaire le moindre de ses désirs et il était temps que ce désir soit assouvi.

     

    Alors, Kathryn fit signe au sous-fifre d'intervenir. Elle se délectait d'avance de ce qui pouvait arriver. Celui-ci vint immédiatement vers Rachel afin de la neutraliser. La belle ne pensait pas du tout qu'elle se retrouverait dans cette position mais voilà, c'était arrivé. Elle devait vite s'éloigner de cet individu si elle voulait réussir à approcher de Declan. Elle se mit en position de combat pour neutraliser l'obstacle. Elle craignait le pire mais elle ne devait rien laisser transparaître si elle voulait surprendre son adversaire. Au moins, elle avait conscience qu'elle brouillait les cartes vis-à-vis de l'individu hostile en face d'elle. Qu'allait-elle faire ensuite de Kathryn ? Là, tel était la question. Celle-ci était plus que satisfaite d'ailleurs de la suite des évènements. Elle avait une opportunité de retrouver Declan la première. Elle décida que le mieux était de partir le plus vite possible. Alors, elle exécuta le plan laissant Rachel dans une situation inextricable. Elle n'avait en aucun cas des regrets suite à son départ car elle savait que c'était le mieux. Elle ne pouvait plus faire confiance à sa soeur désormais. Elle n'était plus capable même de faire preuve de confiance à qui que ce soit pour le moment vu ce qui était arrivé mais qui sait, ce qui pouvait se passer dans l'avenir. Que comptait faire Kathryn ? Allait-elle réussir à retrouver Declan la première ? Que comptait-elle faire avec Rachel ? Que se passera-t-il lors de leurs retrouvailles ? Que se passera-t-il lorsqu'elle sera avec Declan ? Réussira-t-elle sa mission ? Que comptait faire Rachel ? Allait-elle se sortir de cette situation inextricable ? Pourra-t-elle retrouver Declan ? Pourra-t-elle devancer sa sœur et ainsi accomplir ses desseins ?

     

     

    Pendant ce temps, à l'extérieur de la ville et du côté de la communauté de sorcières, Tyler et Rose étaient en pleine discussion et ce qui montrait que leur relation évoluait peu à peu. Tyler était plus que déboussolé et torturé de l'intérieur. Savoir qu'il était présent de nouveau dans ce monde et par rapport à sa famille était plus que déroutant. Il avait conscience que cette situation allait engendrer des conséquences désastreuses. La pensée que quelqu'un allait mourir du fait qu'il était revenu à la vie le terrifiait. Et si finalement, c'était l'une de ses filles qui allait le remplacer pour équilibrer la nature ? Cela l'angoissait. Il aimerait pouvoir remettre les choses en place défiant même toutes les lois mais c'était compliqué. Il avait envie de laisser libre cours à cette frustration et à cette haine. Sa pensée même le conduisait à laisser libre cours à cette colère au point de franchir la limite. Sa peur la plus viscérale était de s'en prendre à ses filles et c'était inconcevable. Il pensait en même temps à ce mal qui avait rôdé à l'époque, qu'il avait pu le neutraliser et qui maintenant s'était insinuée en sa fille adorée, sa princesse. La sorcière qui avait fait parlé d'elle dans les années 1940, ressemblant d'ailleurs à sa fille était maintenant là physiquement et là, les choses étaient différentes. Etait-il possible que sa fille adorée puisse revenir ? Il pensait au fait que c'était impossible, que son âme ne pouvait plus être dans cet univers et cela l'anéantissait. Il aurait aimé pouvoir l'embrasser, lui dire qu'il l'aimait de tout son être mais les circonstances avaient fait que jamais il n'avait pu dire au revoir à ses filles. Il se disait que sa famille devait être maudite et rien qu'à toutes ses pensées, il ressentait une rage intarrissable. Etait-il en train de changer ? Il se le disait de plus en plus et cela le déstabilisait au plus haut point. Il était vrai que la résurrection était contre-nature. Seulement, toutes ses questions étaient devenues obsolètes alors qu'il observa la belle créature sous ses yeux. Elle était si délicieuse, si merveilleuse et si malicieuse. C'était une déesse à ses yeux, une qu'il ne pensait voir que dans ses rêves les plus fous. Elle l'intriguait au plus haut point et l'attirait. Il aimerait résister mais elle était d'une telle beauté. Elle l'attirait vers le danger et c'était grisant. Il était torturé de l'intérieur. Il aimerait en savoir davantage, qu'il n'y ait plus de secrets mais cela allait être compliqué. Il rêvait de plus en plus de lui prodiguer des attentions divines et de lui montrer à quel point il était fou d'elle que ce soit avec des baisers ou des caresses exquises. Elle l'inspirait des idées même coquines. Il ressentait des sentiments que jamais il n'avait pu envisager avec sa défunte épouse. Il devait se contrôler mais avec une telle apparition, c'était mission impossible. Il se montrera curieux et malicieux pour réussir son objectif.

     

    Pour la belle apparition, le tout se passait au-delà de ce qu'elle pouvait imaginer mais il était temps de passer à la vitesse supérieure et d'avoir cet enfant, celui susceptible de rivaliser enfin avec Cassandra. Il fallait un enfant issu d'une grande lignée pour rivaliser avec un être magique d'une grande importance. Elle avait conscience que d'être la chef de la communauté de sorcières et un Harlington, famille oh combien magique d'un point de vue surnaturel au niveau de la chasse comme des pouvoirs magiques était une union merveilleuse. Cet homme était à croquer, si sexy, si charismatique, si charmant, si prévenant. Il était bien loin des enfoirés qu'elle avait pu rencontrer auparavant. Le fait même de le voir perdu et désorienté le rendait encore plus craquant. Elle avait conscience qu'avec le fait de l'avoir ressuscité, en plus qu'il fallait une autre mort pour équilibrer la nature, la personne revenue allait changer. Dans ce genre de processus, tout était prévisible après tout, et s'il goûtait au côté sombre, c'était le mieux. Elle devait à tout prix lui montrer qu'elle était la personne indispensable à son retour, son amie, sa partenaire et même davantage. Le fait même qu'il puisse retrouver ensuite les siens serait une perte pour la belle et il ne lui serait plus possible de pouvoir conquérir ce beau mâle. Elle devait vite prendre le contrôle avant qu'il ne pose davantage de questions et titiller aussi ce bellâtre qui était en train de changer. Elle le sentait du plus profond de son être. Chaque partie de son corps l'attirait inexorablement. Elle le désirait, elle voulait le croquer et lui faire vivre un instant magique. Sa stratégie était la bonne mais il fallait que celle-ci évolue rapidement pour avoir cet enfant à l'intérieur de son ventre, synonyme que le tout pourrait changer pour Cassandra. Elle obtiendrait par la même occasion une place très importante dans le monde surnaturel et c'était loin d'être négligeable. Elle se montrera à son écoute et de plus en plus coquine pour le piéger.

     

    La belle diablesse griffa frénétiquement sa cuisse approchant de l'intérieur et léchant frénétiquement le bout de son intimité jusqu'à remonter vers son bas-ventre pour le torturer. Il se sentait si bien qu'il poussa un gémissement de plaisir. Du côté de l'enchanteresse, sa chaleur l'enivrait littéralement que tout son corps réclamait son bellâtre. C'était rare de rencontrer un homme aussi prévenant, joueur, mystérieux que sexy. Elle avait l'impression même de rêver se disant que ce genre d'homme n'était là que dans les rêves les plus fous. Elle aimait l'aventure et avec lui, elle était servie. Inspiré, celui-ci prit la belle par le cou l'embrassant vigoureusement et entourant sa taille par ses mains. Elle était si douce, si exquise qu'il voulait tout faire pour la combler. Elle aimait tant la sensation de ses caresses si exaltantes comme son baiser qu'elle le prolongea de manière torride et intense pour le faire frémir. Pour le beau canon, il était subjugué par cette beauté qu'il voulait que cet instant ne s'arrête jamais. Il était complètement déboussolé par cette apparition qu'il ne savait plus quoi penser. Pour lui, il n'y avait qu'elle en cet instant.

     

    T (séduit en effleurant doucement chaque contour de son visage) : « Et moi donc ma déesse, tu es ma source d'inspiration, la joie de mon existence. (gêné) J'espère que je peux te tutoyer. Cela ne dérange pas ? (conquis en plongeant son regard dans le sien) C'est vrai mais j'aimerai aider les miens. S'il leur arrive malheur, je serai anéanti. (choqué et curieux) Oh mon dieu mais à quel point ma princesse est-elle en danger ? (charmé et protecteur) Tu es une femme si délicieuse qui a droit d'obtenir toutes les merveilles du monde et au-delà. (influencé et attentionné en embrassant doucement sa joue) Tu es un ange ma douce mais ne t'inquiète pas pour moi. En étant à tes côtés, je suis pleinement en sécurité. (joueur et malicieux en titillant le haut de sa poitrine avec un baiser) Mais je compte te titiller davantage ma chérie. (dérouté) Oh bébé, je n'en peux plus d'être si loin de toi. Je veux être à tes côtés à tout jamais.

     

    R (se montrant coquine et prévenante en procurant une douceur à son pouce, griffant son poignet et léchant son bras jusqu'à son épaule pour le déboussoler) : Tu es mon roi si sexy, si charmant, la perfection incarnée. Tu es tout pour moi mon chéri et tu me fais même fondre. (se montrant malicieuse en procurant une douceur à son bas-ventre, griffant le bas de son dos et pinçant vigoureusement ses fesses pour le dérouter) Oh non trésor, bien au contraire. Tu réalises mon rêve. (se montrant prévenante en mordillant le lobe de l'oreille et lui murmurant à quel point il était délicieux pour le désorienter) Ne t'inquiète pas, tu vas pouvoir les aider et je serai là pour toi. Tout ce qui compte pour moi c'est que tu sois pleinement heureux. (se montrant évasive pour l'intriguer) Malheureusement, un grand, un que tout le monde entend parler à propos de la sorcière. (se montrant perverse en glissant sa langue le long de ses jambes jusqu'à aller vers son pied et titillant son orteil pour le torturer) Et toi un si bel apollon qui a le droit de goûter à toutes les merveilles même les plus inavouables. Dis-moi que tu me désires encore plus bébé. (se montrant à son écoute et le complimentant pour l'attendrir) Je m'inquièterai toujours pour ce si charmant beau gosse sous mes yeux. Et auprès de toi, je suis au mieux. (se montrant joueuse en posant son front contre le sien, bougeant telle une perverse et malaxant son intimité pour le faire bouillir de désir) J'ai hâte de voir cela, mais c'est plutôt moi qui vais réussir la première. Essaye de gagner chéri. (se montrant allumeuse en effleurant sa poitrine et descendant jusqu'à son intimité pour l'inciter au vice) Alors prends-moi, fais-moi crier d'un plaisir inégalable. Mon corps est tien à tout jamais.

     

    T (rougit et conquis) : Je ne sais pas quoi dire ma puce si ce n'est que c'est toi la reine, l'incarnation de la perfection. Tu es ce qu'il y a de plus beau dans l'univers et je suis complètement sous ton charme. (charmé) Je suis heureux de te combler comme personne. Tu mérites le mieux et je compte tout te donner. (séduit et rassuré) Te savoir auprès de moi me rend pleinement heureux. Tu me rassures. (choqué et se confiant) Ca veut dire qu'il faut prendre les choses en main et ça me terrifie. (influencé, malicieux et se mordillant la lèvre de désir) Tu réalises déjà tous mes rêves les plus fous et j'ai hâte de voir ce que tu me réserves chérie. Je te désire à un point inextricable. (gêné et attentionné) Tu es un amour. Et nous sommes une telle équipe tous les deux. (malicieux en mordillant le creux de son cou et effleurant ses cuisses) Mais c'est que je vais gagner le premier trésor. Tu n'en pourras plus que ce soit toi qui me réclameras sans cesse. (incapable de lui résister) Je vais accomplir tous tes désirs et même davantage. Je construirai même un autel à la mesure de ta splendeur.

     

    R (se montrant tentatrice en glissant sa main près de son intimité et procurant une douceur à son index pour l'enflammer) : C'est moi qui vais rougir avec tous ses compliments. Je suis encore plus séduite par toi beau gosse. (feignant de rougir en bougeant ses cheveux de gauche à droite pour l'ensorceler) C'est la première que l'on fait tout cela pour moi. J'ai l'impression de rêver en étant auprès d'un prince. (se montrant prévenante et malicieuse en se mettant dos à lui, bougeant telle une perverse et l'incitant à frapper ses fesses pour le désarçonner) Et te voir heureux me rend heureuse comme personne. Oh, je vais te combler davantage à ma manière bébé. (se montrant à son écoute en embrassant doucement et perversement sa joue et atteignant le coin de ses lèvres pour le troubler) Je veux que tu sois juste bien mon ange. C'est mon souhait le plus cher. (se montrant protectrice en effleurant doucement ses lèvres avec son index pour le dérouter) Je sais que c'est dur mais tu es quelqu'un qui prend les choses en main et qui veut que le mieux dans ce monde. Je t'aiderai mon ange à aller au-delà de ta peur. (se montrant coquine en guidant son bellâtre sur sa poitrine pour le désorienter) Chaque chose en son temps mon beau canon. (se montrant perverse en se remettant face à lui et agrippant sa taille avec ses jambes pour le torturer) J'aime quand tu es coquin. Tu me donnes encore plus envie de jouer. (satisfaite mais le cachant en feignant de l'embrasser pour l'inciter au vice) Alors montre-moi ce que tu sais faire mon beau canon. »

     

    Tyler était complètement soumis à la belle créature. Elle était tellement éblouissante, fascinante. Il ne devrait pas céder à cette créature mais elle lui faisait un effet un effet inextricable. Il y avait pourtant sa famille à sauver, et particulièrement de voir ce qui se passait avec Cassandra mais voilà, la belle rousse bouleversait ses plans. En savoir plus sur elle était impossible tellement il était troublé par elle. Tout ce qui lui importait était de la rendre heureuse. Un sourire sur son beau visage, un regard si étincelant, c'était tout ce qu'il désirait. Pour la belle enchanteresse, tout se passait au-delà de toutes ses espérances, même, elle sentait qu'il était mûr. En effet, elle n'entendait plus parler de la famille de celui-ci et c'était bon signe. Elle devait à tout prix continuer sur cette stratégie pour arriver à ses fins. Elle se montrera perverse et allumeuse pour le piéger.

     

    Elle resserra son étreinte sur lui comme si elle voulait l'étouffer amenant la main de celui-ci vers ses fesses et s'empalant frénétiquement sur ce qu'elle désirait pour le dérouter. Elle voulait que cet instant soit pervers, coquin. Oui, elle était capable de le prendre de force, et elle n'allait pas se gêner. Elle désirait que celui-ci se souvienne d'elle à tout jamais. Celui-ci était tellement conquis qu'il gémissa intensément de plaisir laissant ses mains effleurer les fesses de la belle apparition. Jamais il n'aurait pu vivre un tel moment auparavant. Il s'était dit que jamais il ne ferait un truc de ce genre mais c'était comme si Rose l'incitait à dépasser ses limites et ses valeurs du bien et du mal. Du côté de la belle déesse, elle frissonnait sous son doux contact qu'elle voulait passer à la vitesse supérieure. Qu'allait-il se passer entre eux ? Est-ce que la belle réussira à obtenir ce qu'elle désire ? Pourra-t-elle rivaliser dans le monde surnaturel ? Pourra-t-elle se venger de Cassandra ? Quelles étaient ensuite ses intentions ? Que comptait-elle faire de Tyler une fois sa mission accomplie ? Que comptait faire Tyler justement ? Se sortira-t-il de ce piège ? Pourra-t-il aider sa famille ? Quelles étaient les autres conséquences de sa résurrection mise à part ce qui se passait en cet instant ?

     

     

    Du côté de Kayla et Sarah dans le lieu bien éloigné de la ville, la situation semblait bien inextricable au point que l'une des deux pouvait fléchir à tout instant. Sarah avait entre ses mains Kayla et cela la réjouissait à un point inimaginable. Elle sentait encore plus de pouvoir, encore plus l'envie de le montrer. Elle ne pensait pas ressentir ce genre de chose mais c'était si grisant. Elle voulait arrêter, se contrôler mais c'était comme si le pouvoir prenait le pas sur sa personnalité. Qu'est-ce qui se passait avec son enfant ? Là, telle était la question. Ce qui l'énervait surtout c'était de ne pas avoir toutes les réponses sur Ezra, sur leur enfant. Elle était complètement désorientée et Kayla ne l'aidait pas du tout à s'apaiser. Etait-ce parce que le fait d'être enceinte jouait sur ses hormones et donc que le pouvoir prenait le pas sur sa conscience ? C'était le cas. Elle se demandait quelle puissance avait son enfant et ce qu'Ezra possédait. Elle pensait déjà au fait que si jamais Ezra était encore en vie, elle lui dirait ses quatre vérités. Elle avait vécu l'enfer. Elle était même prête à passer de l'autre côté mais son enfant l'amenait à reconsidérer les choses sous un autre angle. Elle était prête à tout pour lui que ce soit de l'élever comme de connaître les réponses et peu importe si elle devait utiliser ses dons pour cela. Elle était encore plus déterminée à plonger dans les ténèbres et c'était en mettant Kayla au pied du mur. Des révélations évasives, c'était tout simplement intolérable et en plus parler de Cassandra comme elle l'avait fait, c'était incompréhensible. Mais rien que de penser à elle, c'était un automatisme qui se déclenchait encore. C'était comme si la belle blonde était conditionnée en entendant ce prénom. Elle était perdue, et encore plus torturée et voulait encore sentir la chaleur d'une vie s'extraire de tout être vivant. Elle aimait avoir Kayla entre ses griffes et lui faire payer le manque d'informations. Ele savait qu'elle avait le contrôle et elle voulait l'utiliser à bon escient. Elle savait qu'elle avait la bonne stratégie pour arriver à ses fins. Bien sûr, elle ignorait si Kayla comptait céder ou non mais elle devait tenter le coup. Est-ce qu'elle voulait tuer la belle ? Là, c'était autre chose mais elle était capable de le faire. Elle se montrera ferme et déterminée pour réussir sa mission.

     

    Du côté de la belle brune, les choses étaient bien loin de se passer comme elle pouvait l'espérer. Elle voulait gravir les échelons dans les enfers et avec cet enfant, elle pouvait y arriver comme personne. Elle savait que Cassandra voulait cet enfant, et elle pouvait lui offrir une grande place dans l'enfer. Seulement, pour la belle créature brune, la sorcière était imprévisible et elle ne savait pas sur quel pied danser. Elle était méfiante mais c'était sans compter sur ce qui se passait en ce moment-même. Elle était en train de faiblir et dangereusement. Elle sentait même que la vie était en train de lui être retirée. Elle voulait se battre mais c'était si compliquée. Et rien que de penser que cette femme avec son enfant pouvait lui échapper était intolérable. Elle pensait déjà à l'enfer qu'elle allait vivre avec la haute autorité. Il fallait reprendre vite les choses en main et pour cela, il fallait jouer sur l'humanité de sa proie. Ensuite, elle pourra reprendre sa manoeuvre comme personne. Elle se montrera désespérée et perdue pour réaliser son but.

     

    C'était alors que la belle blonde serra encore plus son emprise sur la belle brune étant proche de la mort de celle-ci pour l'effrayer. Kayla était complètement perdue et désemparée qu'elle ne savait pas du tout si elle allait s'en sortir. Elle espérait que Sarah puisse reprendre ses esprits. S'en prendre ensuite à Sarah de force était risqué pour l'enfant et cela ferait capoter ses projets. Seulement pour le moment cela ne marchait pas et cela la désemparait au plus haut point. Elle devait changer les choses si elle voulait survivre. Qu'allait-il se passer entre elles ? Un combat était-il inévitable ? Kayla fera-t-elle des révélations à Sarah ? Pourra-t-elle accomplir son projet ? Que comptait faire Sarah ? Se laissera-t-elle entièrement consumer par les ténèbres ? Apprendra-t-elle la vérité sur Ezra et leur enfant ? Allait-elle rendre visite à Cassandra pour répondre à ses questions ? Pourra-t-elle arrêter cette envie intarrissable de pouvoir dès lors qu'elle entend le prénom de la sorcière ?

     

     

    Au lac, la situation devenait bien torride et intense entre Bianca et Connor. Pour le beau gosse, il était incapable de penser rationnellement devant cette belle rousse incendiaire aux courbes à faire palir le diable en personne. Il avait conscience que de par leurs natures respectives, il devait résister et tenter de la neutraliser à tout jamais mais il en était incapable. Il était plus que conquis par cette beauté parfaite au visage des plus malicieux et angéliques. Elle respirait le danger à plein nez et cela lui plaisait grandement. Il lui inspirait des sentiments que jamais il n'aurait pensé ressentir. Il aimerait même s'adonner aux joies du plaisir et du vice. Il était prêt à prendre tous les risques si c'était par la suite de voir cette belle reine sous ses yeux afficher un sourire des plus radieux. Il était quand même torturé de se retrouver dans cette position. Il n'avait jamais oublié à quel point il avait été heureux auprès de Cassandra mais en même temps, il avait plus que souffert lorsque celle-ci avait choisi Michael. Il ressentait des sentiments profonds pour Bianca. Il ne devrait pas car il avait conscience qu'auprès de cette créature, il soit heureux mais voilà, il perdait toute notion de contrôle face à cette enchanteresse si divine. Il n'arrivait plus à se dire ce qu'il fallait faire. Il perdait toute notion de réalité. Il aimait tant ce côté mystérieux de la belle rousse et son côté coquin mais il rêvait de la connaître pour tenter tout de même de reprendre le contrôle. Il se montrera doux et joueur pour réaliser son rêve.

     

    Du côté de l'enchanteresse rousse, tout se passait au-delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer, même cela satisfaisait grandement son égo. Elle sentait que ce bel apollon était en son pouvoir total et il fallait le concrétiser. Elle savait que Cassandra allait changer les choses et ce de manière inconcevable et il fallait vite se placer sinon la mort était assurée. Son beau gosse était un moyen d'arriver à rester en vie. Et si finalement il pouvait l'amener jusqu'à Cassandra et ainsi assurer sa survie ? Il fallait avoir pleinement l'influence sur son ange et donc il fallait lui faire vivre le moment le plus inoubliable qui soit. Son visage était si angélique, son sourire si charmant, et ses yeux plus qu'envoûtants comme son corps si parfait qu'elle rêvait de ressentir son corps contre le sien dans un instant plus que torride et intense. C'était un homme plus qu'exceptionnel qu'il fallait tout faire pour le garder et rien de mieux que de jouer avec ses envies les plus inassouvis. Elle se montrera coquine et entreprenante pour le piéger.

     

    Elle incita son beau brun avec ses mains à effleurer chaque parcelle de sa peau de telle sorte à enlever tout ce qu'elle portait dont sa lingerie sexy pour l'apâter. Il était tellement conquis qu'il se laissa faire affichant un sourire malicieux. Elle réveillait en lui des sentiments et des désirs qu'il ne pensait pas avoir au fond de lui. Il était si perdu et si désorienté. Il ne savait plus quoi penser que même ce qu'il y avait autour de lui s'estompait à mesure d'être auprès de cette diablesse. Sa peau était d'une douceur incomparable qu'il rêvait de parcourir ses formes généreuses et tellement parfaites à tout jamais. Il se disait qu'il était en train de rêver, qu'il allait se réveiller ailleurs et voir qu'il avait vécu une profonde désillusion mais elle était près de lui. Il ne pouvait être plus heureux qu'en cet instant. Il la subjuguait d'autant plus quand elle se montrait autant joueuse et coquine. Pourtant, il devrait la repousser et tout faire pour retrouver Cassandra et lui avouer ses sentiments comme de retrouver Michael et de lui dire ce qu'il pensait d'avoir piqué Michael mais Bianca bouleversait totalement ses pensées et ce qu'il ressentait. Il craquait totalement pour cette perfection sous ses yeux. Du côté de la tentatrice, le désir submergeait tout son être qu'elle rêvait de vivre d'autres moments emplis de plaisir et du vice. Seulement ce moment n'était pas pour tout de suite. Elle voulait l'avoir totalement sous son influence. Ainsi, il fera tout pour la garder à ses côtés. Elle l'approcha contre elle le prenant par le cou et léchant frénétiquement sa joue pour le dérouter. Il était complètement sous son influence et sous son charme. Elle l'incitait à céder aux vices et cela lui plaisait. Cela le surprenait mais de manière fort agréable. Il se surprenait même à vouloir jouer. Il vint en elle lui procurer ce dont elle désirait tant et ce de manière intense. Il se sentait si bien qu'il poussa des gémissements de plaisir lui murmurant à quel point elle était une divine déesse. Pour la belle créature, c'était si intense qu'elle voulait que cet instant ne s'arrête jamais. Elle poussa des gémissements de plaisir bougeant telle une tigresse et lui murmurant de continuer tellement c'était divin. Ce moment continuait de manière plus rapide et intense au point que les deux amants ne pouvaient plus se quitter. Là, elle vint à le retourner le poussant contre un arbre et griffant sa cuisse bestialement pour l'ébranler. Tellement le désir était intense, il se mordilla la lèvre pour tenter de se contrôler. Seulement, c'était si difficile et puis il lui était impossible de résister à une beauté si ravageuse. Il se demandait même comment une jeune femme aussi parfaite, une telle femme fatale pouvait se retrouver seule. C'était juste impensable pour le bellâtre. Pour la belle apparition, sa chaleur l'exaltait complètement qu'elle rêvait de ressentir son corps contre le sien dans des moments bien endiablés et charnels. Elle le prit bestialement pour le cou mordillant sa lèvre en sang et l'embrassant sauvagement en laissant sa langue mener une danse endiablée avec la sienne pour le désorienter. Elle le voulait le voir à sa merci qu'ainsi il pourrait satisfaire la moindre de ses volontés. Elle désirait être la seule à occuper constamment ses pensées. Le fait même qu'une autre puisse jouer avec son jouet personnel, c'était inconcevable. Il fallait marquer à jamais son esprit. Dès lors elle vint directement à approcher de ce qu'elle désirait en faisant mine de mordre ce qu'elle désirait et griffant sauvagement le haut de son torse pour le torturer. Il était complètement soumis à cette joueuse qu'il ne pouvait s'empêcher de la contempler. Elle était aux anges en ressentant sa douce chaleur qu'elle voulait passer aux choses sérieuses. Elle voulait ressentir ses attentions quitte même à arrêter le temps. Elle n'en pouvait plus d'être loin de lui. Sa stratégie se retournait contre elle. Elle avait conscience que le retour de flammes était constant dans ce genre de stratégie mais cela l'amusait encore plus. Elle savait que ce moment de plaisir et de vice serait encore plus inoubliable. Jamais aucun homme n'avait réussi à lui procurer autant de sensations des plus merveilleuses. Il était séduit par la douce qu'il aimerait sentir ses lèvres contre les siennes dans un baiser bien passionné, langoureux et charnel. Elle laissa ses ongles imprégner la peau de son cou léchant les traces de sang jusqu'au haut de son torse et effleurant sa poitrine pour le torturer. Il vibrait totalement à ses attentions même il était à sa merci. Il lui tardait de voir ce qu'elle pourrait lui procurer par la suite. Il était dingue de sa douce. Elle mordilla au niveau de son bas-ventre pinçant ses fesses et titillant son intimité pour le désorienter. Il était subjugué par l'enchanteresse. Ses attentions étaient si divines qu'il en voulait bien davantage. Il se disait que sa douce colombe savait lire au plus profond de lui. C'était plus que déroutant car peu savaient le faire. Il se sentait si bien auprès d'elle. Il ressentait un désir si intense que tout son corps parlait pour cette déesse. Son rêve était de voir sa belle sourire, d'admirer son regard de braise si envoûtant et troublant. Il aimait tant être en sa douce compagnie. Elle était tellement coquine, joueuse et en même temps si douce et prévenante. Il voyait en elle la femme parfaite que tous les hommes voudraient avoir à ses côtés. Elle lui faisait perdre littéralement l'esprit. Rien ne comptait désormais autour de lui si ce n'était que sa belle reine somptueuse sous ses yeux. Pour cette diablesse, il était une telle perle rare à croquer, tel un dieu grec si sexy. Ses attentions étaient d'une telle perfection et sans nom qu'elle aimerait créer une boucle temporelle pour savourer pleinement ses délicieux cadeaux. Elle l'incita à aller vers le bas de son corps afin d'enlever sa lingerie sexy et mieux titiller son intimité pour le faire bouillir de désir. Il était ébloui littéralement par ce qu'elle lui procurait. C'était tellement inhumain ce qu'elle lui faisait vivre mais en même temps si excitant. Elle savait le faire vibrer comme personne. Du côté de la belle, résister à la tentation était une torture qu'elle voulait passer à la vitesse supérieure. Cette bouille angélique le faisait craquer qu'il lui était impossible de résister à son attraction. Elle désirait lui procurer des attentions tellement sensuelles qu'il ne pourrait jamais oublier ce moment. Elle aimait jouer avec ses proies, les torturer à un tel point qu'ils ne pourraient plus jamais s'éloigner de la belle. Ainsi, elle savait qu'elle pourrait demander à ses cibles tout ce qu'elle désirait. Elle les possédera à tout jamais et avec Connor c'était son intention le plus cher. Elle aimait les voir si soumis à elle, aussi admiratif comme de voir à quel point ils étaient attentionnés envers elle. Avec ce beau gosse, c'était au-delà de ses espérances. Le rendre fou était tellement difficile car elle avait envie de céder à ce désir de plus en plus intense.

     

    Elle le poussa violemment sur le dos bougeant telle une tigresse et agrippant sa cuisse avec une main pour exalter un désir des plus incontrôlables. Il était envoûté par sa belle déesse comme si celle-ci lui avait jeté un sort. Il se trouvait en plus que son regard était si troublant qu'il aimerait s'y plonger éternellement. Il aimait tant être auprès d'elle. Il lui tardait de lui procurer des attentions aussi sensuelles, divines et perverses encore et encore. Ce petit moment déjà qu'il vivait était à jamais graver dans sa mémoire. Elle lui donnait tant envie d'essayer d'autres choses ce qui jamais ne lui était arrivé auparavant. Déjà qu'il avait mené un instant la danse, c'était magique. Il commençait à bien aimer le fait de tout contrôler ce qui était bien surprenant. Il ne pensait jamais pouvoir ressentir ce genre de chose. La bellissima réveillait en lui un côté joueur et malicieux qu'il ne connaissait nullement. En tout cas, c'était bien plus intense que ce qu'il pensait avoir au fond de lui. Il avait cette apparition dans la peau et rien ne pouvait l'y déloger qu'il lui murmura qu'il était soumis à tous ses désirs même les plus inavouables. Ses yeux ne pouvaient s'empêcher de contempler cette splendeur. Il pensait que le bonheur absolu n'était qu'un fantasme, un idéal dont on ne pouvait s'approcher mais pourtant, elle réussissait à lui procurer ce genre de chose. En admirant sa chevelure rousse incendiaire et déstabilisante, ses lèvres d'une douceur et d'une sensualité incomparable et de ce regard qui n'avait de cesse de troubler et ce cou qui n'avait de cesse de réclamer la chaleur de ses doux et intenses baisers, il se disait qu'elle était la femme la plus fabuleuse, exquise, magnifique qu'il n'avait jamais rencontré. Pour cette enchanteresse, elle aimait tant l'avoir entre ses griffes qu'elle voulait encore le titiller davantage. Elle aimait donner au jeu une saveur tellement charnelle ce qui était par la suite incomparable. Elle voulait dominer les choses. Son désir le plus cher ? C'était de montrer un tout nouveau monde à Connor, un monde surnaturel bien excitant quitte même à lui faire goutter son sang. Elle voulait lui casser toutes les barrières de telle sorte à ce qu'il cède à l'interdit. Elle lécha intensément son cou jusqu'à sa joue coinçant la tête de son beau gosse sur sa poitrine afin de ressentir ses exquises attentions pour le désarçonner. Elle raffollait de ses attentions qu'elle voulait en ressentir davantage et rendre les choses encore plus savoureux. Elle vibrait totalement à son contact qu'il lui était impossible de se contrôler se mordillant frénétiquement la lèvre. Il était tellement conquis par la belle qu'il lui prodigua de doux baisers exquis sur la poitrine de celle-ci la mordillant légèrement. Il n'en pouvait plus de ne pas la combler comme elle pouvait l'espérer. Elle frissonait totalement qu'elle poussa un soupir de plaisir se cambrant pour profiter pleinement de ce qu'il lui procurait. Elle fondait littéralement sous ses attentions. Cette perle rare lui procurait des attentions divines qu'elle ne voulait pas le perdre. Elle fera tout pour le garder à ses côtés. Si quelqu'un tentait de lui prendre ce bel ange, elle sortirait les griffes les faisant payer au centuple. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Oh, elle tuera simplement le ou les responsables. Elle rêvait de pouvoir dévorer chaque parcelle de son corps et sur le champ. Sa stratégie arrivait à la torturer de l'intérieur. Du côté du beau canon, il était plus que déstabilisé par cette splendeur. Il était si fasciné qu'il se plongea dans son regard effleurant doucement la jou de sa beauté puis l'approchant en la prenant par le cou. C'était si intense pour cette déesse qu'elle afficha un sourire coquin. Il lui procurait une sensation tellement exquise qu'elle désirait voir ce moment continuer sans cesse et ainsi le voir à jamais sous son pouvoir. Elle griffa sa poitrine en sang guidant son bel apollon dessus pour l'inciter au vice. Il aimerait résister mais elle le titillait grandement que de lui résister était mission impossible. De son côté, voir le bellâtre tenter était si jouissif qu'il lui tardait de voir ce qu'il pouvait lui réserver en étant complètement sous son influence et de le rendre ensuite accro à son sang. Elle s'approcha telle une féline laissant sa jambe frôler la sienne, donnant des baisers intenses et enflammées et mordillant chaque parcelle de son torse pour l'enflammer. Il était accro aux attentions de cette perfection. Il ne pouvait pas sortir cette beauté de son esprit. Sa douce colombe était sa priorité. Il se sentait connecté à elle. Il était littéralement aux anges. Sa peau pour elle était si douce qu'elle voulait ressentir davantage sa douce chaleur. Jouer était si exaltant. Elle était consciente que cela poussait le jeu au-delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer et cela satisfaisait pleinement son égo. Elle le trouvait si charmant, prévenant et canon. C'était un prince pour elle. Il n'était pas question de le laisser s'échapper. Elle voulait pouvoir être à ses côtés et être la seule pour lui qui compte. Les hommes qu'elle avait pu croiser n'étaient que des vermines de bas étage qu'elle jetait. Avec Connor, elle voyait le potentiel de celui-ci, sa grandeur, sa puissance. Elle laissa sa langue parcourir sa peau douce et exquise jusqu'à son intimité en titillant légèrement le bout et laissant ses doigts transparaître tout le désir qu'elle ressentait au travers de ses caresses pour le dérouter. Il ne supportait plus d'être si loin d'elle, de cet ange malicieux qui le troublait tant, de ne pas pouvoir l'embrasser et de la combler à sa juste valeur. Elle savait l'amener vers un moment de pur bonheur. Il afficha un sourire bien coquin. Il fera tout pour combler cette femme fatale autant qu'il était heureux en passant ce moment en sa compagnie. Ce moment était tellement inoubliable et charnel qu'il ne voulait pas que cela s'arrête. Mon dieu qu'elle savait y faire avec sa moue et ce regard coquin ! Il était charmé. Il désirait tant laisser son désir submerger tout son être et l'exprimer. Il voulait bien plus que ce qu'il avait vécu avec cette beauté. Il désirait lui faire comprendre à quel point il était dingue de cette beauté et qu'elle l'avait totalement charmé. De son côté, sa chaleur était tellement exaltante qu'elle voulait passer à la vitesse supérieure. Elle ne voulait pas se détacher de ce corps de bel apollon qui la faisait chavirer. Elle avait tant d'idées coquines à l'esprit qu'elle désirait les assouvir pleinement. Elle prodigua une douceur à son nombril le mordillant jusqu'à arriver tout près de ce qu'elle désirait et griffant sauvagement son torse jusqu'au sang pour le dérouter. Il était totalement désarçonné qu'il cria légèrement. Cependant il était totalement sous son contrôle qu'il réclamait encore plus de ses instants. Pour la déesse, ce moment était incomparable qu'elle voulait voir ce qu'il était capable de faire. Elle prit à pleine main son intimité malaxant son intimité et léchant subtilement ses lèvres pour le torturer. Il était séduit qu'il poussa des gémissements de plaisir. Il la désirait tellement que chaque parcelle de son corps frissonnait inexorablement. Pour la belle créature, il était la perfection. Elle savourait l'effet qu'elle procurait sur lui. Elle ne pouvait plus se passer de la douce chaleur de son bellâtre. Elle ne voyait qu'un seul moyen pour passer à la vitesse supérieure à savoir de faire monter la pression pour mieux le faire bouillir d'un désir incomparable.

     

    Elle griffa le bas de son dos mordillant le creux de son cou et laissant sa main remonter le long de sa jambe jusqu'à son intimité pour le déboussoler. Il fondait davantage sous ses attentions sensuelles qu'il se mordilla intensément la lèvre. Elle lui faisait un effet indescriptible. Il ne pensait pas être cet homme qui se trouverait en face de cette perfection faite femme mais pourtant il était à ses côtés. Il aimait tant le destin tout d'un coup que toutes ses questions qu'il se posait s'envolèrent en un clin d'oeil. Pour elle, il lui procurait un bien incomparable qu'elle voulait le garder à tout jamais. Elle savait qu'elle attirerait la jalousie de nombreux êtres surnaturels mais cela lui était égal bien au contraire. Elle voulait même leur montrer à quel point elle avait gagné et qu'elles étaient loin de savoir comment elle pouvait réussir à bien se placer et ce grâce à Connor. Elle s'approchait grandement de son objectif de pouvoir et d'être auprès de lui mais elle devait tenir la bonne distance. Elle avait conscience qu'elle utilisait la bonne stratégie pour arriver à ses fins. Elle guida les mains de celui-ci vers ses cuisses et ses hanches tout en mordillant ses lèvres coquinement et lui faisant un clin d'oeil pour le provoquer. Elle voulait le rendre tellement dingue qu'il rêverait de recommencer ses moments encore et encore y pensant même la nuit. Il était complètement admiratif rien qu'en voyant sa lingerie aussi sexy qu'envoûtante qu'il se laissa faire se montrant même audacieux en approchant de l'intimité de la belle. Elle était aux anges avec ce qu'il lui procurait qu'elle poussa un gémissement de plaisir. Il aimait tant la voir heureuse et comblée que cela l'incitait à être davantage joueur et coquin. D'ailleurs, il effleura le bas du dos de la belle créature s'approchant de son oreille en lui murmurant à quel point il la trouvait sublissime, qu'elle était ce qu'il y avait de plus beau à contempler en ce bas monde. Il ne pouvait s'empêcher d'ajouter qu'elle était un ange tombé du ciel qui le rendait le plus heureux au monde. Il était devenu totalement accro à elle, à son charme des plus renversants. Du côré de la diablesse, elle était comblée au-delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer. Elle rêvait de passer à la vitesse supérieure et de vivre cet instant torride mais ce n'était pas le moment adéquat. Elle n'en pouvait plus de ne pas aller plus loin. Cependant, elle savait que le jeu pouvait avoir un effet pervers mais elle aimait tant aussi cela. De plus, plus cela continuait sur la frustration et plus le moment serait inoubliable. Elle posa son front contre le sien l'effleurant et griffant le début de son avant-bras pour le titiller. Elle voulait tant casser toutes ses barrières de résistance et donc voir ce qu'il était capable de faire. Elle voyait déjà que ce jeu entre eux deviendrait le plus magique et le plus inoubliable qui soit qu'ils redemanderaient à le vivre encore et encore. Il était complètement raide dingue. De plus, il n'en pouvait plus de la savoir si loin et de ne pas pouvoir l'embrasser, de ne pas pouvoir sentir sa douce chaleur sur ses lèvres comme son corps tout entier. Il désirait lui montrer à quel point il pouvait jouer et qu'elle était une source d'inspiration intarrissable. Elle sentait que c'était le moment, le bon moment pour passer aux choses sérieuse. Elle avait tant envie de céder à la tentation et de le croquer sur le champ tellement elle admirait la réaction de son beau gosse. Elle était déterminée à laisser un souvenir tellement inoubliable que le beau brun serait obsédé par elle laissant tout ce qu'il y avait derrière lui.

     

    Elle bougea au plus près de son corps kidnappant sa taille avec sa jambe en le serrant le plus possible au point que cela en était étouffant, léchant frénétiquement son avant-bras et procurant une douceur à son oreille pour le faire bouillir de désir. Il était totalement déstabilisé et troublé par cette apparition. L'ondulation troublante, exquise et exaltante du corps de cette belle créature le fascinait plus que tout. Elle était d'une telle beauté à couper le souffle. Il était soumis à cette belle colombe. Son doux parfum enivrait totalement ses sens et le rendait dingue. De son côté, sa chaleur enivrait littéralement chaque parcelle de son corps qu'elle voulait le rapprocher davantage pour le garder auprès d'elle à tout jamais. Elle l'incita à enlever sa lingerie en guidant ses mains sur tout son corps pour le tenter. Il était totalement émoustillé par cette enchanteresse qu'il couvra la belle de baisers aussi enivrants qu'exquis sur sa poitrine, enlevant sa lingerie et caressant son corps du bout des doigts jusqu'à ses fesses pour la faire frémir. Il désirait que ce moment dure à tout jamais. Il ne pouvait plus se passer de cette divinité. Si jamais elle désirait quoi que ce soit, il réaliserait le tout sans poser la moindre question. Tellement ce qu'elle vivait était inoubliable et exquis, elle se cambra pour savourer ce moment sensuel. La douceur de ses doigts sur son corps la faisait tant frissonnait qu'elle ressentait à quel point il la désirait. Les deux amants étaient attirés de manière intense, tels des aimants. Ils ne pouvaient se détacher l'un de l'autre. Elle désirait encore plus le posséder, lui faire vivre cet instant torride. Pour arriver à ses fins, elle le torturerait d'une manière intense pour qu'à la fin ce moment soit marqué au sein même de l'histoire toute entière.

     

    Elle griffa l'arrière de sa cuisse procurant une douceur à son index et léchant son avant-bras pour le désarçonner. Il était tellement déstabilisé qu'il voulait la ressentir près de lui à tout jamais. Pour elle, c'était tellement intense ce qu'elle vivait que de se contenir n'était plus possible. Elle laissa sa langue parcourir l'intérieur de sa cuisse le mordillant subtilement et se plongeant dans son regard malicieusement pour l'ébranler. Le désir envahissait chaque parcelle de son être qu'il poussa un gémissement de plaisir plus qu'intense. La belle diablesse était complètement enflammée par ce bel apollon. Elle désirait faire monter petit à petit la température afin d'arriver à ce qu'elle désirait tant. Elle malaxa sulfureusement son intimité faisant des va et viens torrides avec ses mains léchant le dessus de sa main et procurant une douceur à son index pour l'enflammer. Il était tellement conquis par cette déesse et par ses attentions aussi parfaites rendant jaloux les dieux de l'Olympe en personne qu'il poussa un léger soupir de satisfaction. De son côté, la déesse avait tellement chaud vu les attentions que celui-ci procurait qu'elle voulait le faire vibrer en retour. Ainsi, il redéfinira complètement ses rêves et ses fantasmes les plus inassouvis en pensant à elle constamment. Elle titilla son menton avec ses lèvres les mordillant pour l'apâter. Elle voulait voir à quel point il la désirait. Il rêvait plus que tout de vivre cet instant mémorable et de pouvoir la prendre dans ses bras. Il désirait tant pouvoir la sentir contre lui. Ce serait pour lui le cadeau le plus merveilleux qui soit. Il était tellement torturé qu'il embrassa la belle en laissant transparaître tout le désir et la passion qu'il ressentait à son égard. Elle aimait tant la douceur exquise de ses lèvres sur les siennes qu'elle voulait y rester le plus longtemps possible en ressentant ses attentions sur tou son corps. Jamais elle ne s'était sentie aussi bien qu'en cet instant. Elle prolongea son baiser le rendant bestial en mordillant sa lèvre en sang et la léchant jusqu'à atteindre son cou pour le déstabiliser. Il fondait sous ses attentions exaltantes étant totalement séduit par cette beauté exquise. Il n'arrivait toujours pas à croire qu'une femme à la fois tendre et joueuse puisse exister mais pourtant, elle était bien présente. Comment une femme aussi parfaite pouvait s'intéresser à lui ? Il se posait la question sans cesse. Elle l'incita à titiller son intimité malaxant sulfureusement le sien et procurant une douceur à son bas-ventre pour l'exciter. Ses attentions étaient tellement parfaites qu'il désirait en avoir bien davantage. Elle réussissait à le combler au-delà de tout ce qu'il pouvait imaginer. Elle vivait de son côté un tel enchantement de saveurs qu'elle poussa des gémissements de plaisir lui murmurant que son beau canon la comble au-delà de tout ce que le commun des mortels puisse concevoir. Elle avait conscience qu'en l'encourageant et le complimentant, elle pouvait arriver plus facilement à vivre à ses côtés cet instant plus que torride. Il raffollait plus que tout des paroles exquises de sa belle enchanteresse. Il était en train de défaillir face à elle. Il était d'autant plus charmé d'écouter cette voix sensuelle. C'était d'ailleurs la première chose qui l'avait séduite. Il trouvait même que cette splendide créature aux courbes généreuses était la plus belle merveille au monde et qu'elle devait être comblée telle la reine qu'elle était. Il était encore plus inspiré pour jouer avec cette créature qu'il afficha un sourire angélique et coquin. La belle tentatrice aimait encore plus cette situation, comment les choses se déroulaient. Ce sourire était à croquer qu'elle lui donnait encore plus envie de le dévorer tout cru sur le champ. Elle était d'autant plus attiré par ce beau gosse. Il lui était capable de résister à une attraction aussi magique tout comme lui pour elle en cet instant. Rien ne pouvait entraver ce qui était en train de se dérouler.

     

    Il descendit malicieusement au plus bas de son intimité en embrassant au niveau de l'intérieur de sa cuisse et remontant lentement le long de sa jambe. Il voulait lui procurer des attentions que jamais elle n'aurait pu avoir auparavant. Avec tout ce qui arrivait, il pensait qu'il n'était pas là en train de procurer ses divines attentions à sa belle apparition mais la chaleur de sa peau si exaltante sous ses caresses et ses baisers le ramenaient à cette réalité si merveilleuse. Le désir qu'elle ressentait était tellement incontrôlable. Résister à la tentation était mission impossible. Ne pas profiter d'un tel moment si magique auprès de son beau brun serait criminel. Elle avait toujours eu l'intention d'être dans les bras de cette splendeur et ce depuis toujours. Enfin, elle pouvait assouvir ses désirs les plus fous. Pour lui, le fait de ne pas la voir sourire, de ne pas voir ses yeux étincelants noisettes et captivants pétiller de bonheur était juste scandaleux. Il désirait être à ses côtés. Elle avait tellement de classe et de charme. Il ressentait certains sentiments qu'il ne comprenait pas et il aimerait pouvoir davantage les exprimer. C'était le moment. La chaleur enivrait totalement la belle créature qu'il lui tardait d'arriver à cet instant torride et charnel. Elle avait le moyen d'arriver à l'influencer, de pouvoir être la seule auprès de lui. Ce beau canon eclipsait totalement tout ce qu'elle avait pu vivre jusqu'ici. Elle voyait en lui un homme tellement prévenant, attentionné et davantage. Elle n'avait pas l'habitude de cela. Cependant, elle vit en lui ce côté coquin, meneur et décidé et là, cela la faisait davantage craquer. Il était l'évolution qu'avait besoin le monde. Elle comptait lui montrer à quel point il n'existait pour lui qu'elle dans ce monde et qu'elle serait son essentiel. Elle n'en pouvait plus d'être si loin de lui et c'était la même chose pour cet ange. Ils bouillonnaient tellement de désir qu'ils ne demandaient qu'à l'exprimer le plus vite possible. C'était le moment de passer à la vitesse supérieure. Qu'allait-il se passer entre eux ? Connor était-il définitivement piégé ? Pourra-t-il reprendre les choses en main et neutraliser Bianca ? Allait-il retrouver Cassandra ? Comment se passeront leurs retrouvailles ? Allait-il retrouver Michael ? Pourra-t-il lui dire ce qu'il pensait ? Cela signifierait-il une fin tragique ? Que comptait faire Bianca ? Pourra-t-elle réussir à se servir de Connor pour approcher Cassandra ? Comment se passera la rencontre ? Comptait-elle éliminer Connor ?

     

    Fin du chapitre. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :